Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015

18 octobre 2019 à 09h45
0
Hausse temperature

Un récent rapport de l'Organisation météorologique mondiale (OMM) montre que la température moyenne à la surface du globe était entre 2015 et 2019 supérieure de 1,1°C par rapport à la période de référence 1850-1900, et supérieure de 0,2°C vis-à-vis de la période 2011-2015.

Publié à l'occasion du Sommet Action Climat 2019 organisé par l'ONU, ce rapport de l'OMM confirme une précédente information selon laquelle les quatre dernières années avaient été les plus chaudes depuis le début des enregistrements en 1850. Plus inquiétant, l'OMM conclut que le température moyenne globale augmentera de 2,9°C à 3,4°C, quand bien même tous les pays de la planète atteindraient les objectifs qu'ils se sont fixés lors de l'Accord de Paris en 2015...

Les émissions de CO2 continuent d'augmenter...

Loin de stagner ou de diminuer, les émissions de CO2 dans l'atmosphère ont augmenté à nouveau de 2 % en 2018 par rapport à l'année précédente, pour atteindre un record historique de 37 milliards de tonnes rejetées par les activités humaines, selon le rapport de l'OMM.

Par ailleurs, le taux de CO2 atmosphérique en 2018 a atteint les 407,9 ppm (parties par million), et pourrait dépasser les 410 ppm au cours de l'année 2019. La dernière fois que le CO2 atmosphérique se trouvait en une telle concentration remonte à 3 ou 5 millions d'années, une époque où la température était supérieure de 2°C à 3°C à celle d'aujourd'hui.

... et leurs conséquences néfastes avec !

Les effets de cette hausse des émissions de gaz à effet de serre et de la température globale sont plus que tangibles. Durant la période 2014-2019, la vitesse moyenne d'élévation du niveau de la mer a été de 5 millimètres par an, contre 4 millimètres l'an durant la période 2007-2016.

Entre 2015 et 2018, l'étendue moyenne de la banquise arctique pendant la période estivale comme pendant la période hivernale était nettement inférieure à celle de la fin du 20e siècle. Les quatre valeurs les plus basses jamais enregistrées ayant été relevées au cours... des 5 dernières années ! Durant l'été 2019, l'Arctique a en outre connu des incendies sans précédent, qui ont à leur tour rejeté du CO2 dans l'atmosphère : 50 mégatonnes durant le seul mois de juin.

L'OMM appelle à des actions plus ambitieuses

Ces données élaborées par des institutions scientifiques renommées sous la direction du Groupe scientifique du Sommet Action Climat 2019 de l'ONU soulignent l'urgence à mettre en place une action climatique plus ambitieuse pour atténuer autant que possible les conséquences du changement climatique, qui tend à devenir potentiellement irréversible.

Petteri Taalas, le Secrétaire général de l'OMM, fait valoir que la réduction des émissions de gaz à effet de serre est impérative. En particulier celles issues de la production d'énergie, de l'industrie et des transports. Il précise également que « pour ne pas dépasser 2 °C de réchauffement climatique par rapport aux niveaux préindustriels, il faudrait tripler le niveau d'ambition actuel ».

Source : ONU.
97 réponses
27 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Porn : Macron veut
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top