2037, l'année où les ventes de véhicules électriques dépasseront celles des véhicules thermiques ?

31 décembre 2019 à 08h30
0
voiture électrique
© shutterstock.com

Dans une étude publiée cette année, BloombergNEF fait état du potentiel du véhicule électrique, qui serait tel que les prix et les ventes sur ce marché pourraient être encore plus attractifs que ceux des véhicules thermiques dans moins de vingt ans.

Avec le coup porté aux aides à l'achat, le secteur automobile a souffert en 2019. Si l'on se rapproche des 7 millions de voitures électriques dans le monde, et que leur part de marché pourrait atteindre les 2,2 % à la fin de l'année pour les voitures propres, le segment de la voiture électrique a reculé de 10 % par rapport à la même période en 2018. Au total, 2 millions de véhicules électriques auraient été vendus dans le monde cette année. Un recul inédit. Pourtant, Bloomberg New Energy Finance (BloombergNEF) estime que les ventes et les prix des véhicules électriques rivaliseront avec ceux des véhicules thermiques. La bouscule pourrait s'opérer en 2037. Explications.

La chute du coût des batteries : l'élément qui va tout changer

Selon le service de recherche de Bloomberg pour l'énergie propre, les transports avancés et l'industrie numérique, qui a publié cette année une étude visant à détailler « les perspectives du véhicule électrique », le transport routier ne sera pas tout de suite chamboulé par l'essor de l'électrique.

En revanche, l'évolution technologique (symbolisée par la baisse progressive du coût des batteries, qui devrait être trois fois plus faible qu'aujourd'hui d'ici 2030) couplée à une augmentation des ventes permettra aux véhicules électriques d'afficher un prix identique à celui des véhicules thermiques. Encore impensable aujourd'hui...

La bascule est attendue pour 2037

Selon BloombergNEF, les ventes annuelles de voitures électriques devraient atteindre les 10 millions en 2025, puis 28 millions en 2030, et 56 millions d'ici 2040. Les véhicules thermiques (1,2 milliard en circulation aujourd'hui), devraient toujours être aussi nombreux et vont voir leurs ventes encore croître, au moins jusqu'en 2030. Ensuite, la chute devrait s'amorcer.


Bloomberg considère donc que la part de marché des véhicules électroniques prendra le pas sur celle des véhicules essence et diesel en 2037, pour opérer une bascule historique. « À l'horizon 2040, nous prévoyons que 57 % des ventes de voitures particulières, et plus de 30 % de la flotte passagers totale, sera électrique », prédisent les spécialistes. 70 % des véhicules rouleront toujours aux hydrocarbures en 2040.

Source : BloombergNEF
12
13
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
Reconnaissance faciale : l'Union européenne pourrait interdire la technologie pendant 5 ans
Une ONG accuse YouTube de favoriser la propagation de fake news sur le changement climatique
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
Un député LREM veut inscrire une référence aux Lois de la robotique dans la Constitution
Sony prévoit de sortir Horizon Zero Dawn sur PC
Netflix va accélérer sa production de contenus originaux français en 2020

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top