La NASA vous explique pourquoi la montée des eaux est difficilement perceptible

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
23 mai 2020 à 16h00
65
plage californie © Patrick Pelster / CC BY-SA 3.0 DE
Entre les falaises californiennes... il y a des plages. © Patrick Pelster / CC BY-SA 3.0 DE

La hausse du niveau des océans, documentée par des mesures satellitaires, a un impact direct sur la géographie des côtes et les événements liés aux marées. Aux Etats-Unis certaines régions subissent ce phénomène de plein fouet…

Toutefois, d'autres n'en verront les conséquences que dans quelques années.

C'est pas l'Homme qui prend la mer…

Chaque année, le réchauffement climatique tel qu'identifié actuellement, induit plus de 750 milliards de tonnes d'eau supplémentaires dans les océans. De quoi recouvrir l'ensemble de la superficie de la France de plus d'un mètre d'eau !

Un phénomène qui se traduit par une hausse du niveau global de l'eau d'environ 3,3 millimètres par an… Mais qui en raison des courants, des marées, des vagues et des vents, est difficile à constater à l'œil nu dans certaines régions.

Pourtant, le rythme s'accélère, et ce phénomène est directement lié à l'augmentation de l'érosion des côtes, et aux inondations dues aux grandes marées. « De façon générale, on considère qu'une augmentation de 2,5 cm du niveau de la mer équivaut à 2,5 mètres de moins sur la ligne de côte », explique Josh Willis, océanographe et spécialiste du climat au Jet Propulsion Laboratory (JPL – Californie).

Les conséquences de la hausse du niveau de la mer

En Caroline du Nord, certaines maisons installées au bord de la plage doivent désormais se protéger avec des sacs de sables. Un événement loin d'être isolé : la ville de Norfolk, qui abrite la plus grande partie de la flotte navale américaine de la côte Est, est inondée dix jours par an lors des grandes marées.

L'ensemble de la ville et de sa banlieue (1,8 millions d'habitants) a été construit à moins de trois mètres au-dessus du niveau de la mer, il y a deux siècles. Les digues et autres dispositifs installés ne suffisent plus à contenir l'océan. Au fil de la hausse du niveau de la mer, de nombreuses protections naturelles n'ont plus le même effet, et ce sur l'ensemble des côtes : mangroves, marais salants et dunes sont fréquemment inondés et subissent l'érosion.

Fort Lauderdale Floride inondation © Dave/Flickr Creative Commons/CC BY 2.0
Fort Lauderdale en Floride, est régulièrement sous les eaux en cas de forte marée. © Dave/Flickr Creative Commons/CC BY 2.0

La « West Coast » ne sera pas épargnée

Pourtant, certaines zones sont moins touchées que d'autres, notamment parce que des phénomènes climatiques agissent sur les courants marins.

C'est par exemple le cas de la Californie et de l'ensemble de la côte Ouest américaine, influencées par le phénomène dit « PDO » (Pacific Decadal Oscillation) qui agit sur les courants comme El Nino/La Nina mais avec une périodicité bien plus lente et des effets sur 20 à 30 ans. Résultat, la hausse du niveau des océans passe inaperçue sur place…

Toutefois, le phénomène PDO s'inverse depuis 2015-2016 : « La Côte Ouest subira probablement des hausses plus fortes que la moyenne au cours des 20 prochaines années », prévient Josh Willis. « Nous commençons à le mesurer. La Californie en particulier, doit s'y préparer, car nous pourrions observer des hausses jusqu'à un centimètre par an ».

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
65
29
nirgal76
Bah fallait peut être pas construire près des cotes (et ainsi les modifier, les rendant plus vulnérables).<br /> Bon, tout ça sent le bricolage pour faire passer une prédiction qui ne se vérifie pas. Le coup du, ça monte mais ça se voit pas, faudra qu’ils trouvent mieux la prochaine fois.
sebzuki
oh super commentaire de climatosceptique ^^<br /> on te dit dans l’article que c’est mesuré par satellite
marcox92
Je me permets de rappeler que le réchauffement climatique a commencé il y a 20 000 ans alors que l’Europe était recouverte de glace et que le Sahara n’était,pas un désert.<br /> On apprenait cela à l’école primaire il y a 70 ans.<br /> La lente fonte des glaces a fait monter les mers et par exemple, la Grande Bretagne s’est trouvée séparée de l’Europe. Ce réchauffement est donc connu, et n’est pas le fait des hommes. Il est étonnant qu’on n’ait jamais étudié les causes.<br /> Si il y a 100 ans on avait commencé à étudier le phénomène on aurait interdit de construire en bord de mer ou au bord des rivières et estuaires.<br /> Il a fallu que cela devienne un sujet de promotion politique pour qu’on culpabilise l’homme d’en être responsable. Quioqu’on fasse il continuera, même sans hommes sur terre pour peut être un jour s’inverser.
jcc137
Une question taraude mon esprit, la question du genre «&nbsp;qui est né le premier, l’oeuf ou la poule ?&nbsp;», je m’explique :<br /> si la hausse des températures fait fondre les glaces dont l’eau fait déborder certains vases, il devrait y avoir physiquement une évaporation de l’eau plus importante. Donc l’eau de la fonte des glaces ne fait que compenser l’eau des mers et océans qui s’évaporent, et le niveau des eaux devraient être constant.<br /> Nous aurions donc pour conséquences (d’ailleurs j’ai bien l’impression que c’est le cas) des ciels de plus en plus gorgés de nuages… et de plus en plus de tornades, ah bè tiens ! c’est le cas !
Njbx
Il y a plus grand-chose à faire, la machine économique humaine est lancée et elle est inarrêtable.<br /> La forêt amazonienne va-t-elle être détruite ? la réponse n’est pas oui ou non mais quand… car c’est dans les plans de croissance de l’économie mondiale.<br /> Le nombre de véhicules va-t-il être diminué ? la réponse est non car ce n’est pas dans les plans de la croissance économique.<br /> On peut facilement mettre tout ça en parallèle avec l’épidémie qui a paralysé tous les dirigeants du monde contraint de faire un choix entre l’économie et la santé publique et on peut voir que certains ont clairement choisi l’économie et ceux qui ont fait le choix de la santé se voient aujourd’hui blâmer.<br /> Il y a deux discours incompatibles qui cohabitent ensemble et qui montre le manque de solution viable face à ce problème, d’un côté le gouvernement parle de mesure pour lutter contre le réchauffement mais d’un autre côté ils ne cesse de faire la promotion de la croissance et encore de la croissance.
c_planet
On ne peut pas tout avoir, Les profils littoraux qui se redessinent en permanence c’est indisociable de la géologie et du climat global depuis toujours. Donc, du moment que celui qui a mis sa couverture de pique-nique sur les fourmis rouges paie sa pommade ça me va, mais ça sent quand même bien la grosse taxe «&nbsp;réfugiés climatiques de ta faute&nbsp;» qui pendouille au-dessus de notre tête …
Njbx
Le bon sens n’existe pas, c’est juste une guirlande pour rendre son argument plus joli…
Brichman
enfin quelqu’un qui voit clair ont auraient été dans une période de glaciation ont nous auraient quand même mis ça sur le dos , je me demande combien d hydrocarbure il faut pour envoyer un satellite en orbite( attention je ne suis pas contre)
chaton51
c’est un peu comme ceux qui continuent de construire ou de vivre a coté de la faille de san andreas… le jour où …faudra pas chialer. de toute facon le climat change oui c’est évident, mais la bonne solution c’est pas de taxer la bagnole du pauvre mec qui va bosser par nécessité. D’ailleurs on pourrait bien construire des bulldozers électriques a tour de bras, ca permettrait tjs de détruire la forêt amazonienne par exemple. C’est pas le pecno du coin qui doit payer des taxes juste pour enrichir des trop payés qui font des lois pour s’enrichir encore plus mais n’agissent en rien pour changer le monde. C’est tout le système économique mondial qui est pourri, et ca ne changera jamais car l’homme est une pourriture ! la planete a eu 2 mois de repos grace au confinement, le teletravail a du bon, il permet de moins bouger, mais attendez j’entend deja les patrons dire que les salariés foutent rien et que les données clients sont en danger… je pense au contraire qu’elles sont plus en securité chez moi que sur vos serveurs vu que vous les vendez a qui veut bien les acheter. Bref tout un systeme economique à revoir, plutot que d’emmerder le pauvre gars du coin avec des pretextes ecolos qui ne servent qu’a mettre en place des taxes débiles. Resultat ? Plus personne n’en a rien à battre de votre écologie qui est punitive… moi n’ont plus d’ailleurs.
Avi84
marcox92 a dit :<br /> " Ce réchauffement est donc connu, et n’est pas le fait des hommes. Il est étonnant qu’on n’ait jamais étudié les causes."<br /> Les causes sont bien connu :<br /> fr.wikipedia.org<br /> Soleil<br /> Le Soleil est l’étoile du Système solaire. Dans la classification astronomique, c’est une étoile de type naine jaune d'une masse d'environ 1,989&nbsp;1&nbsp;× 1030&nbsp;kg, composée d’hydrogène (75&nbsp;% de la masse ou 92&nbsp;% du volume) et d’hélium (25&nbsp;% de la masse ou 8&nbsp;% du volume). Le Soleil fait partie de la galaxie appelée la Voie lactée et se situe à environ&nbsp;8&nbsp;kpc (∼26&nbsp;100&nbsp;a.l.) du centre galactique, dans le bras d'Orion. Le Soleil orbite autour du centre galactique en 225 à 250&nbsp;millions d'années (année gal...<br /> Dés le premier chapitre :<br /> «&nbsp;Le rayonnement solaire est aussi responsable des climats et de la plupart des phénomènes météorologiques observés sur la Terre. En effet, le bilan radiatif global de la Terre est tel que la densité thermique à la surface de la Terre est en moyenne à 99,97 % ou 99,98 % d’origine solaire note 1. Comme pour tous les autres corps, ces flux thermiques sont continuellement émis dans l’espace, sous forme de rayonnement thermique infrarouge ; la Terre restant ainsi en « équilibre dynamique ».&nbsp;»<br /> On a aussi :<br /> fr.wikipedia.org<br /> Paramètres de Milanković<br /> Les paramètres de Milanković[a] sont les paramètres astronomiques qui engendrent des variations cycliques du climat terrestre, les cycles de Milanković. Ces paramètres sont l'excentricité, l'obliquité et la précession. Les paramètres de Milankovitch sont notamment utilisés dans le cadre de la théorie astronomique des paléoclimats.<br /> Joseph-Alphonse Adhémar (1797-1862), James Croll (1821–1890) et Milutin Milanković (1879-1958) sont les principaux scientifiques ayant avancé l'idée que ces trois para...<br /> «&nbsp;Les paramètres de Milanković sont les paramètres astronomiques qui engendrent des variations cycliques du climat terrestre, les cycles de Milanković. Ces paramètres sont l’excentricité, l’obliquité et la précession. Les paramètres de Milankovitch sont notamment utilisés dans le cadre de la théorie astronomique des paléoclimats.&nbsp;»<br /> Pour ceux qui préfère les vidéos :<br /> Très bien expliqué
Avi84
jcc137 a dit :<br /> "Une question taraude mon esprit, la question du genre « qui est né le premier, l’oeuf ou la poule ? »<br /> J’ai la réponse !!! Si tu ne trouve pas, demande-moi, et je te donne la solution
Gus_71
Une réflexion, qui n’apporte rien au débat mais qui personnellement me fait rêvasser :<br /> S’il n’y avait pas la tectonique des plaques, et donc des reliefs en creux et en bosses, la Terre serait une planète totalement recouverte par l’eau !<br /> Quelle serait la vie sur Terre dans ces conditions ?<br /> Bon, OK, je me retire sur la pointe des nageoires …
Blackalf
Gus_71:<br /> Quelle serait la vie sur Terre dans ces conditions ?<br /> Lire Un monde d’azur de Jack Vance ^^<br /> noosfere.org<br /> Un monde d'azur, Jack VANCE<br /> Fiche livre, critiques, adaptations<br />
carinae
Franchement ça devient lassant de lire toujours les mêmes anneries <br /> Oui en terme géologique on est encore en période glaciaire et oui cette période de réchauffement a commencé il y a des milliers d’années…mais les canicules qui se succèdent ces 10 dernières années, les hivers qui n’en sont plus …ça ne percute pas la ??<br /> J’ai l’impression de voir les mêmes discours que dans l’actuelle pandémie … on sait qu’il se passe des trucs bizarres a l’autre bout du monde mais surtout fermons les yeux …on ne sait jamais si le virus disparaît tout seul ou qu’il s’arrête à la frontière hein …pffff​:thinking:
carinae
Oui mais l’eau qui retombe au sol repars ou a ton avis ?<br /> Sans compter que le phénomène que tu décris engendre d’autres problèmes. Par exemple l’eau des glaces est de l’eau douce lorsque qu’elle s’écoule des pôles dans la mer, non seulement elle modifie la salinité de l’eau mais perturbe les courants marins notamment par exemple celui qui longe les côtes européennes et du coup cela peut modifier le climat de ces régions. Si ce courant marin venait a disparaitre on pourrait se retrouver paradoxalement avec un climat plus proche de celui de New York qui est a la même l’attitude que Lisbonne par exemple…<br /> Quant à l’évaporation, plus elle est importante plus elle génère de pluies torrentielles voire de phénomènes naturels important…
carinae
Tu as tout a fait d’accord sur pas mal de points … sauf un… Les données sont nettement moins en sécurité a la maison… Une des règles édictées par l’ANSSI c’est justement d’éviter l’amalgame privé/travail car du coup des gens n’hésitent pas a copier des fichiers sur leur pc perso ou sur des clé USB. L’environnement informatique n’est plus maîtrise par le SI…et ne parlons pas bien sûr des emails frauduleux, attaques en tout genre…qui généralement sont gérés en amont dans un environnement maîtrisé … ce n’est pas pour rien s’il y a une recrudescence de spams depuis le confinement…
Oto1
D’abord, on a le droit de vivre… il ne s’agit pas de se passer de voiture, mais d’en faire une «&nbsp;propre&nbsp;» par exemple. Pour un truc qui pollue aujourd’hui, il faut essayer de trouver son équivalent propre ou renouvelable. L’un ne va pas forcément à l’encontre de l’autre. C’est nécessaire et ce doit être accéléré même. Quand des industriels gagnent de l’argent en faisant du vert, ils le font et c’est la clé. Plus de sac plastique? Quelqu’un gagne de l’argent avec une consigne et le recyclage de sac en papier notamment. Plus de pailles en plastique? Quelqu’un vend des pailles en inox lavable, ou en papier recyclé. Pareil pour les cotons-tiges. Etc etc. Quant à la forêt amazonienne, c’est un véritable drame en effet et il s’agit de reforester partout où c’est possible.
Oto1
C’est évident, mais bon si au moins ça les rassure et que ça leur permet de vivre leur vie en paix, je peux presque comprendre. Simplement il ne faut pas non plus penser que la Terre est à la nature, à la faune et à la flore et qu’on doit s’excuser d’être là. On en fait partie également. Notre intelligence nous pose des problèmes et nous a amenés à aujourd’hui, mais je suis convaincu que c’est aussi ça qui finira par inverser la tendance ou du moins ralentir son aggravation.
max_971
Réchauffement climat ou non, c’est l’humanité qui devra s’adapter pour se nourrir et vivre dans ces conditions climatiques.
Peter_Vilmen
C’est quoi tous ces comptes climatosceptiques en premiere page qui ne commentent jamais les actu tech mais uniquement celles sur le rechauffement climatique ? Vive les fermes a troll, un phenomene qui debute seulement et qui va polluer 100 pourcent des forums de discussions. Surtout qu’ils sont a la traine, l’acceleration de la montee des eaux et le rechauffement climatique d’origine anthropique ne sont meme plus contestes par les plus grands climatosceptiques, maintenant la mode c’est de contester le poids / la part des activites humaines.
Feladan
Il a fallu que cela devienne un sujet de promotion politique pour qu’on culpabilise l’homme d’en être responsable. Quioqu’on fasse il continuera, même sans hommes sur terre pour peut être un jour s’inverser.<br /> Alors déjà, on ne le répétera jamais assez, l’homme est responsable de SON ACCÉLÉRATION.<br /> Par «&nbsp;homme est responsable&nbsp;» c’est ce qu’il entend. L’accélération où la vie (la plupart de la faune, dont l’homme) ne s’adaptera pas. Alors oui, c’est un raccourci techniquement faux , il n’y a pas que nous dans l’équation, on est juste un bon gros multiplicateur.<br /> Du coup, je ne vois pas bien l’utilité de «&nbsp;rappeler&nbsp;» ce que tu précise, en oubliant volonterairement de «&nbsp;rappeler&nbsp;» le facteur multiplicateur que nous sommes. Pour moi c’est tout juste essayer de se dédouaner de la responsabilité sous prétexte qu’il a réellement commencé il y a des milliers d’années, que le soleil participe ou autre.<br /> Et cela encourage les climato-denialistes dans leur délire. Car ils ne retiendrons que la partie du «&nbsp;lol c’était là avant donc on à rien a voir, CQFD&nbsp;»<br /> Ensuite, oui, il est bien responsable de l’accélération, c’est bel et bien prouvé. J’ai déjà eu X fois les mêmes discussions ici avec les récalcitrants, et fort est de constater qu’aucun (et je dis bien aucun) ne m’a apporté un argumentaire scientifique et logique. Tous, sans exception, m’ont pointé du doigt les autres facteurs (période glaciaire, activité du soleil, réchauffement sur d’autres planètes etc etc), mais jamais, pas une seule fois n’ont refutés le point principal : NOUS sommes responsables de cette accélération non naturelle.<br /> Mais je conçois que le complot des gouvernements capitalo-gauchiste-communisto-imperialiste-antipauvre-(*insérer ici n’importe quoi) est plus tentant pour certains que de croire les milliers de scientifiques qui crient, preuves à l’appui, notre culpabilité dans cette accélération drastique.<br /> Ce qui est grave surtout je trouve, c’est qu’au delà des preuves irréfutables remontées limite tous les jours, c’est qu’on est limite capable, sur une vie humaine, d’en voir les changements. Les hivers et les étés, la violence et la fréquence des catastrophes naturelles, ne ressemblent pas vraiment à ceux qu’on avait y’a 100ans.
Oncle_Picsou
L’énorme problème, c’est que la seule solution est une réduction drastique de la population.<br /> Et pour cela, il faut mettre un contrôle du nombre d’enfants par femme dans les pays ou il est supérieur à 2.<br /> Sauf que… personne n’a les couilles de le faire, du coup c’est foutu!<br /> Tu auras beau essayer réduire la consommation per capita, il faudra toujours produire plus, ne serait-ce que pour nourrir les pratiquement 12 milliards d’individu qu’on aura d’ici 2100.<br /> Le contrôle de la natalité, c’est la seule façon d’offrir un niveau de vie convenable à l’ensemble de la population dans les prochains siècles.<br /> Là on se dirige juste vers une augmentation encore plus drastique des inégalités.<br /> J’arrive pas à comprendre comment c’est possible de continuer dans cette direction aveuglement, on a autant de leadership qu’un troupeau de bétail qui va se jeter d’une falaise.
Feladan
Je ne sais pas trop si c’est la «&nbsp;seule solution&nbsp;».<br /> Alors effectivement, si ça se produit ça marchera. Il est claire que la surpopulation est LE facteur majoritaire dans la résolution.<br /> Après, la modification de notre style de vie et de nos technologies fonctionne aussi. C’est clairement pas assez rapide, mais dans le domaine du faisable. Et de toute façon, c’est la seule chose a notre portée a nous.<br /> Après c’est compliqué de pondre le coup du 2 enfants max. Je comprendrais très bien de mon côté mais regarde déjà ce qu’augmenter de quelques euros un plein d’essence, la limitation a 80 ou juste la question de mettre des caméras produit comme bordel … La population n’est pas prête pour ça.<br /> On pourrait toujours arguer que ce n’est qu’une histoire " de couilles", ça se tient d’un côté, mais faut aussi prendre en compte que pondre une loi aussi sèche, tranchante et pour le coup réellement liberticide pour une population qui n’est prête, c’est se tuer, et être sûre que la loi soit supprimée au prochain gouvernement. C’est mettre un bordel sans noms, c’est produire des blocages, des manifestations et du GJ x 10.<br /> C’est bien gentil de systématiquement pointer du doigt les «&nbsp;leader&nbsp;» du troupeaux, en disant «&nbsp;oui mais ils ont qu’à faire ça&nbsp;» . Faut aussi comprendre que non, la France (ni aucun peuple) n’est un troupeau. Tu leur dis d’aller à gauche , ils iront à droite. Plus tu leur expliquera que c’est bon pour eux si c’est pas palpable dans la seconde même, ils feront tout pour dire que t’as tort, que c’est pour le fric , que c’est pour contrôler, que c’est pour (insérer ici X raison #NousSachons)<br /> Le problème final et original, c’est surtout nous en réalité, pas les dirigeants, du fait de notre pluralité. Car on pourrait très bien se réduire nous même a la conception limitée de deux enfants. Mais personne (quasi) ne le fait.<br /> Moi je comprends parfaitement qu’un gouvernement, et encore moins celui de la France, ne peut pas acter un truc comme ça aujourd’hui, vu le peuple qu’il a … Il faudrait a la limite une décision conjointes de X pays pour faire passer la pillule , et encore …
julla0
C’est bien la seule solution mais elle n’est pas applicable, surtout qu’il faut être plus radical et mettre en place la politique de l’enfant unique. Sachant que ca n’a pas vraiment fonctionné en Chine, ca va être impossible ailleurs!
BGLT
Quelques petites questions qui me préoccupent,<br /> On entend sans cesse dire que l’eau est un bien rare et qu’il faut l’économiser !<br /> Exemple, l’injonction courante : arrêtez de manger de la viande, «&nbsp;il faut 2000 litre d’eau pour un kilo de viande&nbsp;» j’étais bêtement resté sur dans la nature rien ne se perd, rien ne se crée ! Alors, dites-moi, ou sont passées toutes ces molécules, que sont devenus ces atomes d’Oxygène et d’Hydrogène, quel procédé a participé à leur destruction?<br /> Ou bien alors, cette eau n’a-t-elle fait que transiter par l’animal et est-elle revenue à la nature sous forme de transpiration, d’urine, de gouttelettes lors de l’expiration, dans la viande ? Dans ce cas ne peut-on dire la même chose d’une salade et de tous les végétaux, combien d’arrosages ?<br /> Comment peut-on à la fois prétendre que l’eau douce va manquer, laisser les millions de mètre cubes des fleuves se déverser dans les océans et nous alerter sur les risques de la montée des eaux de ces derniers qui sera une catastrophe ?<br /> Les opposants au barrage de Sivens sont’ ils des criminels en participant à une action ayant pour conséquence d’aggraver la pénurie d’eau douce en empêchant de la retenir et d’être acteurs de la montée du niveau des océans en faisant en sorte que l’eau douce s’y déverse le plus rapidement possible ?
Oncle_Picsou
Les modifications de notre style de vie et des technologies fonctionneront jusqu’à un certain degré.<br /> On aura beau réduire notre consommation, si on souhaite se diriger vers une société plus égalitaire, certains vont devoir augmenter la leur pour trouver «&nbsp;un juste milieu&nbsp;»<br /> l’accroissement de la population est surtout du fait des pays pauvres, les pays développés se sont auto régulés.<br /> La part de personnes «&nbsp;dont la consommation va augmenter&nbsp;» est donc entrain de s’accroitre dans la population mondiale!<br /> Je ne parlais pas de la France (je n’y habite d’ailleurs plus), mais d’une restriction au niveau mondial, c’est pour cela que j’avais dis «&nbsp;Et pour cela, il faut mettre un contrôle du nombre d’enfants par femme dans les pays ou il est supérieur à 2.&nbsp;»<br /> Le problème, c’est d’arriver à faire comprendre que ce n’est pas une mesure répressive: c’est au contraire pour leur bien!<br /> Si tu n’arrives pas à nourrir correctement les 10 millions de personnes de ton pays, comment est-ce que tu pourras en nourrir 20 millions dans 30 ans? C’est pas possible, ca ne fonctionne pas et ca va etre une catastrophe.<br /> La seule facon de remédier à ca, c’est donc l’éducation, accompagnée dans un premier temps par une legislation stricte.<br /> Pour le troupeau, je voulais plutôt dire que la majorité de la population n’a qu’une vision court termiste: on suit celui qui gueule le plus fort et 95% de la population ne réfléchit pas à moyen ou long terme.<br /> On ajoute le fait que les politiciens ne pensent qu’à leur popularité et à se remplir les poches, le bien être de leurs concitoyens passant en second lieu. Alors de là à penser au bien être de la population mondiale…<br /> Pourquoi ne pas instaurer par exemple un fond d’aide, qui seraient des «&nbsp;allocations familiales inversées&nbsp;».<br /> En plus d’un accès à l’éducation, chaque famille des pays ayant un taux de natalité supérieur à 2 toucherai une petite aide mensuelle si ils ont moins de 2 enfants.<br /> Au final, ça sera bien plus efficace que de garder tous ces pays sous perfusion et d’avoir droit à une crise migratoire sans précédent dans les années à venir.<br /> Pour en revenir à la France, je pense qu’une solution similaire mais legerement différente serait également bénéfique: Tu touches des allocations seulement si tu as 2 enfants.<br /> Cela permettrait de réduire l’écart qui est entrain de se creuser: les personnes peu éduquées et «&nbsp;pauvres&nbsp;» font plus d’enfants que les autres, ce qui crée petit à petit depuis les années 70-80 un certain déséquilibre dans la société qui est entrain d’envoyer ce pays droit dans le mur.
Oncle_Picsou
La politique de l’enfant unique a été assez mal gérée en Chine, et ce n’est vraiment pas la solution que je préconiserai ^^ (voir mon post juste au dessus).<br /> Je pense qu’il est possible de réparer les choses sans passer pour quelqu’un de radical. Il faut par contre le faire intelligemment.
julla0
Tu as raison, changer le fonctionnement de la CAF, j’y ai pensé aussi (et surement tous ceux qui ont un jour réfléchi à ce système) mais quand tu vois les réactions lorsque quelqu’un touche à Pole Emploi ou aux retraites… Et le problème c’est que je pense qu’il est déjà trop tard alors que les modifications politiques à mettre en place ne pourraient se faire que sur plusieurs décennies!<br /> WWF France<br /> Le Jour du dépassement | WWF France<br /> Le jour du dépassement, c'est la date à laquelle l'humanité aura dépensé l'ensemble des ressources que la Terre peut régénérer en un an.<br />
carinae
C’est effectivement une très bonne question … Généralement quand on parle de manque d’eau on parle d’eau douce, l’eau salée n’étant pas propre a la consommation … Si on se met a créé des barrages partout il risque vite de se produire ce qui se passe du côté de Los Angeles. En clair il y a de gros barrages de rétention d’eau sur le Colorado et a l’arrivée le fleuve est a sec a son embouchure. C’est un peu le même type de problème avec le Jourdain qui traverse plusieurs pays. Celui qui est en amont a de l’eau celui qui est en aval n’en a plus…<br /> Concernant Sivens c’est un cas un peu particulier car a la base ça part des agriculteurs qui voulaient une rétention d’eau pour leur champs. Le problème c’est qu’ils n’avaient pas le droit de le faire, et de surcroît cela a nécessité de raser des bois… Donc écologiquement parlant ce n’est pas top. Sans compter qu’on oublie très souvent que les agriculteurs sont souvent devenus des entrepreneurs et donc ils vont regarder dans une grande majorité des cas ce qui leur rapporte le plus…(on le voit par exemple sur pas mal de domaines comme la main d’oeuvre… ). Du coup qu’est ce qui vaut le mieux ? : une retenue d’eau pour continuer leur production ou essayer de cultiver des plantes ou des céréales moins gourmandes en eau …<br /> Idem pour le bétail . …vu qu’il demande beaucoup d’eau et qu’on a de plus en plus de périodes d’étiage et de sécheresse. …va falloir commencer a se poser des questions sur nos consommations tant qu’on aura pas une technologie de dessalement de l’ eau généralisé…
c_planet
Feladan<br /> On parle des fontes ici. Tu dis que l’homme a accéléré les fontes des glaces ? O_° On est dans un cycle naturel de réchauffement qui a jusqu’ici fait fondre l’inlandsis depuis Berlin jusqu’au Groenland … Faut vraiment faire partie d’une secte pour dire qu’on a été capable d’accélérer ces fontes en 70 ans ?
christoliquide
@ marcox92<br /> Vous êtes un peu à coté de la plaque même si vous n’avez pas tord sur votre sujet principale . Vous le disiez vous même qu’il y a un réchauffement depuis 20 000 ans, c’est un réchauffement lent et naturel qui se fait sur des centaines de milliers d’années. Vous oubliez juste un paramètre dans tout cela, l’Hommes. L’homme lui l’accélère très fortement au point que la faune et la flore n’est pas le temps de s’habituer au changement assez brutale des températures en l’espace de 50 ans. Donc oui il y a belle est bien un réchauffement climatique mais qui est très très fortement accéléré par l’activité humaine avec tout nos rejet de gaz dans l’atmosphère, c’est pas étonnant et mathématique et prouvé scientifiquement par nos observations satellites, donc ca ne se discute même plus.
christoliquide
@ c_planet<br /> je préfère suive l’opinion des scientifiques qui bossent jour et nuit avec leurs recherches méticuleux et grâce à des satellites qui fait ouvrir les yeux qui permette de se rendre compte que l’homme multiplie tres fortement l’accélération du réchauffement, c’est pas bien compliquer a comprendre, non? que de vous suivre aveuglément sur votre simple opinion qui repose sur rien du tout
christoliquide
@ c_planet<br /> Tous les rejet de Co2, ch4 (ou autres) qui était auparavant enfouie dans le sol et océan qui vont dans l’atmoshére provoque un surplus de quantité de gaz ce qui provoque une élévation des températures. Suffit de regarder notre voisine Vénus qui était au début un peu comme la Terre il y a 3 milliards d’années mais à beaucoup dégazé pour attendre des température et des pression de folie sur cette planète. On apprend beaucoup sur notre planète en observant l’univers eh oui !! Plus tu dégaze plus il y a des montée en température. Et qui provoque ce dégazage en forte augmentation, c’est L’homme.
christoliquide
@ c_planet<br /> Quand vous même dégazé chez vous dans votre lit, l’atmoshère sous votre couette ne se réchauffe t-elle pas un peu ? c’est la même chose sur la terre avec les 7 millards d’humains qui dégaze avec les rejets par les voitures, les avions, les bateaux, les usines etc… et bien entendu on additionne avec le dégazage naturel de la terre via sa géologie. Egale réchauffement accéléré
c_planet
L’homme lui l’accélère très fortement au point que la faune et la flore n’est pas le temps de s’habituer au changement assez brutale des températures en l’espace de 50 ans.<br /> on a des preuves de réchauffements interglaciaires bien plus soudains qui n’ont mis que une seule décennie pour changer le climat.<br /> Ces histoires de «&nbsp;cette fois-ci, c’est différent donc c’est grave&nbsp;» ça ne marche pas, tu penses que les abeilles qui ont survécu dans des ghetto climatiques pendant les milliers d’années des glaciations vont disparaitre quand arrive la moindre inflexion dans leur climat providence actuel ?
christoliquide
C’est incroyable les climatoseptiques, vous avez raison, nous avons tort. Vous connaissez tout sur tout mais qui repose sur rien du tout. Continuez vous êtes fort les gars. C’est un peu comme les théorie du complot que nous sommes pas aller sur la lune, que les World trade center c’est des bombe qui ont été placé avant pour détuire les 2 tours et que l’avion n’est pas la cause de l’effondrement et j’en passe.
c_planet
je préfère suive l’opinion des scientifiques qui bossent jour et nuit avec leurs recherches méticuleux et grâce à des satellites qui fait ouvrir les yeux<br /> Ce qui est une sorte de preuve que tout cela n’est qu’un grand cirque qui prend tout son sens dans la manipulation des mots : C’est donc les déclarations de ces grands scientifiques médiatisés qui t’ont amené à penser que les réchauffements climatiques naturels sont lents et prennent des centaines de milliers d’années pour se mettre en place …
christoliquide
@ c_planet<br /> Ya 10 ans j’avais un peu votre pensée que c’était des histoire les réchauffement climatique car il y a eu par le passé des température plus élevé et de co2 (et c’est vrai), donc pourquoi s’alarmer sur le réchauffement climatique de nos jour. Sauf que au fil des année j’ai changé d’avis, et j’ai un esprit de réflexion et scientifique méticuleux qui me permet de nuancer et aussi de changer d’avis. Car la science permet aussi de changer d’avis grâce au recherche et aux observations. Comme on dit y a que les con qui ne change pas d’avis. Mon changement d’avis, c’était le paramètre «&nbsp;Homme&nbsp;» que j’avais oublié dans l’équation qui réchauffe la terre mais qui surtout l’accélère.
christoliquide
c_planet<br /> Je résume.<br /> Pour vous l’homme n’a aucun impact sur le réchauffement climatique et ne l’accélère pas, c’est bien ca? L’homme est parfait, il ne rejette rien tout va bien continuons à vivre sans rien changer. Voila je résume votre pensée.<br /> Apres politiquement ca va etre dur de changer, c’est une autre histoire
christoliquide
@ c_planet<br /> Il vaut mieux se fier aux scientifiques qu’a une opinion personnel qui ne repose sur aucun argument scientifique.<br /> Oui je préfère me fier à eux (même si il y a des erreurs, mais il se trouve que même avec des erreurs ils sont plus proche de la réalité) plutôt qu’a des gens qui disent des choses à affirmer sans données<br /> C’est ton boulot d’analyser, de faire des échantillons sur la calotte glacière, tu passes tes journées entière à travailler sur le réchauffement climatique? D’etre sur le terrain, dans les labo, c’est ton boulot ? Tu es payé pour ca? Quand tu passes ta vie à faire des recherches, à observer, crois moi tes largement plus crédible qu’une personne Lambda qui ne travail pas dans ce domaine pour dire qu’il détient la vérité et qu’il faut l’écouter. Oui je le dit haut et fort je préfére écouter un scientifique et des info scientifique sur le net que quelqu’un comme toi qui réfute la recherche scientifique sur ce domaine
Feladan
L’homme a accélérer le réchauffement, le réchauffement la fonte.<br /> Donc oui, indirectement.<br /> Pourquoi commencer à employer le mot «&nbsp;secte&nbsp;» ? Encore une fois, on voit qui utilise ce mot en premier ^^…<br /> En vérité, si on doit cataloguer de secte, aujourd’hui, c’est plutôt ceux qui renient. Ils ne sont plus qu’une poignée à s’afficher.<br /> Malheureusement , comme je disais, vous n’avez toujours pas invalidé ce qui est un consensus scientifique de par vos commentaires. Vous avez juste commencé à utiliser des arguments «&nbsp;moqueurs&nbsp;» et non scientifiques pour tenter de discréditer (le mot «&nbsp;secte&nbsp;», scientifiques «&nbsp;médiatisés&nbsp;» , etc.)<br /> Force est de constater qu’à mon niveau, et n’ayant que les études scientifiques des autres, et leur avis (pour la thèse ou contre ), je préfère me fier au consensus scientifique regroupant des centaines d’agences gouvernementales et scientifiques internationales et non aux 100 pèlerins dans le monde qui osent s’afficher pour faire du buzz.<br /> Mais bon, on va me taxer de ne pas réfléchir par moi même et d’être un mouton j’imagine :D.
nirgal76
Bon, on sent que le covid se calme, on revient aux bons vieux sujets d’avant
nordic16
Ce qu’ils ne disent pas c’est qu’il devait bien y avoir une cause naturelle qui a amené ces glaciations et changements climatiques qui se sont faits sur une très longue période de temps pas sur quelques décennies à peine des phénomènes naturels dus aux retombé d’énormes météorites qui ont jadis frappés la terre ou des nombreuses et puissantes éruptions volcaniques qui ont été des perturbateurs du climat connus et prouvés. Étrange que les climatosceptiques semblent incapables de nommer les «&nbsp;phénomènes naturels&nbsp;» qui auraient au fil du temps apporter des changements climatiques sur terre. Si la mer prend plus de place gruge de plus en plus les côtes il doit bien exister un «&nbsp;phénomène naturel&nbsp;» derrière cela.
carinae
Oui beaucoup d’étrangeté effectivement sur beaucoup de choses qu’il y ait des doutes sur certaines études …a la limite mais la quand même surtout qu’on le vit en plus . D’ailleurs en parlant de doutes étrange tout de même de voir certains pseudos uniquement sur des théories plus ou moins douteuses
nirgal76
Je crois que ça vient d’une méfiance vis à vis de tout à force des mensonges répétés de nos élites. Internet facilitant en plus la circulation de cette méfiance, avec une tendance qu’on les gens à s’enfermer dans leur courant de pensée, ne lisant que les infos et ne fréquentant que les cercles de discutions qui vont dans leur sens (mais ça, ça vaut pour toutes les opinions cela dit). En bref, l’ouverture d’esprit se perds (et l’esprit, c’est comme un parachute…).<br /> (bon y’a aussi ceux qui y joue par esprit de polémique, à ne pas négliger non plus)
c_planet
Gilles,<br /> j’ai pas trop compris dans quel sens part ta critique. Je peux juste t’orienter vers les éventements Heinrich et Type D/O (Dansgaard-Oeschger) si tu veux trouver comment on a identifié les changements brutaux climatiques naturels passés (mesurables à partie de la décennie).
c_planet
Feladan<br /> C’est juste une question de perspective. si je tire su ma b*te pendant 1h je pourrais toujours dire que j’ai accéléré sa croissance, mais bon sans la nature il n’y avait rien sur quoi tirer. La fonte des glaces c’est pareil, c’est la nature qui a participé à 99.9999% de la fonte des inlandsis et glaciers (120m de hausse des océans), Si on veut faire porter le chapeau à l’homme il faut juste comprendre que ce qui reste à faire fondre c’est du reliquat (c’est même la définition wikipedia du Groenland), on arrive un peu tard pour penser accélérer quoique ce soit, au mieux c’est du fignolage de cycle naturel.
c_planet
Citation Wiki : L’inlandsis du Groenland est un des reliquats dans l’hémisphère nord de la dernière glaciation<br /> Les principaux inlandsis du pléistocène, aujourd’hui disparus, se situaient :<br /> sur le bouclier canadien et les Rocheuses ;<br /> dans les Andes au niveau de la Bolivie et de la Patagonie ;<br /> en Islande ;<br /> sur les îles Britanniques (calotte anglo-irlandaise), l'Europe du nord, le nord de la Russie et de la Sibérie (calotte fennoscandienne2) ;<br /> dans l'Altaï ;<br /> dans les Monts Verkhoïansk ;<br /> dans l'Himalaya, l'Hindū-Kūsh, les monts Tian Shan et Kunlun.<br /> y a un boulot monstre si on veut accélérer le ryhtme de fonte …
Feladan
Jolie réponse, mais tu n’as toujours pas dis en quoi nous n’accélérons pas la fonte de ce qu’il reste. Reliquat ou non, 0.00000000001% même si ça te chante.<br /> Prouver que soit disant ce n’est qu’un «&nbsp;reliquat&nbsp;», ne prouve en rien que nous n’accélérons pas le dernier 0.0…1% restant. Pas de bol, à notre échelle, ces 0.0…1% sont importants et critique. Pour prouver qu’on a rien à voir dans la fonte actuelle, on montre qu’avant il y en avait plus <br /> Tu n’as donc en soit, toujours pas contredis que nous accélérons la fonte, tu nous a juste dis que y’en avait plus avant. <br /> Tu n’as d’ailleurs non plus pas prouvé que ce n’était pas grave ce changement «&nbsp;soudain et brutal&nbsp;», ni en quoi l’homme n’est pas responsable de celui-ci tu as juste dis qu’avant il y en avait eu un ou des autres.<br /> C’est vraiment du raisonnement par l’absurde. Je suis désolé, mais pour moi c’est toujours un manque de logique, tu pointe du doigt ailleurs un truc d’il y a des milliers d’années, pour prouver qu’actuellement ce n’est pas nous. Si un jour il y a un consensus sur la création humaine d’un virus format pandémique, tu nous diras «&nbsp;Non c’est pas nous regardez dans l’histoire y’en a eu d’autres ?&nbsp;»<br /> Car là, c’est exactement ce que tu fais <br /> Ps: Et de base, je ne parlais pas que de la fonte, ni l’auteur a qui j’ai répondu, il faudrait arrêter de dériver juste sur ce point (dés lors que tu m’as répondu, tu as accepté de parler du réchauffement de manière plus global, même si la news parle que de la montée des eaux.)
nirgal76
de toute façon, moins y’a de glace, plus elle fond rapidement. C’est comme les glaçons dans le verre, plus il est petit, plus il va fondre vite. C’est aussi ce qui fait que les glacier semble fondre de plus en plus vite. Ce qui n’empêche pas que l’activité humaine puisse accélérer cette accélération mais ce n’est de toute façon pas linéaire
Avi84
Je te renvoi à mon post précédent où tu peut trouver que le soleil influence le climat de la terre à 99,98% (reste donc que 0,02% pour l’homme) et la distance de la terre au soleil qui diminue d’année en année (paramètre de Milankovitch).<br /> Je ne conteste pas que le climat se réchauffe, je conteste les conclusions des experts du GIEC qui disent que c’est LA SEULE FAUTE A L’HOMME (ils excluent l’activité du soleil dans leurs conclusions) !!!<br /> Ils sont payer par les états qui se servent de ces rapports, non pas pour faire des lois pour empêcher la pollution, mais pour faire des taxes pour rentrer de l’argent dans leurs caisses !!!<br /> Et pour finir, la science climatologique n’a que 200 ans d’existance, difficile d’avoir des données précisent sur des périodes antérieurs.
kroman
C’est bien, mais quelle est l’incertitude de mesure ?
c_planet
test (qd je fais un paragraphe, ça ne passe pas).<br /> Feladan, c’est pas un problème de manque de preuves côté climato-résalistes, c’est juste qu’il est impossible d’accorder un crédit aveugle à des études qui simplifient autant les modèles et le nombre d’interactions. Et qui surtout, dans quasi toutes ses conclusions, utilisent comme argument de comparaison un climat stable, ce qui est plutôt une belle exception sur terre.<br /> Oui, je regarde l’historique des fontes de notre ère car le GIEC a conclu son rapport de 2014 par «&nbsp;… ces changements - fonte de neige et de glace, montée des eaux depuis 1950 - sont sans précédent&nbsp;». C’est faux et autant de flou dans le choix des mots pour représenter leurs travaux dans les médias ne peut qu’indiquer que le but n’est clairement pas scientifique.
c_planet
tu pointe du doigt ailleurs un truc d’il y a des milliers d’années<br /> Non, tu n’as pas compris. Les mers n’ont jamais cessé de monter, même pas sur la plus petite période que l’on puisse étudier (même si on a eu des accrétions sur certains profils littoraux). c’est l’origine de la montée qui se situe il y a 12000 ans.
nirgal76
" je conteste les conclusions des experts du GIEC qui disent que c’est LA SEULE FAUTE A L’HOMME"<br /> Bah, le GIEC est au climat ce que l’OMS est aux pandémies
philouze
«&nbsp;Je me permets de rappeler que le réchauffement climatique a commencé il y a 20 000 ans alors que l’Europe était recouverte de glace et que le Sahara n’était,pas un désert.<br /> On apprenait cela à l’école primaire il y a 70 ans.&nbsp;»<br /> Si tu en est resté là en 2020, alors c’est que tu as loupé la totalité de la littérature scientifique et de vulgarisation sur la question. tu n’es donc plus digne de venir jeter du scepticisme dans ces échanges, c’est stérile et même contre productif.<br /> N’insulte pas l’intelligence des gens, il y a des gens qui sont paléoclimatologues. Leur boulot 8h par jour, pas le tien, c’est d’étudier les climats du passé, tu penses que tu leur apprends quelque chose ? qu’ils ignorent la grande déglaciation ?<br /> Si ce sont ces gens là qui valident les modèles du RC grâce à leurs études, et si eux tous sont persuadés par le RC et ne cessent d’expliquer comment et pourquoi depuis 20 ans, la particularité de sa brutalité incroyable, tu pourrais les écouter un minimum non ? lire ce qu’ils ont produit ?
clintl
Le niveau de la mer BAISSE à Helsinki<br /> https://sealevel.info/MSL_graph.php?id=helsinki
clintl
Le niveau de la mer MONTE à Brest, mais il a commencé à monter BIEN AVANT l’augmentation du CO2 :<br /> https://sealevel.info/MSL_graph.php?id=Brest
clintl
Ca monte à San Francisco, mais encore cela a commencé AVANT la montée du CO2 :<br /> https://sealevel.info/MSL_graph.php?id=San+Francisco
c_planet
Notez que la Nasa annonce ici gentiment que les montées des eaux passées ont été sous-évaluées (études locales par marqueurs indirects)
clintl
Passées depuis quand ? Parce que les courbes sealevel.info que j’ai données ci-dessus sont souvent relevées depuis 200 ans. Au début on utilisait des flotteurs dans les ports.
c_planet
… par marqueurs indirects, c’est pour les époques (où les endroits) où l’on avait pas de système de relevés direct, disons dans ce cas-ci depuis le début de l’holocène (perso, sur le sujet, j’ai lu le livre de P.Stephan &amp; J. Goslin, libre d’accès sur le web). Ceci dit un système de mesure dans le port ça semble être compatible avec l’article ici qui dit que ça peut ne pas être capable de mesurer toute la montée «&nbsp;du large&nbsp;».<br /> du coup, on voit bien la subjectivité de ce genre d’annonce, ils décrivent des phénomènes (des courants, des marées, des vagues et des vents) qui provoquent une différence négative entre le littoral et le large, alors que l’explication serait exactement la même pour les endroits où cette différence serait positive. Je ne dis pas que les mers ne montent plus mais c’est le système de communication qui est des plus énervants. C’est pareil avec la déforestation, quand tu lis les chiffres de déforestation, tu ne sais encore rien car jamais n’y sont intégrés les chiffres de reforestation.
c_planet
La Nasa, la première année de la mise en service de leur premier satellite de mesure du niveau des océans, ils ont décrété que la montée des mers n’était pas naturelle, ha, ha, je parie qu’après une minute ils avaient déjà prévu de faire cette annonce. Heureusement qu’on a pas eu de satellite pendant 12000 ans, les mecs se seraient épuisés à compter les millimètres sans en voir la fin et nous on aurait hérité d’une pyramide de taxe écologique.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Comment l'Apple Watch est capable de détecter les symptômes d'une crise cardiaque
Derrière ces gentilles émoticônes peut se cacher un méchant malware
Apple : pourquoi la canicule risque de retarder l'arrivée des nouveaux iPad
Le Facebook Portal + est à moins de 300€ en ce moment chez Cdiscount
Vous ne trouverez pas ce PC portable Lenovo moins cher qu'ici
Fouille des sacs des employés : Apple met fin à 10 ans de procès (et va lâcher 30 millions au passage)
Pourquoi vous devriez voir bientôt plus de pub sur les apps iPhone et iPad
Profitez d'un prix attractif sur ce Chromebook parfait pour les étudiants !
Ce SSD de 1 To chute de prix et passe sous la barre des 80€
Enfin ! Le chargeur 5W d'Apple disparaît des rayons
Haut de page