En 2022 Infomaniak redoublera d'efforts pour contrer Google, Microsoft et cie

07 mars 2022 à 12h15
9
Infomaniak test

Infomaniak ne compte pas se reposer sur ses lauriers cette année. L’entreprise suisse, qui se veut être une alternative européenne souveraine aux GAFAM en refusant de monétiser les données personnelles de ses utilisateurs, a l'intention de redoubler d’efforts en 2022 pour continuer de contrer Google, Microsoft et les autres grands noms du secteur. 

Après avoir enrichi son écosystème de nouvelles interactions et initié le développement d’une IA indépendante respectueuse de la vie privée l’année passée, Infomaniak se concentrera cette fois sur l’expérience utilisateur de ses produits existants et sur le développement de nouveaux services à destination des entreprises.

Une refonte pour kDrive et plus de sécurité

À commencer par l’Infomaniak Suite, son offre évolutive à destination des professionnels qui contient tous les outils de productivité du groupe (kDrive, kMail, Calendar, Contacts, kMeet, etc.). En 2022, la firme entend offrir aux entreprises une solution plus unifiée pour centraliser leurs données, collaborer en temps réel et communiquer de façon sécurisée sur un même espace. Sont donc prévus un système d’invitation pour les collaborateurs qui rejoignent une organisation, de nouvelles fonctionnalités pour faciliter la gestion des droits et des partages, ainsi qu’une centralisation de la gestion des équipes et des utilisateurs.

Des évolutions sont également prévues du côté de ses trois services phares. En ce qui concerne kDrive, Infomaniak prévoit de faciliter son intégration sur les applications externes avec une API publique qui permettra de reproduire presque tout ce qu’il est possible de faire depuis l’interface web. Une refonte intégrale de l’application pour Windows, macOS et Linux est par ailleurs en chantier, tandis qu’une fonctionnalité « Time Machine » permettra de restaurer kDrive à un état antérieur pour annuler les suppressions ou modifications accidentelles de fichiers. 

Cela « renforcera la protection de vos données face aux menaces de crypto-locking des ransomwares, pour revenir à la version non chiffrée des fichiers », explique l’entreprise dans sa roadmap de 2022. La firme suisse prévoit également l’intégration d’un stockage « zero knowledge » avec les coffres-forts, qui permettra de chiffrer et déchiffrer des données sans qu'Infomaniak ne puisse accéder à vos fichiers.

L'application Mail arrive en 2022

L'intelligence artificielle amorcée en 2021 va progressivement être intégrée à kDrive et au Webmail pour introduire des fonctionnalités de labellisation intelligente des fichiers, de reconnaissance de texte OCR dans les images et d’indexation du contenu des fichiers. D’autres fonctionnalités de productivité sont d’ailleurs prévues pour kMail, comme les envois programmables, la possibilité de « snoozer » ou de rappeler un message, l’intégration d’un outil de traduction, la gestion de salles de réunion ou encore une fonction de tri et d’organisation des emails avec des labels. Quant à l’application Mail, elle devrait bel et bien arriver cette année, d’abord sur iOS puis sur Android.

Concernant kMeet, la solution de visioconférence gratuite et illimitée, aucune grosse nouveauté n’est prévue. L’entreprise suisse s’affairera à faire évoluer le service petit à petit tout en renforçant la fiabilité et la qualité des communications. Pour l’hébergement web, il faudra attendre 2023 avant de voir débarquer de nouveaux services, qui comprendront de nouveaux systèmes de sauvegardes, des environnements de test et staging et une meilleure gestion du niveau de sécurité.

Infomaniak Mail
  • Formule "Etik.com" gratuite et généreuse
  • Localisation géographique des datacenters
  • Une myriade de services utiles et fonctionnels

Il ne manque pas grand-chose à la formule Etik.com pour pleinement nous satisfaire et nous tenir définitivement éloignés des mastodontes américains. Rassurant avec sa localisation sous le signe d'une confidentialité accrue tout comme grâce à la façon dont la société gère ses datacenters, non sans un regard porteur en matière d’écologie. Nul doute qu’Infomaniak continuera son bonhomme de chemin dans les années à venir, on l’espère et en attendant on vous conseille ne serait-ce que de jeter un œil à ses formules.

Il ne manque pas grand-chose à la formule Etik.com pour pleinement nous satisfaire et nous tenir définitivement éloignés des mastodontes américains. Rassurant avec sa localisation sous le signe d'une confidentialité accrue tout comme grâce à la façon dont la société gère ses datacenters, non sans un regard porteur en matière d’écologie. Nul doute qu’Infomaniak continuera son bonhomme de chemin dans les années à venir, on l’espère et en attendant on vous conseille ne serait-ce que de jeter un œil à ses formules.

Source : Infomaniak

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
9
lnho
Un très bon hébergeur et des services de qualité.
JerryKhanFury
ça existe encore infomaniak ??? on n’est plus en 1999
kellog89
Oui, on n’est plus en 1999, réveillez-vous
kellog89
Services très performants. Download/upload top.<br /> Dommage que la création de compte ne soit disponible que dans un nombre très limité de pays (même pas tous les pays frontaliers de la Suisse)
Batc
Modifier le nom de leur solution ? non? ce serait pas mal
idhem59
Et donc ? Ils n’ont pas le droit de toujours exister et de faire en plus du très bon boulot ?
Reverso
Je suis clients chez eux pour site pro depuis une poignée d’années.<br /> Pour l’instant, rien à redire.<br /> J’étais chez OVH avant (avant que ça brûle ) et il faut reconnaitre qu’on ne reçoit pas de mail de phishing pour payer un soit disant abonnement arrivé à échéance.<br /> Le seul truc à déplorer est la devise de paiement : les prix sont en euros, vous pensez payer en euros mais en réalité vous êtes facturés de frais supplémentaires par votre banque (hé oui, paiement hors UE !).<br /> L’hébergeur suisse est par contre plus « vert » que notre bon vieil hébergeur français et le manager est un peu moins fouillis / moins « power user » que chez OVH selon moi.
Kemical
Pourquoi de grands sites recommandent cette solution ?! La 2FA ne fonctionne pas et il est possible de se connecter à la boîte mail même si l’utilisateur a pris soin de l’activer préalablement. Quid de ce qui se passe si le mail tombe ?! Je lis partout, allez y c’est merveilleux. Quand on sait comment sont gérés les mots de passe par le commun ça va être un carnage. Attendez qu’Infomaniak sorte son application mail et que les utilisateurs puissent désactiver la connexion en imap.
MisterDams
J’essaye de m’y mettre depuis quelques semaines. Les premiers pas ont été assez chaotiques, on est loin de l’uniformité d’ensemble des solutions Google… kSync a mis 2j avant d’accepter de connecter mon compte, aucun outil d’import simplifié pour le Calendrier ou les Contacts.<br /> kDrive m’a ensuite fait buguer l’explorateur Windows en affichant des fenêtres de lignes de commande à chaque fois que je faisais une action, même en dehors de kDrive<br /> C’est une grosse barrière à l’entrée… on va essayer de poursuivre l’adoption, mais ça commence pas très bien.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Twitter veut quand même conclure son rachat par Elon Musk
Twitter : Elon Musk et ses partenaires proposent 33,5 milliards de dollars en cash pour l’acquisition
Shopping en 3D, pubs sur YouTube Shorts... Les dernières annonces marketing de Google
Voici le campus flambant neuf de Google qui peut accueillir 4 000 personnes
Bill Gates n'utilise pas le Microsoft Surface Duo, découvrez le téléphone qu'il utilise
Google dépose le bilan en Russie
Spams sur Twitter : et si Elon Musk avait raison ?
Surprise ! Elon Musk laisse entendre qu'il pourrait racheter Twitter, mais pour moins cher
Impression 3D : MakerBot et Ultimaker s’unissent
Google Pay pourrait vous indiquer quelle est la carte la plus intéressante à utiliser lors de vos achats
Haut de page