🔴 Soldes : jusqu'à - 70% sur le high-tech 🔴 Soldes d'hiver : jusqu'à - 70% sur le high-tech

Mars 2020 : la Nasa tease l'arrivée de son rover Perseverance le 18 février

11 février 2021 à 12h45
5
Mars2020 Mars Perseverance poster © NASA

C'est le 18 février que le rover Perseverance de la NASA devrait atterrir sur Mars, pour rechercher d'anciens signes de vie et préparer les futures explorations de la planète rouge par l'homme. À une semaine de l'événement, l'agence spatiale met en marche le train de la hype avec une courte vidéo.

Après la sonde Hope des Émirats arabes unis et la mission chinoise Tianwen-1, qui ont toutes les deux réussi à s'insérer dans une orbite elliptique autour de la planète rouge, le rover Perseverance de la NASA parviendra-t-il à se poser sur le sol martien ?

La NASA tease l'arrivée de Perseverance sur Mars

Rappelez-vous : le 30 juillet, nous suivions ensemble, sur notre chaîne Twitch, le décollage de Perseverance vers Mars, avec les commentaires instructifs et passionnés de nos spécialistes Arthur Carpentier et Éric Bottlaender.

Le 18 février, le rover aura la difficile mission d'atterrir sur la surface de la planète rouge. Un événement que nous ne pourrons pas voir en direct, cette fois-ci, mais la NASA a posté une animation présentant le déroulement de cette tâche.

Si la vidéo ne dure qu'une minute et montre une animation fluide, la réalité sera plus difficile : il s'agira de sept minutes éprouvantes pour le rover (et pour les équipes au sol, dont le niveau de stress devrait atteindre des sommets !).

Un laps de temps durant lequel le véhicule devra s'adapter à de brusques changements de vitesse et des températures extrêmes, à mesure qu'il s'approchera du sol martien. Bien sûr, nous publierons un récap' de la mission après l'événement, que l'on espère être un succès !

Sources : Digitaltrends, NASA

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
5
Fulmlmetal
La NASA ne s’est pas foulée, c’est quasiment à l’identique la meme vidéo que pour l’atterrissage de Curiosity en 2012.<br /> Bon, on croise les doigts poru ce délicat atterrissage.<br /> Et après on aura droit à celui des chinois, en mai, et s’ils arrivent à atterrir lors de cette première tentative l’europe pourra baisser la tete car nous on a échoué sur nos 2 tentatives.
wedgantilles
en même temps c’est plutôt logique, si tout a bien fonctionné pour Curiosity autant réutilisé la même procédure qui est du coup bien connue et maitrisée
Reverso
A noter que l’ESA (European Space Agency) est partie prenante également du projet et supporte les opération d’ «&nbsp;amarsissage&nbsp;» (merci Maelig-22 ) via ses différents appareils déjà sur place.<br /> Ce serait bien de mettre plus souvent en avant l’ESA car leurs projets et réussites récentes sont tout aussi impressionnantes que celles de la NASA !
Fulmlmetal
@Reverso a dit<br /> «&nbsp;A noter que l’ESA (European Space Agency) est partie prenante également du projet et supporte les opération d’ « amarsissage » (merci Maelig-22 ) via ses différents appareils déjà sur place.&nbsp;»<br /> L’ESA ne participe pas au programme de ce rover Perseverance. Elle a juste pour projet de récupérer des échantillons de Perseverence mais pour cela il faut déjà qu’on arrive à faire décoller Exomars 2022 qui ne cesse de reculer d’année en année, et qui n’est meme pas certains d’arriver vu qu’on a toujours échoué à faire atterrir un engin sur la planète rouge. A moins que Crash soit considéré comme un atterrissage.<br /> D’ailleurs que quels «&nbsp;différents appareils sur place&nbsp;» parlez vous ? à ce jour l’ESA n’a que Mars Express en orbite.<br /> @Reverso a dit<br /> «&nbsp;Ce serait bien de mettre plus souvent en avant l’ESA car leurs projets et réussites récentes sont tout aussi impressionnantes que celles de la NASA&nbsp;»<br /> De quelles réussites récentes parler vous ?<br /> on ne peut pas dire que l’ESA ait brillé dans l’exploraiton spatiale ces dernières années. L’ESA semble avoir nettement baissé ses ambitions, elles ne fait plus que des missions par coopérations. Et les seule smissiosn qui ont été récemment brillante sont des missions lancés il y a très longtemps comme Rosetta. Clairement on ne fait pas le point face aux missions d’exploratiosn de la NASA et meme des chinois.
Reverso
Oui, il s’agit bien de l’orbiteur qui sert de support à l’opération de la NASA.<br /> Quand je dis «&nbsp;partie prenante&nbsp;» je fais référence justement à ce support.<br /> Se référer au site de l’ESA pour plus d’infos.
Fulmlmetal
Nos sondes Mars Express de Mars TGO seront juste des backup, la NASA a 5 sondes en orbite si je ne me trompe pas, donc elle en a suffisamment pour etre autonome.<br /> Meme si ces relais de coopération sont utiles à tous, c’est surtout nous qui avons intérêt de maintenir cet accord pour notre future mission ExoMars 2022.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Des scientifiques ont réussi à recréer un mini Terminator T-1000 qui passe à travers des barreaux
Qu'est-ce que la SafetyCase d'Orange, cette énorme valise de 70 kg qui assure une connexion d'urgence par satellite ?
Cette tablette graphique est de retour à son prix le plus bas pendant les soldes (moins de 95€)
Lara Croft bientôt de retour dans une série Tomb Raider !
Samsung dévoile le premier écran plat Mini-LED pour joueurs, et il ne fait pas les choses à moitié
Profitez dès maintenant de ce kit RAM Corsair à son prix le plus pendant les soldes d'hiver !
Epic fail : un voleur se prend en selfie avec un iPhone fraîchement dérobé… et se fait arrêter
Vous avez vu ? L'app Google se fait une beauté sur Android !
Surveillance : comment ces vêtements peuvent vous invisibiliser aux yeux de la reconnaissance faciale
Faites vos valises ! Des hôtels e-sport en Chine s'équipent en GeForce RTX 4090
Haut de page