Lime lance sa première campagne de sensibilisation en France... avec beaucoup d'autodérision

06 juin 2019 à 07h07
2
LIME_4X3_3 (1).png
Un extrait de la campagne audacieuse de Lime (Crédits : Lime - Buzzman)

C'est avec humour que la société américaine tente de faire passer un premier message officiel par le prisme de la publicité, dans la Capitale pour commencer.

Lime, qui se revendique comme le « leader de la trottinette électrique en France », va pour la première fois lancer une campagne grand public sur le territoire. Plus particulièrement destinée à Paris, où les trottinettes pullulent littéralement. Reine de la mobilité urbaine électrique, la trottinette souffre d'un paradoxe : elle séduit autant qu'elle agace. Pour Lime, l'occasion est belle de faire passer son message.

Une campagne d'affichage inédite

Alors que les riverains s'offusquent contre les trottinettes et le comportement de leurs pilotes, la ville de Paris a aussi menacé les opérateurs de trottinettes électriques d'interdiction dans le cas où les engins deviendraient trop encombrants et dérangeants.

Le coup de gueule a été entendu puisque Lime va lancer, dès ce jeudi 6 juin dans le Grand Paris, puis progressivement dans le reste de la France, une campagne d'affichage coup de gueule conduite par l'agence de publicité Buzzman, qui a été briefée pour encourager les utilisateurs à une conduite et à des pratiques plus responsables.

LIME_4X3_1.png
(Crédits : Lime - Buzzman)




Soulever les exaspérations pour aider à la prise de conscience

Les affiches sont teintées d'humour et d'autodérision, affichant en gros et en arrière-plan de la trottinette des messages qui capteront sans mal l'attention des badauds, comme « Trottinette de m**** », « Ras le c** des trottinettes », « Ils me font c**** avec leurs trottinettes ».

Chaque exaspération contient une contradiction habilement placée en bas d'affiche grâce au principe des astérisques. Ainsi, chacune d'entre elles est « non valable pour une trottinette qui respecte les piétons », « non valable pour une trottinette qui ne roule pas sur le trottoir » et « non valable pour une trottinette bien garée ».

Voilà les messages que Lime souhaite délivrer à la population et aux utilisateurs franciliens (1 sur 10 les utilise, 1 sur 4 envisage de le faire). « C'est en disant tout haut ce que certains pensent tout bas que Lime veut provoquer une véritable prise de conscience auprès de ses utilisateurs et les encourager à mieux se comporter en trottinettes », indique la société. On attend déjà la prochaine campagne sur le port du casque...
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
0
leochok
Malheureusement, tant qu’ils se prennent pas une putin de mandale dans la gueule, les gens restent cons. L’éducation est au plus bas.<br /> C’est pas ces affiches qui changera quelque chose.<br /> Quand je vois déjà la débilité quotidienne des gens dans le train …
Vince
Que les “nouveaux” acteurs de la “mobilité urbaine” arrêtent de garer en épis leurs trottinettes en plein milieu des trottoirs et respectent un minimum les piétons et on reparlera de leur campagne. C’est l’espace publique et ces espaces doivent permettre à la population de circuler, y compris celle qui a du mal à se déplacer. Les communes font des efforts pour faciliter la mobilité des personnes handicapées dans ce pays et 12 opérateurs exotiques réussissent à ruiner leurs efforts avec des gadgets disposés n’importe comment.<br /> Que les utilisateurs arrêtent de circuler sur les trottoirs, de griller les feux, de rouler en contre sens ou au milieu du traffic ou de garer ces engins perpendiculairement aux passages cloutés ou au milieu des trottoirs fréquentés en dépit du bon sens commun. C’est totalement irrespectueux aussi pour les autres usagés et franchement dangereux.<br /> Bref, vivement que Darwin fasse son oeuvre et que ce secteur se régule et se consolide car c’est vraiment devenu n’importe quoi.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Accusé de les faire disparaître, Apple lève l'interdiction des applications de contrôle parental
Clap de fin pour le ransomware GandCrab qui sévit depuis un an et demi
La Samsung Galaxy Home a finalement une date de sortie
Uber fusionne les applications Uber Eats et Uber
YouTube contredit sa politique en matière de harcèlement et cyberintimidation
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page