🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Avis Infomaniak : un service mail qui multiplie les bons points face aux géants du web

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
16 février 2022 à 10h00
8
Infomaniak mail

Concevoir un web meilleur, éthique et plus durable, en s’opposant inévitablement à des cadors du secteur comme Google. Voilà la rude besogne d’Infomaniak, une entreprise suisse qui s’évertue depuis maintenant plus de 25 ans à proposer ses services d’hébergement et qui, ces dernières années, multiplie les initiatives pour offrir une alternative crédible et viable avec comme point d’ancrage de donner la possibilité de sortir de l’emprise des GAFAM.

Infomaniak Mail
  • Formule "Etik.com" gratuite et généreuse
  • Localisation géographique des datacenters
  • Une myriade de services utiles et fonctionnels
  • Bonne ergonomie de l'interface et fonctionnalités
  • Pas de chiffrement de bout en bout
  • Pas de client mail dédié sur mobile
  • Difficultés pour synchroniser contacts et calendrier

Nombreux sont les internautes à rechercher une solution de substitution aux services de Yahoo, Google, Microsoft et autres acteurs incontournables du monde des Internets, et plus globalement de la Tech. Il est souvent fait moult reproches à l’égard de ses derniers, des publicités intempestives et ciblées, à la collecte et la protection des données personnelles, sans oublier d’évoquer l’empreinte carbone de ces entreprises, viennent aussi s’attacher les questions de la souveraineté et du respect de la vie privée en raison des différentes législations auxquelles s’exposent les utilisateurs.

C’est cet ensemble de problématiques qu’Infomaniak saisit à bras-le-corps, d’une part grâce à une myriade d’outils et de services censés supplanter efficacement ceux des géants américains, à une localisation en suisse qui change beaucoup de choses, et une hiérarchisation pertinente de son catalogue incluant des formules aux tarifs intéressants et l’accès gratuit à ses services avec un minimum de fonctionnalités.

Après s’être penché sur kDrive, l’alternative avantageuse face à Google Drive et Microsoft OneDrive, il est venu le temps pour nous de regarder de plus près ce que propose Infomaniak en matière de service email. Inclus au sein de l’écosystème Etik.com, qui regroupe les alternatives gratuites de l’entreprise, Infomaniak Mail se distingue notamment par la gratuité du service associé à 20 Go de stockage dédié et un panel complet de fonctionnalités. Sur ce point, Infomaniak fait déjà face à une concurrence nationale, celle de ProtonMail dont la version gratuite est certes plus limitée, mais qui repose sur une infrastructure chiffrée et sécurisée. Comment s’en sort Infomaniak dans cette jungle du web ? C’est ce que nous avons cherché à savoir.

Qui est Infomaniak ?

Implantée en suisse depuis 1994, Infomaniak a fait ses armes comme hébergeur web et avec la diffusion de streaming audio et vidéo live sur internet. Du haut de ses 25 ans d’expérience, la société revendique plus de 180 collaborateurs, l’hébergement d’environ 200 000 sites web, sans oublier la diffusion de plus de 160 radios FM à travers le monde. Infomaniak a acquis la confiance de grands noms au fil des années, lui permettant de se développer et s’ouvrir petit à petit aux particuliers, notamment via sa formule gratuite Etik.com, un service financé et rendu possible grâce à la vente de ses solutions payantes.

Datacenter Infomaniak © Infomaniak
Crédits : Infomaniak

Si l’hébergeur parvient à fournir des services et outils efficaces pour les professionnels, ce n’est cependant le seul argument qu’il porte en sa faveur pour faire pencher la balance. Infomaniak revendique en effet son indépendance et ses choix systématiques de se pencher vers le développement de solution en interne ou de recourir à des solutions open source pour concevoir leurs produits. Ce sont bien entendu la sécurité et la confidentialité qui sont au cœur du sujet, deux critères renforcés par la localisation suisse des trois datacenters de la société, répondant tous à des normes strictes et régit pas des audites externes régulières.

Pour couronner le tout, Infomaniak se targue d’être le plus respectueux possible de l’environnement. La société ne dément pas les émissions de CO² de ses activités, mais assure utiliser les technologies qui ont le plus faible impact en se basant sur des critères écologiques et sociaux. Enfin, l’entreprise revendique compenser à hauteur de 200 % la totalité de ses émissions de CO² et dispose d’une chartre écologique assez engagée pour un acteur du numérique.

La messagerie

La création d’un compte sur Infomaniak demande, tout au plus, une minute. Il nous suffit de choisir une adresse mail avec trois noms de domaines au choix : etik.com / ik.me / ikmail.com. Il est également possible de choisir un nom de domaine personnalisé, auquel cas il sera nécessaire soit de l’acheter directement via Infomaniak, ou de le transférer si celui-ci a déjà été enregistré ailleurs.

Ne nous reste plus qu’à vérifier notre numéro de téléphone en générant l’envoi d’un code par SMS pour terminer et valider la création de notre compte chez Infomaniak. Une étape nécessaire qui permet à la société de n’allouer qu’un seul compte par personne, tout en vérifiant sa localisation puisque la formule Etik.com n’est accessible qu’aux résidents européens.

Une interface fonctionnelle et bien pensée

La formule baptisée Etik.com nous donne accès à un large panel de services, disponibles dès la validation du compte ; c’est cependant la messagerie qui nous intéresse ici.

Infomaniak test

Le webmail dispose d’une interface claire et responsive, dénuée de toute publicité, et propose plusieurs paramètres d’affichage et de thèmes qui donnent un peu de souplesse à l’usage en fonction des besoins.

Infomaniak test
Infomaniak test
Infomaniak test
Infomaniak test

On y retrouve les fonctionnalités classiques d’un client mail avec une interface facile à prendre en main qui nous guide à chaque étape et qui ne rompt pas avec les habitudes d’utilisation d’une autre messagerie. Parmi ses atouts, on compte notamment la présence de fonctionnalités bien pratiques, par exemple pour définir et activer un répondeur en cas d’absence, déplacer une sélection de messages par un simple glisser/déposer, ou encore pour gérer favoris et dossiers. Les primo-utilisateurs d’Infomaniak ne devraient pas être perdus par le changement.

Infomaniak test


La barre de recherche est particulièrement bien pensée. Elle permet de faire une requête rapide, en entrant un mot clé ou le nom d’un contact, une manipulation qui peut être affinée par expéditeur/destinataires (ou par groupes), date, objet, et même par taille ou présence d’une pièce jointe. Le tri dans les mails et dans des dossiers spécifiques s’en trouve facilité, même si l’on regrette que les contacts ne soient pas synchronisés avec cette fonction de recherche.

Les options

Le webmail propose un large panel d’options et de paramétrage, à commencer par la sécurisation du compte et l’assistant de configuration qui permet de synchroniser les services Infomaniak sur d’autres appareils, deux sujets dont nous reparlerons très vite.

Concernant le cœur du service, la messagerie donc, on profite de l’essentiel avec des outils communs à l’ensemble des messageries, associé à un espace de stockage de 20 Go. On pense notamment à la possibilité de demander des accusés de réception (mais pas de lecture), à l’enregistrement automatique de brouillon, au répondeur et à la gestion des signatures, à l’utilisation de règles à appliquer à la réception d’un message. On note aussi la possibilité de restaurer des mails supprimés, sur une période limitée à sept jours.

Certaines options font malheureusement partie de la formule payante, il s’agit en effet de conserver une plus-value claire lors du passage à un compte premium. On peut citer le transfert, ou redirection, des emails vers d’autres adresses, ou encore la création d’alias. Cette dernière option est pourtant affichée comme incluse à l’offre gratuite, nous ne l’avons cependant pas retrouvée durant notre test. La société a peut-être revu ce point entre temps, et la formule Etik.com peut sans doute se voir évoluer au fil du temps avec ce type d’option, de manière positive comme négative.

Quid de la sécurité ?

Du côté de la sécurité, Infomaniak propose des solutions assez standards pour sa boîte mail. On y retrouve un filtre anti-spam qui analyse et détecte automatiquement les indésirables, et la possibilité de créer de listes d’expéditeurs autorisés et bloqués au cas ou le comportement de ce filtre soit un peu trop agressif. Désactivé par défaut, le filtrage publicitaire permet quant à lui de ne plus faire apparaitre dans la boite de réception des mails publicitaires ou en provenance de réseaux sociaux.

Infomaniak test


En revanche, si Infomaniak peut se targuer d’avoir une politique de confidentialité des données supérieure aux standards habituels grâce à la législation suisse, son webmail ne permet pas de chiffrer les messages à l’aide d’une clé de cryptage PGP. Il est toutefois possible de recourir au chiffrement via de nombreuses solutions tierces, par exemple avec OpenPGP sous Outlook ou Thunderbird, ou encore en passant par des services comme Mailvelope, une extension de navigateur pour Chrome, Edge et Firefox qui permet de générer les clés PGP nécessaires au chiffrement de bout en bout.

Infomaniak test

Pour terminer, en ce qui concerne la sécurité du compte, Infomaniak ne fait pas l’impasse sur l’authentification à deux facteurs et sur diverses fonctions permettant de sécuriser correctement son compte.
Plusieurs méthodes d’authentification à deux facteurs sont proposées.

Naturellement, Infomaniak recommande l’authentification via son application mobile, mais il est également possible de passer par une application OTP tierce, une clé USB, ou plus simplement par l’envoi d’un code à usage unique par SMS.

Infomaniak test

L’essentiel de vos informations personnelles, leurs modifications et gestions, ainsi que les paramètres de sécurité et de récupération, sont accessibles via une unique interface nommée « Manager ».

Infomaniak test

C’est notamment ici que nous sommes amenés à activer l’authentification à deux facteurs, les paramètres de connexion, les mots de passe d’applications (pour synchroniser contacts et agendas par exemple), ou encore les autorisations d’accès temporaire utiles uniquement lors du recours au support. Notons enfin que l’interface Manager donne une vue plus complète sur l’ensemble des services, comme vous pouvez le voir sur la capture ci-dessus.

Infomaniak test

Enfin, parmi les options secondaires, on note la possibilité d’être prévenu par mails lors de tentatives de connexion échouées, et de verrouiller le compte après un nombre défini de tentatives infructueuses. Petit couac, nous ne pouvons pas choisir de recevoir ces emails sur notre adresse de récupération. Après essai, il s’avère que le mail envoyé par Infomaniak atterrit dans la boîte « Promotions », apparu après que nous ayons choisi le filtrage publicitaire. Une alerte comme celle-ci ne devrait pas être filtrée de la sorte.

Calendrier et contacts

Une gestion simple des calendriers et carnets d'adresses

Pas de surprise au niveau du calendrier, celui-ci se veut fonctionnel, classique, et sa force réside sans conteste dans la possibilité de créer des évènements en disposant directement de kMeet, la « salle de conférence » proposée par Infomaniak.

Infomaniak test

La gestion des calendriers ne nous a posé aucun souci, de l’importation de fichiers ICS aux invitations qui laissent la possibilité aux invités d’indiquer leur présence éventuelle ou leur absence. Nous profitons également d’une fonction de restauration de calendrier, à l’instar des emails sauf qu’ici la période maximale pour la restauration est d’un mois.

Infomaniak test

La version gratuite de Calendar donne accès à seulement deux calendriers, le second étant par défaut un calendrier baptisé « Anniversaires ». Il n’est malheureusement pas possible de renommer ce dernier, tandis que l’ajout d’un troisième calendrier n’est pour le moment pas disponible.

Infomaniak test

En tant qu’utilisateur de Gmail, je dois dire qu’Infomaniak laisse tout autant de liberté à l’utilisateur pour gérer les contacts, les groupes, et les favoris. On fait toutefois face à la même limitation que pour le calendrier, à savoir qu’il n’est pas possible (pour l’instant) de créer plusieurs carnets d’adresses. On apprécie l’importation rapide et facile des fichiers aux formats CSV ou vCard, ce qui ne devrait poser aucun problème à ceux qui utilisent Gmail, Thunderbird, Outlook.com et ainsi de suite.

Infomaniak test

Enfin, la restauration est une nouvelle fois possible, sur un mois, alors que l’on trouve un système très efficace pour gérer et fusionner les doublons. Les fonctionnalités accessibles depuis le carnet d’adresses sont nombreuses, notamment avec la possibilité d’organiser des événements avec des contacts ou groupes et de les intégrer directement au calendrier, ou encore de retrouver l’ensemble des échanges avec tel ou tel contact.

Infomaniak test

Infomaniak sur smartphone et client Mail

Infomaniak propose plusieurs applications smartphones, mais pas encore de client mail pour ces terminaux, l’app mobile est toutefois bien citée sur la roadmap 2022 de l’entreprise. La synchronisation des mails et contacts est toutefois facilitée grâce à l’assistant de configuration qui sert de guide au fil des étapes. Accessible depuis le webmail, il suffit de scanner un QR code pour débuter la configuration. Nous avons tenté l’expérience avec Outlook sous Android. Après avoir renseigné les informations nécessaires pour la connexion via IMAP, nous avons retrouvé notre boîte mail, et ses dossiers, en un rien de temps.

Infomaniak test
Infomaniak test
Infomaniak test
Infomaniak test


L’expérience est un peu plus fastidieuse avec kSync, l’application d’Infomaniak pour la synchronisation bidirectionnelle des données entre nos appareils via les technologies CalDav et CardDAV. Il est nécessaire de suivre attentivement plusieurs étapes de configuration, notamment en ce qui concerne les tâches en arrière-plan et désactiver l’optimisation de la batterie, ce qui diffère d’un smartphone à un autre.

Infomaniak test
Infomaniak test
Infomaniak test
Infomaniak test

Sur le papier, Infomaniak Sync est censé fonctionner de manière fluide et transparente ; hélas dans notre cas l’application reste bloquée sur « Finalisation » lorsque nous lançons la synchronisation malgré les nombreux essais. Nous sommes loins d’être les seuls dans ce cas à en croire les avis publiés sur le PlayStore, espérons des améliorations sur ce service et que ces couacs seront résolus prochainement. Notons que que macOS et iOS, Infomaniak transfert les informations du compte de manière sécurisée via l'installation de Profils certifiés à activer dans les paramètres du système.

Infomaniak Auth : le 2FA de l’hébergeur suisse

Rien à redire de l’application 2FA de l’entreprise suisse. Elle génère un code toutes les 30 secondes et comme avec d’autres applications de ce type, il suffit de capturer un code QR pour associer un compte. Elle permet de se connecter au service email de manière sécurisée, l’activation de la double authentification s’effectue via le workspace (Manager), comme nous l’avons déjà mentionné plus haut.

Infomaniak test
Infomaniak test
Infomaniak test

Le stockage

Un espace généreux pour les emails

L’espace offert gratuitement par Infomaniak est assez généreux pour un service email. Avec 20 Go de stockage, il n’y a pas trop de souci à se faire même s’il s’agit d’envoyer et recevoir régulièrement des pièces jointes. À ce sujet, le téléversement des pièces jointes est particulièrement rapide, la taille des envois est toutefois limitée à 200 Mo, incluant les pièces jointes comme le texte et les éventuelles images présentes dans l’email.

La taille d’une pièce jointe est quant à elle limitée à 25 Mo, au-delà le service propose directement d’utiliser SwissTransfer, avec un fonctionnement sans rupture donc puisque le lien s’ajoute directement au mail comme une pièce jointe. Notez toutefois que le lien de téléchargement SwissTransfer est valable pendant 30 jours seulement, avec une limite de 50 Go de transfert par mois.

Infomaniak test
Le cloud signé Infomaniak passe de 3 Go à 15 Go avec la formule Etik.com


En alternative, il est tout à fait possible d’utiliser kDrive, le service cloud sur lequel nous avons déjà rédigé un avis complet. Cerise sur le gâteau, le cloud helvète a depuis connu diverses améliorations, tandis que l’espace disponible est récemment passé de 3 Go à 15 Go.

Les autres fonctionnalités

kMeet : un outil de visioconférence à la hauteur

Gratuite elle aussi, la solution de visioconférence se veut simple et sécurisée, accessible via un navigateur web ou l’application kMeet disponible sur Windows, macOS, Linux, Android et iOS. Elle met à disposition des fonctionnalités pour sécuriser les réunions, notamment en approuvant les participants à rejoindre une session, protéger l’accès par un mot de passe, et en proposant un chiffrement de bout en bout.

Infomaniak test

Parmi ses atouts, la possibilité d’utiliser kMeet via un navigateur et sans inscription préalable, mais aussi des outils de productivité favorisant le travail à distance (dessin sur écran, partage d’écran, enregistrement de réunions sur le cloud, arrière-plans virtuels, salle d’attente, annotations, etc.).

kPaste : le service d’envoi de messages chiffrés

En lieu et place de ce service antinomique, nous aurions apprécié avoir directement la possibilité de chiffrer nos emails depuis le webmail. kPaste trouvera cependant son utilité pour certains puisqu’il autorise pour le coup d’envoyer des messages chiffrés. Il s’agit toutefois de messages éphémères, dont la durée de validité peut être ajustée de 5 minutes à 1 mois.

Infomaniak test

SwissTransfer : 50 Go de transferts par mois

Pour clore cette myriade de services, évoquons rapidement SwissTransfer, un outil sur lequel notre avis s’est déjà penché il y a peu. Efficace avec une taille maximale des fichiers définie à 50 Go, pour un total de transferts autorisés de 50 Go par mois. Son point faible reste toutefois l’impossibilité d’avoir recours à un chiffrement de bout en bout.

Infomaniak test

60 SMS offerts

Infomaniak multiplie les services, certains étant plus ou moins pertinents pour les particuliers en fonctions des besoins de chacun. Parmi eux, on profite d’un service SMS avec un solde de 60 SMS et la possibilité de recharger avec des packs SMS à partir de 20 €. L’expédition d’un SMS peut se faire de manière anonyme (le numéro qui s’affiche est alors le 38691) ou en indiquant le nom de l’expéditeur (identifiant alphanumérique). Une fonction d’alarmes email est présente, générant l’expédition d’un SMS lors de la réception d’un mail avec un filtre par expéditeur, sujet, et autres critères.

Les offres premium d'Infomaniak

Service mail avec nom de domaine pour les particuliers

Comme mentionné en début d’article, il est possible de choisir d’autres extensions pour vos adresses mail et obtenir (ou transférer) un nom de domaine personnalisé. Dans ce cas, il est nécessaire de payer votre nom de domaine chaque année. La réservation d’un nom de domaine inclus en plus de l’adresse mail, un site internet, une protection DNNSSEC, ainsi que des alias et redirections illimités.

kSuite pour les entreprises et professionnels

Avec 100 jours d’essai et un tarif qui est ensuite de 50 € par an, My kSuite réunit tous les outils de la société avec une personnalisation et des fonctionnalités avancées, notamment en accédant à des services comme kMeet et kDrive avec votre propre nom de domaine. Dédié aux PME, kSuite permet de bénéficier d’une interface à l’image de l’entreprise, conservant ainsi son identité de marque.

kDrive : une tarification dégressive

Du côté du "cloud swiss made", les formules payantes du groupe suisse s’avèrent très attractives, pour les particuliers comme les PME ou les grands groupes. Avec un prix dégressif en optant pour une formule d’un an minimum, on dispose d'un espace de 2 To au moins cher, le tout avec 30 jours d’essai préalable. Soulignons au passage qu'à l'instar de Google Drive ou OneDrive, kDrive dispose d'une suite bureautique en ligne pour éditer les fichiers de type Office (.docx, .xlsx, .pptx…)

Infomaniak test

On retrouve bien sûr un nombre de fonctionnalités bien plus important avec les solutions payantes, notamment au niveau du support, des statistiques générées, des outils de collaborations ou de productivité. D’autres fonctionnalités devraient par ailleurs arriver ces prochains mois, avec un coffre-fort chiffré ou encore une boite de dépôt permettant à des collaborateurs d’envoyer directement des fichiers dans le dossier de votre choix.

Notre avis sur Infomaniak Mail

Infomaniak se pose comme une alternative fiable et complète aux services de Google et Microsoft, pour ne citer qu’eux. L’hébergeur s’appuie sur une solide expérience, une localisation géographique avantageuse vis-à-vis de la protection des données, et surtout une panoplie de services qui ne fait que peu de compromis face aux géants du web.

En faisant évoluer sa formule Etik.com, gratuite « à vie », autant du côté du stockage que des fonctionnalités, Infomaniak dévoile aussi une roadmap qui vise une amélioration de ses services, payants comme gratuits, qui étendra encore les possibilités pour l’utilisateur.

Si l’on devait retenir un point faible, c’est sans doute l’absence de chiffrement de bout en bout natif pour le webmail, ainsi que celle d’une application mail mobile. Cette dernière devrait arriver dans les prochains mois, mais pour le chiffrement il faut pour l’heure se contenter de d'outils tiers via un client mail ou une extension de navigateur.

Infomaniak Mail

8

Il ne manque pas grand-chose à la formule Etik.com pour pleinement nous satisfaire et nous tenir définitivement éloignés des mastodontes américains. Rassurant avec sa localisation sous le signe d'une confidentialité accrue tout comme grâce à la façon dont la société gère ses datacenters, non sans un regard porteur en matière d’écologie. Nul doute qu’Infomaniak continuera son bonhomme de chemin dans les années à venir, on l’espère et en attendant on vous conseille ne serait-ce que de jeter un œil à ses formules.

Les plus

  • Formule "Etik.com" gratuite et généreuse
  • Localisation géographique des datacenters
  • Une myriade de services utiles et fonctionnels
  • Bonne ergonomie de l'interface et fonctionnalités

Les moins

  • Pas de chiffrement de bout en bout
  • Pas de client mail dédié sur mobile
  • Difficultés pour synchroniser contacts et calendrier
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
7
luck61
« Email gratuit à vie » comme caramail a l’époque qui a disparu maintenant. Je préfère gmail et hotmail la je suis sur que c’est à vie c’est a dire que le service ne va pas disparaître
poum-pam-pim
Quand par malheur, dans le webmail vous choisissez : « Toujours afficher pour cet expéditeur » au lieu de « Afficher le contenu ». Il ne serra plus possible de faire marche arrière. J’ai écrit au support = aucune possibilité d’annuler l’affichage des images.<br /> Une petite précision : je suis très content de leur service. Les serveurs sont réactifs et les prix corrects.
baazul
C’est avec cet esprit que l’on se retrouve avec une poignée de société qui gouvernent le monde et qu’il n’y a plus de répartition des richesses.<br /> Personnellement je suis passé chez eux j’en suis très satisfait, ils sont là depuis 30 ans et ont des beaux clients surtout en Suisse.
bmustang
j’ai créé mon compte depuis hier et compte en créer 3 autres prochainement, kdrive android fonctionne plutôt bien, manque plus que l’appi android pour les mails qui doit sortir prochainement de ce que j’ai lu.
bmustang
infomaniak existe certainement avant ou au même moment que gmail, donc niveau pérennité, on peut dire que c’est tout bon.
bmustang
je viens de visiter le store microsoft et rien sur infomaniak, pas de kdrive ou autres. Je me demande à quoi sert ce store en réalité ?
backsec
Tu peux aller sur gmx.fr.<br /> Tu peux créer un boîte mail gratuite en @gmx.fr mais aussi en @caramail.fr.<br /> Anciennement de Lycos, Caramail a été racheté par GMX (entreprise allemande) en 2009.<br /> Cette messagerie permet de créer des alias (comme Outlook). Mais à part ça et la gratuité, je trouve ce service de messagerie en dessous des plus gros.
vavann
@luck61<br /> google service a vie? oui mais gratuit?<br /> pour ma part jutilisais g suite de google depuis 10ans (c’est gmail avec un adresse personalisé) ca devient payant le 1 mai 2022 et l’offre payant est pas sympa<br /> donc on va tester imfomaniake
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Microsoft Edge va s'enrichir de 3 nouvelles fonctionnalités (dispensables ?)
Windows : les téléchargements du fichier ISO bloqués en Russie
Quand Google fait la pluie et le beau temps sur le Web avec ses Core Updates
Le moteur Brave Search sort de bêta et vous laisse personnaliser les résultats
Le chiffrement du Cloud MEGA mis à mal par des chercheurs
Google Chrome 103 est disponible, découvrez les nouveautés
Attention, vos extensions Google Chrome permettent de vous traquer en ligne
Vie privée : bientôt des gestionnaires dédiés dans Windows et ChromeOS
Erreur serveur chez Cloudflare : Feedly, Discord et d'autres ne répondent plus
Pourquoi les entreprises ne migreront pas tout de suite vers Windows 11
Haut de page