30 ans déjà : joyeux anniversaire, Hubble !

24 avril 2020 à 17h13
0
© NASA/ESA

Le célèbre télescope orbital Hubble fête aujourd'hui ses 30 ans. L'occasion de revenir sur son incroyable aventure et sur quelques unes de ses innombrables contributions à la science et à la compréhension de l'Univers.

Mis en orbite le 24 avril 1990, le télescope Hubble a 30 ans aujourd'hui. Pour célébrer son anniversaire, la NASA a dévoilé une photo récemment prise par l'engin de 11 tonnes (voir illustration ci-dessus). On peut y observer deux nébuleuses, NGC 2014 et NGC 2020, situées dans le Grand Nuage de Magellan.

Un truc de flou

En 30 ans de carrière, des clichés, l'appareil en a pris un certain nombre. Tous les jours, le télescope envoie en effet environ 120 Go d'images à la Terre. La NASA a d'ailleurs mis en ligne un outil vous permettant de découvrir ce que Hubble a observé le jour de votre anniversaire.

Mais avant de bouleverser la vision humaine de l'espace, le télescope a connu quelques péripéties. La plus célèbre d'entre elle concerne une anomalie repérée peu de temps après sa mise en service. En analysant les images fournies par Hubble, les astronomes se sont en effet rapidement aperçus qu'elles étaient floues ! En cause : son miroir principal, qui souffrait d'une erreur de calibration. Il a alors fallu adapter les autres instruments de l'engin, pour gommer les imprécisions de l'appareil, une manœuvre opérée en 1993, soit trois ans après le lancement.

Une constellation de découvertes

Mais aujourd'hui, Hubble est considéré comme l'un des outils scientifiques les plus importants jamais construits. Car ses observations ont permis de faire un bond dans la compréhension de l'Univers. Par exemple, avant 1990, on évaluait que ce dernier était âgé de 10 à 20 milliards d'années. Grâce notamment au télescope, cette estimation s'est largement affinée, puisqu'on fait désormais remonter sa naissance à 13,8 milliards d'années.

De même, avant le lancement de Hubble, aucune exoplanète n'avait été observée. Depuis, on est parvenu à en identifier plus de 4 000, et les travaux ayant abouti à la première découverte, en 1995, ont été récompensés d'un prix Nobel de physique.

Le télescope a également joué un rôle décisif pour prouver l'existence de trous noirs supermassifs. Il a aussi capturé des images des planètes de notre système solaire, mais aussi de supernovae, de comètes interstellaires, ou encore de galaxies très (très) lointaines…

Pas encore prêt pour la retraite

Après celle effectuée en 1993, d'autres missions spatiales ont maintenu Hubble en bonnes conditions, la dernière datant de 2009. Les scientifiques estiment que le télescope peut encore fonctionner plusieurs années, et ce, même si son « successeur », le James Webb Space Telescope, pourrait être mis en service en 2021. Mais en réalité, ce dernier devrait être complémentaire à son prédécesseur, et non venir directement le remplacer.

On espère donc pouvoir encore compter sur Hubble pour nous fournir de nombreux clichés époustouflants de l'espace. Rendez-vous dans 10 ans pour les 40 ans ?

Source : BBC

Modifié le 24/04/2020 à 17h13
2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

StopCovid : voici à quoi ressemble l'application, captures d'écran à l'appui
Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
En attendant le nouvel essai de vol habité de Crew Dragon, regardez le replay du live de mercredi !
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Tesla va augmenter le prix de son AutoPilot, Elon Musk explique pourquoi
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
scroll top