Lyft : des batteries de ses vélos prennent feu, la compagnie suspend son service à San Francisco

02 août 2019 à 21h12
0
Lyft logo

La compagnie californienne Lyft a été contrainte de retirer tous ses vélos électriques en libre-service chez elle, à San Francisco, après plusieurs cas d'incendies signalés.

Voilà une belle tuile dont Lyft aurait bien aimé se passer, en cette période où les touristes et badauds affluent sur ses appareils. Le rival d'Uber, qui propose un service de vélos en free-floating à San Francisco dénommé Bay Wheels, a dû temporairement stopper son activité après avoir constaté plusieurs cas d'incendies sur ses bicyclettes.

Les batteries auraient pris feu

Selon le San Francisco Examiner, plusieurs incidents ont été signalés à des jours différents, notamment la semaine dernière. Selon les témoins, ces feux ne sont pas liés à la délinquance, ni à la chaleur (les températures étant bien plus clémentes en Californie qu'en France ces temps-ci), mais aux batteries des vélos électriques, qui auraient pris feu.


Un utilisateur a même pris la peine d'immortaliser l'un des modèles calcinés en publiant un cliché sur Twitter.


Lyft retire provisoirement son service, en accord avec les autorités locales

Lyft n'a évidemment pas tergiversé et a rapidement mis en pause son service de vélos en libre-service à San Francisco. En sachant que la compagnie est originaire de la ville californienne, on se doute bien que la pilule a du mal à passer.

« Parce que la sécurité de nos utilisateurs est notre principale préoccupation, nous rendons temporairement notre flotte de vélos électriques inaccessible pour les cyclistes pendant que nous étudions et mettons à jour notre technologie de batterie. Merci à nos clients pour leur patience, nous espérons pouvoir bientôt proposer les bicyclettes à nouveau », a indiqué la société.

Les pompiers locaux, eux, ont confirmé la thèse du défaut des batteries, qui serait donc bien la cause de ces incendies. Pour l'heure, une enquête a été ouverte par la municipalité qui, après avoir accordé l'exclusivité à Lyft et son service Bay Wheels, voudrait bien voir des concurrents s'installer dans les rues de la ville sur la baie.

Source : San Francisco Examiner
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Volvo va brider toutes ses nouvelles voitures à 180 km/h pour lutter contre l'insécurité routière
La NASA vous explique pourquoi la montée des eaux est difficilement perceptible
Air France et l'Airbus A380 : c'est fini, et avec deux ans d'avance
Vers une possible suppression de la TVA sur les voitures électriques ?
À Singapour, une peine de mort prononcée... par ZOOM
DOOM Eternal : id Software annonce le retrait de l'anti-triche Denuvo
Windows 10 : la mise à jour de mai arriverait dans la semaine, mais pas en automatique
Les constructeurs tentent l'aventure de la voiture électrique depuis près de 50 ans
L'application de traçage des contacts d'Apple et Google est désormais disponible
scroll top