🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

FNAC Darty et Red Electric annoncent les Model E, des scooters électriques proposés à l’achat ou à la location

David Nogueira
Spécialiste automobile
11 janvier 2021 à 08h46
3
RED Electric © Rec Electric

Le constructeur français Red Electric s’associe à au groupe FNAC Darty pour distribuer trois nouveaux scooters électriques soit dans une formule traditionnelle d’achat comptant, soit en location. Les Model E 50, 100 et 125, qui font référence à leur cylindrée équivalente en thermique, promettent jusqu’à 300 km d’autonomie.

Mise à jour du 11 janvier 2021

Après un entretien téléphonique avec le avec Bertrand De La Tour d'Auvergne, DG délégué de la marque, voici quelques compléments d'information. Si nous avions quelques doutes sur le côté 100% français de ces Model E, nous sommes désormais éclairés sur leur origine : tout le développement a bel et bien été réalisé par les équipes françaises, mais l'essentiel de l'assemblage des scooters est réalisé en Chine. Le porte-parole de RED Electric évoque le souhait de changer les choses, mais les difficultés sanitaires actuelles ne permettent pas de faire rapidement évoluer la situation.

Concernant les tarifs, là aussi ça se précise. Les prix sont toujours de 3 990€, 5 990€ et 8 990€ euros pour les E50, E100 et E125, mais il n'incluent pas systématiquement les quatre batteries. Seul le E125 est livré avec la totale ; le E50 n'intègre qu'une batterie et le E100 deux batteries. De fait, les autonomies se précisent également. Comptez 65 km pour le E50 et 110 km pour le E100. A noter que chaque batterie supplémentaire (2,42 kWh) est vendue 990 euros.

Nous évoquions également le chargeur rapide. Le prix de celui-ci nous est désormais communiqué : 350€ en option. Grâce à lui, la recharge d'une batterie prend environ 2h30, contre 5 à 6 heures avec le chargeur livré en série. Comptez 10 heures pour une charge totale des quatre batteries avec ce chargeur rapide.

Le E125 profite en plus d'un système de freinage à disque plus performant et d'un bras oscillant monobloc en aluminium.

Concernant l'application mobile, nous avions des doutes sur le fait que celle-ci fasse réellement office de clé sans contact via le smartphone. C'est bel et bien le cas. Une clé physique est évidemment livrée avec les Model E. Petit plus, le scooter s'active et se désactive sitôt que vous vous approchez ou vous éloignez de lui. Par ailleurs, le scooter étant doté d'une centrale inertielle, d'un circuit GPS et d'une connectivité 4G, le propriétaire est immédiatement alerté si le scooter chute, s'il est manipulé, s'il est déplacé, etc. En cas de vol, il est possible de le localiser, mais aussi de le verrouiller complètement. Le moteur et les roues peuvent être bloqués, mais les batteries ne pourront pas être utilisées sur un autre Model E par exemple.

Enfin, toujours selon le directeur général délégué, les premières livraisons du scooter démarreront au mois de mars 2021.

Le groupe FNAC Darty poursuit sa diversification dans la distribution des solutions de mobilité. Après les trottinettes électriques ou encore la Citroën AMI , le leader européen s’attaque à la commercialisation de scooters électriques de la marque RED Electric, société française créée en 2015 qui rencontrerait un beau succès sur le marché du B2B.

Aujourd’hui, son association avec FNAC Darty constitue un joli tremplin pour le lancement des Model E. « Model E », une référence un peu osée à la marque californienne Tesla et son Model 3 — le 3 n'étant qu'un E à l’envers, d'où cette famille « S3XY » chez Tesla (Model S, 3, X et Y). Si on ajoute à ça les Cybertruck, ATV, Roadster et Semi de la marque, on obtient un facétieux « S3XY CARS » : il est funny ce Elon Musk.

Trois modèles, trois usages, trois clientèles…

Revenons-en à RED Electric et ses Model E. La première chose intéressante à noter, c’est que, tout nouveau qu’il soit sur le marché grand public, le constructeur connait visiblement très bien son sujet. Cette société française insiste : derrière les choix et les équipements de ces scooter se cache deux an et demie de travail d'une équipe à l'expertise…. française !

RED Electric © Rec Electric

En découle un premier avantage intéressant : dès son lancement, la gamme Model E est composée de trois modèles : les E50, E100 et E125. Vous l’aurez sans doute compris, il s’agit de modèles équivalents à 50, 100 et 125 cm3, en mesure de répondre à des besoins différents et à donc à des clientèles différentes.

RED Electric © Rec Electric

De fait, vous pouvez lire dans les captures ci-dessus les différents niveaux de puissance et les performances associées à chacun des modèles. Quelques bonnes surprises sont notables, à commencer par les autonomies ! Les E50, 100 et 125 promettent respectivement jusqu’à 300, 220 et 200 km d’autonomie. Voilà qui s’annonce très, très convenable (un record même !), mais qui s’explique par le fait que ces scooters peuvent accueillir jusqu’à quatre batteries.

RED Electric © Rec Electric

Du coup, esthétiquement, si on en croit les photos, il semble que les E50, E100 et E125 soient physiquement identiques, avec des dimensions de 2,11 x 1,28 x 0,8 m. Nous attendons encore la réponse de Red Electric sur ce point, mais si c’est le cas, ce serait une excellente chose puisque tous profiteraient alors d’un freinage à disque à l’avant et à l’arrière, d'une transmission par courroie, mais aussi de deux vraies places. Pas mal ! A l'inverse, tous auraient le même poids à vide de 109 kg, ce qui peut alors poser des problèmes pour les utilisateurs plus jeunes et/ou moins expérimentés qui souhaiteraient adopter le E50.

Concernant d'ailleurs la répartition des masses, batteries et moteurs seraient logés sous le pilote.

RED Electric © Rec Electric

Deux batteries sont accessibles en ouvrant la selle avant (elle est visiblement composée de deux parties), l’autre en ouvrant un compartiment sur le flanc gauche du scooter. Une charge donc assez « centrale » qui nous semble d'ailleurs être le meilleur endroit pour ne pas trop déséquilibrer le scooter.
Un prochain test nous permettra de juger.

La gestion de la puissance est assurée par une unité de calcul appelée BBI, qui veillerait par ailleurs à la longévité des accus. Red Electric indique que la composition des cellules Lithium-Ion 21700 serait identique à celles des batteries de la Tesla Model 3. Red Electric annonce jusqu'à 2 500 cycles de recharge et des temps de charge de 2h30 grâce au chargeur ultra-rapide. Aucune donnée n'est indiquée en revanche sur le temps de charge avec le chargeur de série livré avec le scooter.

De même, Red Electric ne communique pas le prix du dit chargeur ultra rapide. En revanche, le constructeur lancera au printemps un chargeur ultra rapide externe et intelligent, capable de charger 1 à 4 batteries, avec des fonctions de programmation et des notifications depuis l'application mobile.

Performances et connectivité

Concernant les performances, le E50 développe une puissance de 4 000 W. Sa vitesse maximale est bridée à 45 mh/h et qu'il effectue le 0 à 45 km/h en 7,2 secondes. Comptez 5,5 secondes pour le 0 à 50 km/h pour le E100, doté d'un moteur 6 000 W et pouvant atteindre les 80 km/h. Le E125 plafonne lui à 120 km/h et son moteur 11 000 W permet d'atteindre le 50 km/h en 3,4 secondes. Autre donnée, les E50, E100 et E125 affichent des couples de 277 Nm pour les deux premiers et 560 Nm pour le E125 : ça promet !

RED Electric © Rec Electric

Les Model E embarquent même une connectivité 4G, ce qui fait de ces scooters des produits technologiquement évolués. En plus de localiser son scooter ou d'en suivre la charge à distance depuis l'application mobile, le smartphone joue aussi le rôle de verrou électronique. Attention : il est indiqué qu'il s'agit d'un démarrage sans clé, mais pour nous, l'information porte à confusion. Le smartphone peut servir à bloquer l'écran 7 pouces, mais il se peut aussi que le démarrage sans clé s'opère via une clé physique à avoir dans la poche. Là aussi, nous attendons plus d'informations. Enfin, l'application mobile permet saisir une destination puis de l'envoyer directement au scooter qui affiche ensuite le guidage sur son grand écran LCD. Attention, la cartographie n'est pas intégrée au scooter : il s'agit d'une réplication de l'écran du smartphone.

Model E50, E100 et E125 seront donc disponibles dans les enseignes du groupe FNAC Darty à des tarifs respectifs de 3 990, 5 990 et 8 990 euros. Il est également fait mention de formule de location à des tarifs qui démarrent à 79, 119 et 169 euros par mois pour ces trois modèles. Il n'est pas clairement stipulé si ces tarifs prennent compte les quatre batteries, et donc les autonomies indiquées par Red Electric. Nous ne manquerons pas de mettre cet article à jour en conséquence.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
dante0891
Franchement c’est de plus en plus tentant les modèles électrique pour faire maison &lt;-&gt; travail mais il faut que le boulot fournisseur une prise pour la recharge et qu’à la maison également (après 2/3 semaines de congés, pas sûr qu’on puisse repartir sans une petite recharge).<br /> Et il y a également le prix qui freine un peu. De 4k€ à 9k€ pour le 125 et il n’y a plus de coffre pour loger son casque ou ses affaires de bureaux (PC portable notamment).<br /> Même si derrière en dehors des freins, des pneus et peut-être de la courroie, il n’y a plus réellement de frais à faire dessus. Donc on gagne en terme de coût indirect après achat.
DotsNaKoma
Deux fois le prix du Super Soco PCX alors qu’il est tout autant fabriqué en Chine… Une location à 169 € par mois (soit à peu de chose près le même prix que pour une e-up ou Twingo Electric), va falloir des arguments quand même en termes de prestations. Il est donc urgent d’attendre les essais avant de se jeter dessus…
Renoir_Matis
J’étais un des premiers à pré-commander un Red Electric depuis … septembre 2020 !! A l’époque on m’avait assuré être livré au mois d’octobre.<br /> Et ensuite, Red Electric retarde de mois en mois alors que sur leur site il est écrit «&nbsp;Livraison à partir de … (mois en cours)&nbsp;»<br /> C’est quand même étrange d’annoncer des délais aussi courts : ils sont au courant que la construction n’a pas commencer ET pourtant promettent quand même au client un livraison dans les jours qui suivent ?<br /> Ou est-ce fait volontairement pour que des gens crédules (comme moi) passe à la caisse ?<br /> Autre chose : nous avons été ravis d’apprendre que les scooters sont Made in China, expédiés déjà assemblés de Chine. Le site de Red Electric se présente comme «&nbsp;un constructeur français de scooters électriques connectés&nbsp;». On a le droit de dire made in France quand tout est fabriqué en Chine ?
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Renault fait de sa 4L une voiture volante, et ce n'est pas une blague
Voilà à quoi ressemble une trottinette de course, faite pour passer les 100 km/h
Bornes de recharge : coup d'accélérateur sur le réseau en 2021 en France avec près de 50 000 bornes recensées
Finalement, Waze, Coyote et cie pourront continuer à signaler les contrôles de vitesse !
Les trottinettes électriques finalement bridées à 10 km/h dans tout Paris (sauf sur les grands axes)
Kia dévoile son nouveau Niro, disponible en hybride, PHEV ou entièrement électrique
NIU lance le plus rapide de ses scooters, un scooter hybride, des trottinettes électriques, et aussi une moto
Tesla aurait pour 80 milliards de dollars de commandes pour le Cybertruck
À partir de l’été 2022, les nouveaux modèles de voitures biperont en cas d’excès de vitesse : tout savoir sur le système d’Adaptation Intelligente de la Vitesse
Les prises pour véhicules électriques obligatoires dans les nouvelles maisons au Royaume-Uni dès 2022
Haut de page