Retrofit : Go2Roues transforme l’équivalent du célèbre Booster en version électrique

David Nogueira
Spécialiste automobile
18 mai 2020 à 15h50
5

La boutique parisienne spécialisée dans les deux roues électriques transforme un Viper 2T en modèle électrique. Un 50 cm3 thermique désormais dopé aux performances d’un moteur électrique issu du Rider 5000W. De quoi passer du 0 à 45 km/h en 4,7 secondes, soit deux fois plus vite que la version thermique.

Comme pour la plupart des enseignes, l’activité de la boutique parisienne Go2Roues s’est sérieusement ralentie pendant cette période de confinement imposé. Pour autant, les équipes de cette enseigne spécialisée dans la vente et l’entretien des motos et scooters électriques ne se sont pas tourné les pouces. La publication en date du 3 avril dernier au journal officiel de l’arrêté « relatif aux conditions de transformations des véhicules à motorisation thermique en motorisation électrique à batterie ou à pile à combustible » leur a donné une petite idée : convertir un scooter thermique 50 cm3 en version électrique. Et c’est visiblement sur un air de nostalgie que les mécanos ont choisi Viper 2T pour sa ressemblance évidente avec le best-seller des années 90, le MBK Booster – celui-ci n’étant plus produit.

Clairement pas un job de bricoleurs

Il y a évidement une information de première importance à retenir : si la conversion est désormais légale sans solliciter l’accord du constructeur d’origine – qui était quasiment impossible à obtenir, selon Go2Roues – la tâche n’a rien d’une étape de bricolage que n’importe qui pourrait réaliser dans son garage. D’abord parce qu’il faut les pièces, mais aussi parce qu’on ne s’improvise pas mécano lorsqu’on s’attaque à la conversion d’un engin thermique vers l’électrique. Du côté des pièces, les équipes de Go2Roues ont repris les composants du scooter électrique Rider 5000W qui, comme son nom l’indique, utilise une roue motorisée de 5000 watts.

De fait, passer d’un bloc thermique 50 cm3 à un bloc électrique, cela impose d’appliquer des changements pour assainir le comportement de l’engin. Le couple d’un moteur électrique étant instantané, il a fallu rallonger le cadre de près de 6 cm pour éviter que l’engin ne se cabre à chaque accélération, même si on vous entend dire « Bah justement, les wheelings, c’est ce qui était cool avec les Booster ! ». Et puis un cadre allongé garantit aussi une meilleure répartition des masses et une meilleure tenue de route.

Scooter Go2Roues, intégration de la roue motorisée © Go2Roues

Découpe, soudure, pose de renforts… rien n’est laissé au hasard pour ce scooter qui devra passer ensuite à l’homologation. « Nous n’avons pas vraiment compté nos heures dans ce contexte de confinement où l’activité était quasi à l’arrêt. Nous estimons le temps passé à 28 heures environ pour ce premier exercice. Nous pourrions désormais le refaire en 20 h » indique Vincent Lafarge, Président de Go2Roues.

Scooter Go2Roues, le schéma de câblage révisé © Go2Roues

Le cadre a également été élargi pour accueillir la nouvelle roue arrière ainsi que le compartiment pour la batterie amovible de 18 kg. Enfin, il a fallu trouver un nouveau schéma de câblage pour le faisceau électrique et repenser également l’intégration des éléments tels que les clignotants, le klaxon, le compteur de vitesse, le feu de stop ou encore le contrôle des éclairages.

Des performances qui n’ont plus rien à voir

Il était évident que le passage vers un moteur électrique de 5000 watts allait sérieusement dynamiser le scooter. C’est pourquoi les freins à tambour ont laissé place à des freins à disque à l’avant comme à l’arrière. Il fallait au moins ça, car ce Viper 2T passe désormais du 0 à 45 km/h en 4,7 secondes, contre 9,25 secondes auparavant (selon Go2Roues) et sa vitesse max bridée à 45 km/h s’envole à 95 km/h. Avouez-le, votre Booster, son kit Polini Corsa et ses quelques autres modifications (pot d’échappement, carbu, etc.) affichait peut-être un 110 km/h compteur, mais l’accélération n’était sans doute pas aussi franche.

Scooter Go2Roues, la batterie amovible © Go2Roues

Go2Roues indique que l’autonomie serait d’environ 100 km par charge, ce qui serait assez proche de l’autonomie du scooter dans sa version thermique, mais avec un coût à la recharge bien moins important.
Contacté par la rédaction, le Président de Go2Roues n’a pas été en mesure de nous en dire plus sur l’homologation de l’engin par la DRIEE (Direction régionale et interdépartementale de l’environnement et de l’énergie), mais il reconnait que cela va prendre du temps. Quant à nous fournir un tarif définitif de ce Viper 2T modifié… pas facile là non plus.

Scooter Go2Roues, le scooter terminé © Go2Roues

Toutefois, l’enseigne envisage bel et bien de vendre ce modèle unique à un tarif qui devrait se situer entre 3000 et 3500 euros. Selon nous, à ce prix il n’est même pas garanti que la main d’œuvre soit couverte compte tenu du coup des pièces électriques.

Ce qui est sûr, c’est que l’acquéreur ne manquera pas de surprendre tout le monde une fois sur la route, au guidon de ce scooter 50 cm3 qui dépose toutes les versions thermiques au démarrage et sur les premiers mètres … 125 cm3 compris !

Source : Go2Roues.com

Modifié le 31/03/2021 à 11h24
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

The Umbrella Academy saison 2 : ce sera pour le 31 juillet sur Netflix
Invoxia lance Spacing Companion, pour respecter les gestes barrières au bureau
La Chine veut prendre des mesures contre les USA, qui veulent bloquer Huawei sur les semi-conducteurs
Bon plan Apple : les AirPods Pro encore moins cher avec ce code promo
Pas de crise pour les véhicules électriques ? +144% d'immatriculations en France au T1 2020
L'Epic Games Store rembourse partiellement les utilisateurs ayant raté une promo sur un jeu acheté
Peugeot 308 : une berline hybride dans les cartons pour 2021
Déconfinement : le Conseil d'État ordonne l'arrêt de la surveillance par drones à Paris
Des True Wireless
Le
Haut de page