Des outils effrayants pour simuler la montée du niveau des océans

Matthieu Legouge Contributeur
23 février 2019 à 08h01
0
Glacier

Que vous doutiez encore du réchauffement climatique ou que vous ayez déjà conscience de son impact futur, les outils que nous avons testés ne manqueront pas de vous donner la chair de poule, tant leur réalisme fait froid dans le dos et laisse entrevoir les catastrophes à venir.

En 2050, la population mondiale devrait atteindre les 10 milliards d'individus et 65 % d'entre eux vivront en ville. Abritant plus de la moitié de la population et renfermant une grande partie du patrimoine culturel et historique de l'humanité, les villes n'échapperont pas pour autant à la montée des eaux, pas toutes du moins.

When Sea Levels Attack !


On apprend ainsi par le site Information is Beautiful que les villes de Venise et Amsterdam devraient être rayées de la carte d'ici 100 ans, si nous ne parvenons pas à réduire notre impact sur le climat. Des villes comme Hambourg, Saint-Pétersbourg et Los Angeles suivront alors dans le siècle suivant. Pour finir, la carte nous montre que le niveau de l'eau devrait recouvrir Londres, New-York et Taipei d'ici 1 000 ans. Le petit aperçu de la carte du monde d'ici 8 000 ans montre une évolution sans commune mesure.

2552_Rising-Sea-Levels-1.png
© Information is Beautiful

Ce schéma a été réalisé grâce aux données de la NASA ainsi que du groupe d'experts Sea Level Explorer.

Sea Level Rise Viewer


L'outil interactif de l'Administration nationale des océans et de l'atmosphère (NOAA) nous permet de constater les éventuels impacts au niveau des zones côtières, dont une augmentation du niveau de la mer entre 1 et 10 pieds (3 mètres). Dans ce scénario, on peut par exemple constater que la Nouvelle-Orléans deviendra une sorte de presqu'île.

NOAA Sea Level Rise Viewer

Mapping Choices


Mapping Choices va un peu plus loin en nous proposant deux scénarios différents et en nous permettant de voir ce qu'il arriverait avec un réchauffement climatique limité à 2° C ou à 4° C d'ici 2100. En France, des villes comme Calais et Dunkerque seraient rayées de la carte alors que les Pays-Bas seraient presque entièrement submergés. Les Bruxellois pourront profiter de la mer à quelques dizaines de kilomètres de la ville tout au plus !

Mapping Choices

Earth Time


Enfin, l'outil de Earth Time pousse le concept encore plus loin. L'outil nous propose de constater les dégâts sur plusieurs grandes villes du monde, mais aussi par rapport à différents scénarios de l'Accord de Paris. L'exemple de la Floride disparaissant petit à petit sous les eaux fait particulièrement froid dans le dos.

Earth Time

Modifié le 25/02/2019 à 13h10
26 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Une étude montre que les cyclistes
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Ecosia : le moteur de recherche plante désormais un arbre toutes les 0,8 s
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top