2037, l'année où les ventes de véhicules électriques dépasseront celles des véhicules thermiques ?

31 décembre 2019 à 08h30
0
voiture électrique
© shutterstock.com

Dans une étude publiée cette année, BloombergNEF fait état du potentiel du véhicule électrique, qui serait tel que les prix et les ventes sur ce marché pourraient être encore plus attractifs que ceux des véhicules thermiques dans moins de vingt ans.

Avec le coup porté aux aides à l'achat, le secteur automobile a souffert en 2019. Si l'on se rapproche des 7 millions de voitures électriques dans le monde, et que leur part de marché pourrait atteindre les 2,2 % à la fin de l'année pour les voitures propres, le segment de la voiture électrique a reculé de 10 % par rapport à la même période en 2018. Au total, 2 millions de véhicules électriques auraient été vendus dans le monde cette année. Un recul inédit. Pourtant, Bloomberg New Energy Finance (BloombergNEF) estime que les ventes et les prix des véhicules électriques rivaliseront avec ceux des véhicules thermiques. La bouscule pourrait s'opérer en 2037. Explications.

La chute du coût des batteries : l'élément qui va tout changer

Selon le service de recherche de Bloomberg pour l'énergie propre, les transports avancés et l'industrie numérique, qui a publié cette année une étude visant à détailler « les perspectives du véhicule électrique », le transport routier ne sera pas tout de suite chamboulé par l'essor de l'électrique.

En revanche, l'évolution technologique (symbolisée par la baisse progressive du coût des batteries, qui devrait être trois fois plus faible qu'aujourd'hui d'ici 2030) couplée à une augmentation des ventes permettra aux véhicules électriques d'afficher un prix identique à celui des véhicules thermiques. Encore impensable aujourd'hui...

La bascule est attendue pour 2037

Selon BloombergNEF, les ventes annuelles de voitures électriques devraient atteindre les 10 millions en 2025, puis 28 millions en 2030, et 56 millions d'ici 2040. Les véhicules thermiques (1,2 milliard en circulation aujourd'hui), devraient toujours être aussi nombreux et vont voir leurs ventes encore croître, au moins jusqu'en 2030. Ensuite, la chute devrait s'amorcer.


Bloomberg considère donc que la part de marché des véhicules électroniques prendra le pas sur celle des véhicules essence et diesel en 2037, pour opérer une bascule historique. « À l'horizon 2040, nous prévoyons que 57 % des ventes de voitures particulières, et plus de 30 % de la flotte passagers totale, sera électrique », prédisent les spécialistes. 70 % des véhicules rouleront toujours aux hydrocarbures en 2040.

Source : BloombergNEF
12
13
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
En pleine pandémie de COVID-19, Trump menace de ne plus financer l'OMS
PS5 : Sony dévoile la manette DualSense
Windows 10 : le système de fichiers de Linux bientôt accessible dans l'Explorer
Yamaha présente trois amplificateurs rétro et des enceintes pour les audiophiles
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
Un vaste trou s'est formé dans la couche d'ozone au-dessus de l'Arctique
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Les conseils de Hyundai pour maximiser la batterie de son véhicule électrique
scroll top