Des outils effrayants pour simuler la montée du niveau des océans

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
23 février 2019 à 08h01
0
Glacier

Que vous doutiez encore du réchauffement climatique ou que vous ayez déjà conscience de son impact futur, les outils que nous avons testés ne manqueront pas de vous donner la chair de poule, tant leur réalisme fait froid dans le dos et laisse entrevoir les catastrophes à venir.

En 2050, la population mondiale devrait atteindre les 10 milliards d'individus et 65 % d'entre eux vivront en ville. Abritant plus de la moitié de la population et renfermant une grande partie du patrimoine culturel et historique de l'humanité, les villes n'échapperont pas pour autant à la montée des eaux, pas toutes du moins.

When Sea Levels Attack !

On apprend ainsi par le site Information is Beautiful que les villes de Venise et Amsterdam devraient être rayées de la carte d'ici 100 ans, si nous ne parvenons pas à réduire notre impact sur le climat. Des villes comme Hambourg, Saint-Pétersbourg et Los Angeles suivront alors dans le siècle suivant. Pour finir, la carte nous montre que le niveau de l'eau devrait recouvrir Londres, New-York et Taipei d'ici 1 000 ans. Le petit aperçu de la carte du monde d'ici 8 000 ans montre une évolution sans commune mesure.

2552_Rising-Sea-Levels-1.png
© Information is Beautiful

Ce schéma a été réalisé grâce aux données de la NASA ainsi que du groupe d'experts Sea Level Explorer.

Sea Level Rise Viewer

L'outil interactif de l'Administration nationale des océans et de l'atmosphère (NOAA) nous permet de constater les éventuels impacts au niveau des zones côtières, dont une augmentation du niveau de la mer entre 1 et 10 pieds (3 mètres). Dans ce scénario, on peut par exemple constater que la Nouvelle-Orléans deviendra une sorte de presqu'île.

NOAA Sea Level Rise Viewer

Mapping Choices

Mapping Choices va un peu plus loin en nous proposant deux scénarios différents et en nous permettant de voir ce qu'il arriverait avec un réchauffement climatique limité à 2° C ou à 4° C d'ici 2100. En France, des villes comme Calais et Dunkerque seraient rayées de la carte alors que les Pays-Bas seraient presque entièrement submergés. Les Bruxellois pourront profiter de la mer à quelques dizaines de kilomètres de la ville tout au plus !

Mapping Choices

Earth Time

Enfin, l'outil de Earth Time pousse le concept encore plus loin. L'outil nous propose de constater les dégâts sur plusieurs grandes villes du monde, mais aussi par rapport à différents scénarios de l'Accord de Paris. L'exemple de la Floride disparaissant petit à petit sous les eaux fait particulièrement froid dans le dos.

Earth Time

Modifié le 25/02/2019 à 13h10
27
22
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
YouTube : préparez-vous à voir davantage de publicités
Les États-Unis songent à interdire TikTok
NVIDIA : les spécifications des RTX 3070 et 3070 Ti en fuite, la RTX 2080 SUPER battue ?
scroll top