+1,2 % d’immatriculations automobiles en 2019, une 6e année de hausse consécutive

16 janvier 2020 à 13h45
0
Embouteillage

Fin 2019, le marché automobile européen représentait plus de 15,3 millions de véhicules. Il a principalement profité de l'envol des immatriculations (+1,2 %) découlant des changements de réglementation.

Cette hausse n'était pas gagnée, puisque le marché européen avait démarré l'année en net recul. Le mois de décembre lui a cependant été particulièrement bénéfique et a permis d'inverser la tendance.

Un contraste avec 2018

Les données publiées ce mercredi par l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA) évoquent une hausse des ventes de véhicules, engendrée par une plus importante demande des voitures familiales et premium. Pour le mois de septembre 2019 uniquement, 1,25 million d'automobiles neuves ont été introduites sur les routes. Il s'agit là d'une nette hausse par rapport au 1,09 million du même mois de l'année précédente.


Mais cette fièvre de l'automobile est également à comparer avec le contexte de l'année d'avant. En septembre 2018, les réglementations se faisaient plus restrictives, notamment avec l'application de mesures sur les émissions polluantes (nouveaux tests d'homologation WLTP). Moins de véhicules avaient alors trouvé preneur.

Le groupe Renault note une augmentation de 1,1 % de ses parts de marché. Dans le même temps, PSA rencontre une légère baisse, avec diminution 1,1 %. Globalement, c'est la sixième année de hausse consécutive pour le marché automobile européen.

Les marchés européens sont presque tous dans le vert

Les changements de réglementation concernant les malus écologiques annoncés en France pour le 1er janvier 2020, ont également touché les principaux marchés européens, poussant les acheteurs à investir dans des véhicules polluants avant l'augmentation de cette taxe. L'Allemagne en ressort largement favorisée avec une hausse d'immatriculation de véhicules neufs de 5 %. La France suit avec +1,9 %, devant l'Italie, plus mesurée avec +0,3 %. En queue de liste, le Royaume-Uni encaisse une chute de ses immatriculations de 2,4 % et l'Espagne pâti d'une diminution de 4,8 %.


Le contexte écologique a donc joué en la faveur de certains marchés, gonflant « artificiellement » les ventes de décembre, en hausse de 21,7 % sur ce mois.

Pour l'Europe dans sa globalité, les constructeurs doivent désormais respecter un plafond de 95 grammes de CO2 émis par kilomètre.

Même si le bilan annuel est bon, il ne faut pas non plus perdre de vue que le marché a été dans le rouge pendant les neuf premiers mois de l'année. Sur cette période, seules les ventes de l'Allemagne étaient en hausse.

Source : Challenges.fr
Modifié le 16/01/2020 à 13h45
3
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Windows 7 est mort ? Canonical vous invite à essayer Ubuntu
Reconnaissance faciale : l'Union européenne pourrait interdire la technologie pendant 5 ans
Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
La 5G, une aberration écologique… et économique ?
Cyberpunk 2077 repoussé au mois de septembre
Un député LREM veut inscrire une référence aux Lois de la robotique dans la Constitution
Une ONG accuse YouTube de favoriser la propagation de fake news sur le changement climatique
Le nouveau navigateur Microsoft Edge basé sur Chromium est dispo au téléchargement
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
Sony prévoit de sortir Horizon Zero Dawn sur PC

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top