Lime lance sa première campagne de sensibilisation en France... avec beaucoup d'autodérision

le 06 juin 2019 à 07h07
0
LIME_4X3_3 (1).png
Un extrait de la campagne audacieuse de Lime (Crédits : Lime - Buzzman)

C'est avec humour que la société américaine tente de faire passer un premier message officiel par le prisme de la publicité, dans la Capitale pour commencer.

Lime, qui se revendique comme le « leader de la trottinette électrique en France », va pour la première fois lancer une campagne grand public sur le territoire. Plus particulièrement destinée à Paris, où les trottinettes pullulent littéralement. Reine de la mobilité urbaine électrique, la trottinette souffre d'un paradoxe : elle séduit autant qu'elle agace. Pour Lime, l'occasion est belle de faire passer son message.

Une campagne d'affichage inédite


Alors que les riverains s'offusquent contre les trottinettes et le comportement de leurs pilotes, la ville de Paris a aussi menacé les opérateurs de trottinettes électriques d'interdiction dans le cas où les engins deviendraient trop encombrants et dérangeants.

Le coup de gueule a été entendu puisque Lime va lancer, dès ce jeudi 6 juin dans le Grand Paris, puis progressivement dans le reste de la France, une campagne d'affichage coup de gueule conduite par l'agence de publicité Buzzman, qui a été briefée pour encourager les utilisateurs à une conduite et à des pratiques plus responsables.

LIME_4X3_1.png
(Crédits : Lime - Buzzman)




Soulever les exaspérations pour aider à la prise de conscience


Les affiches sont teintées d'humour et d'autodérision, affichant en gros et en arrière-plan de la trottinette des messages qui capteront sans mal l'attention des badauds, comme « Trottinette de m**** », « Ras le c** des trottinettes », « Ils me font c**** avec leurs trottinettes ».

Chaque exaspération contient une contradiction habilement placée en bas d'affiche grâce au principe des astérisques. Ainsi, chacune d'entre elles est « non valable pour une trottinette qui respecte les piétons », « non valable pour une trottinette qui ne roule pas sur le trottoir » et « non valable pour une trottinette bien garée ».

Voilà les messages que Lime souhaite délivrer à la population et aux utilisateurs franciliens (1 sur 10 les utilise, 1 sur 4 envisage de le faire). « C'est en disant tout haut ce que certains pensent tout bas que Lime veut provoquer une véritable prise de conscience auprès de ses utilisateurs et les encourager à mieux se comporter en trottinettes », indique la société. On attend déjà la prochaine campagne sur le port du casque...
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Uber veut livrer des Big Mac par drone d'ici trois ans
IBM fait débattre une IA sur la légalisation du cannabis
Doom Eternal supportera aussi le Ray Tracing
Debian 10
Google Street View vous permet d’entrer dans la maison d’Anne Frank
Du sel découvert sur la surface d'Europe, la lune de Jupiter
Cyberpunk 2077 : le jeu pourra être terminé sans tuer personne
WhatsApp veut assainir l'utilisation de sa plateforme, en commençant par les entreprises
DJI se met aux robots de combat... éducatifs
Test E-Road Lytrot V3 : une excellente alternative à la trottinette Xiaomi
scroll top