"Sign in With Apple" arrive sur davantage d'applications... tout comme la pub dans les notifications

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
09 mars 2020 à 10h23
0
Sign in With Apple
© Apple

Apple a mis à jour ses guidelines concernant l'App Store. Entre autres changements de politique, notamment en ce qui concerne la publicité, la firme informe les développeurs d'une date butoir pour l'intégration de la connexion via Apple ID.

Introduit l'an dernier, « Se connecter avec Apple » est encore largement sous-représenté face aux ténors que sont Google, Facebook ou Twitter. Mais la dernière révision des conditions de publication sur l'App Store fixe désormais une deadline pour l'intégration de son bouton de connexion sur les applications.


« Se connecter avec Apple » bientôt davantage intégré sur les applications

C'est écrit noir sur blanc : « Toutes les nouvelles applications ou mises à jour d'applications soumises sur l'App Store doivent suivre ces directives à compter du 30 avril 2020 ». Les directives étant de permettre aux utilisateurs de se connecter via leur Apple ID sur un service qui propose déjà d'autres types de connexions instantanées (Facebook, Twitter, Google, etc.).

Sign in With Apple
Capture d'écran

Une date butoir qui n'est pas vraiment une surprise pour les développeurs. Selon Ars Technica, Apple les avait prévenus il y a déjà de longs mois à ce propos.

Outre l'instantanéité de connexion offerte par ce type de services, « Se connecter avec Apple » permet aussi à la firme de marquer davantage son intérêt pour la confidentialité des données de ses utilisateurs. « "Se connecter avec Apple" est construit de A à Z pour respecter vos données et vous laisser en contrôle de vos informations personnelles », peut-on lire sur le site officiel. Original : Apple permet l'utilisation de Hide My Email avec son bouton de connexion, qui génère une adresse email aléatoire pour la création d'un compte sur un site utilisant « Se connecter avec Apple ».


Les publicités désormais autorisées dans les notifications

Les directives révisées de l'App Store ne sont pas porteuses que de bonnes nouvelles. Comme le remarque Ars Technica, les développeurs ont désormais l'assentiment d'Apple pour intégrer des publicités dans les notifications push. À quelques limitations près.

Révolue, l'époque où Apple écrivait clairement que les notifications « ne doivent pas être utilisées pour de la publicité, des promotions ou du marketing direct ». Aujourd'hui, les directives indiquent que « les notifications push ne doivent pas être utilisées pour des promotions ou du marketing direct à moins que les clients aient explicitement opté pour la réception de tels messages ». Apple ajoute que les développeurs ont à charge de fournir une méthode simple permettant aux utilisateurs de refuser l'envoi de ces notifications publicitaires. De plus, iOS permettra toujours de bloquer l'affichage des notifications au niveau du système.

Mais, comme le note le développeur Nick Heer sur son blog, Apple ne fournit pas de cadre précis sur l'aspect publicitaire d'une notification. Les développeurs ont ainsi un blanc-seing leur permettant de juger eux-mêmes ce qui constitue un message à caractère publicitaire. De quoi s'imaginer d'inévitables abus à venir.

Source : Ars Technica
Modifié le 09/03/2020 à 17h42
13
8
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
En réponse à des accusations de harcèlement des têtes tombent chez Ubisoft
Bosch dévoile son vélo concept électrique et tout suspendu
L'administration Trump va bientôt se passer des entreprises qui utilisent des appareils Huawei
L'Union européenne mise sur le développement d'un hydrogène propre
Far Cry 6 confirmé par Ubisoft, la présentation programmée au 12 juillet
Microsoft Flight Simulator sortira le 18 août sur PC
Thunderbolt 4 : 40 Gb/s ,mais Intel veut du 32 Gb/s en PCIe et la prise en charge double 4K
Taxe GAFA : 1,3 milliard de dollars de frais de douane pour la France... et 6 mois pour changer la donne
Apple recommande de ne pas fermer votre MacBook si vous en cachez la webcam… voilà pourquoi
scroll top