Lime lance sa première campagne de sensibilisation en France... avec beaucoup d'autodérision

LIME_4X3_3 (1).png
Un extrait de la campagne audacieuse de Lime (Crédits : Lime - Buzzman)

C'est avec humour que la société américaine tente de faire passer un premier message officiel par le prisme de la publicité, dans la Capitale pour commencer.

Lime, qui se revendique comme le « leader de la trottinette électrique en France », va pour la première fois lancer une campagne grand public sur le territoire. Plus particulièrement destinée à Paris, où les trottinettes pullulent littéralement. Reine de la mobilité urbaine électrique, la trottinette souffre d'un paradoxe : elle séduit autant qu'elle agace. Pour Lime, l'occasion est belle de faire passer son message.

Une campagne d'affichage inédite

Alors que les riverains s'offusquent contre les trottinettes et le comportement de leurs pilotes, la ville de Paris a aussi menacé les opérateurs de trottinettes électriques d'interdiction dans le cas où les engins deviendraient trop encombrants et dérangeants.

Le coup de gueule a été entendu puisque Lime va lancer, dès ce jeudi 6 juin dans le Grand Paris, puis progressivement dans le reste de la France, une campagne d'affichage coup de gueule conduite par l'agence de publicité Buzzman, qui a été briefée pour encourager les utilisateurs à une conduite et à des pratiques plus responsables.

LIME_4X3_1.png
(Crédits : Lime - Buzzman)




Soulever les exaspérations pour aider à la prise de conscience

Les affiches sont teintées d'humour et d'autodérision, affichant en gros et en arrière-plan de la trottinette des messages qui capteront sans mal l'attention des badauds, comme « Trottinette de m**** », « Ras le c** des trottinettes », « Ils me font c**** avec leurs trottinettes ».

Chaque exaspération contient une contradiction habilement placée en bas d'affiche grâce au principe des astérisques. Ainsi, chacune d'entre elles est « non valable pour une trottinette qui respecte les piétons », « non valable pour une trottinette qui ne roule pas sur le trottoir » et « non valable pour une trottinette bien garée ».

Voilà les messages que Lime souhaite délivrer à la population et aux utilisateurs franciliens (1 sur 10 les utilise, 1 sur 4 envisage de le faire). « C'est en disant tout haut ce que certains pensent tout bas que Lime veut provoquer une véritable prise de conscience auprès de ses utilisateurs et les encourager à mieux se comporter en trottinettes », indique la société. On attend déjà la prochaine campagne sur le port du casque...
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Call of Duty: Modern Warfare proposera un cross-play basé sur les périphériques de jeu
Accusé de les faire disparaître, Apple lève l'interdiction des applications de contrôle parental
Clap de fin pour le ransomware GandCrab qui sévit depuis un an et demi
La Samsung Galaxy Home a finalement une date de sortie
Uber fusionne les applications Uber Eats et Uber
Apple remet ses Design Awards 2019 aux apps les mieux pensées
Trottinettes : Flash change de nom et devient Circ
Les podcasts de Radio France pourraient bientôt ne plus être en libre accès
Le rendez-vous est pris : Lotus dévoilera son hypercar électrique le 16 juillet 2019
La fonction Party de la PS4 pourra bientôt accueillir jusqu'à 16 participants
Haut de page