Bosch travaille sur des écrans 3D sans lunettes à intégrer aux véhicules

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
18 août 2019 à 09h31
4
bosch_3d_display.jpg
© Bosch

Bientôt des écrans 3D dans nos voitures ? Possible. L'équipementier allemand Bosch travaille actuellement à la mise au point d'écrans 3D sans lunettes et pensés pour s'intégrer dans l'habitacle de véhicules. L'effet 3D de ces dalles sera par ailleurs étudié de façon à être perceptible qu'importe la position de la personne derrière le volant.

Permettre aux informations les plus importantes de sauter littéralement aux yeux du conducteur, c'est l'objectif de Bosch. La multi-nationale allemande développe actuellement, au travers de sa division automobile, une technologie d'écran 3D sans lunettes permettant l'affichage en relief de certains éléments, sans que le conducteur ne soit forcé de se maintenir dans une position particulière. En clair, jeter un rapide coup d'œil suffira à percevoir la 3D, même sans être vraiment en face de l'écran. Une condition sine qua non pour un dispositif d'affichage dédié au monde automobile.

De la 3D pour afficher des alertes, mais aussi pour faciliter le stationnement

Comme l'explique le média américain TechCrunch, l'intégration d'écrans 3D aux véhicules permettra un affichage dynamique des informations les plus importantes, entre autres à des fins de sécurité routière. La présence sur votre itinéraire d'un virage dangereux pourra par exemple être signalée en 3D quelques centaines de mètres avant de le rencontrer. Bosch explique en outre que cette technologie se révèle aussi pertinente une fois couplée à la caméra de recul, notamment pour mieux évaluer les distances et les obstacles en stationnement.

Autre domaine d'application, celui de la navigation GPS. Le guidage pourrait profiter d'un écran 3D pour afficher plus clairement quand prendre une sortie sur l'autoroute, par exemple. Enfin, et cette fois au travers de l'ordinateur de bord, la technologie 3D aurait également une vocation de divertissement et d'information pour le conducteur et les passagers.


iaa_2019_4.jpg
© Bosch

Pourquoi maintenant ? Bosch évoque d'importants progrès technologiques

Reste la question du timing. Si Bosch s'attaque maintenant seulement à la mise au point de ces écrans, c'est parce que la technologie a suffisamment avancé ces dernières années. La marque évoque les progrès en termes de miniaturisation des composants, ainsi que l'augmentation considérable de la puissance de calcul permise par les processeurs mobiles de nouvelle génération.

En s'attelant à ce projet en 2019 et non en 2010, Bosch peut notamment se concentrer sur le développement d'un unique ordinateur embarqué, puissant et capable d'être mis à jour facilement et surtout rapidement grâce aux progrès réalisés en termes de connectivité.


Notons par contre que le géant teuton n'a pas encore communiqué d'informations relatives au créneau de lancement de ses écrans 3D embarqués. Il faudra aussi que des accords soient conclus avec les constructeurs automobiles avant que ladite technologie ne puisse intégrer concrètement des véhicules disponibles sur le marché. Selon TechCrunch, la chose pourrait toutefois se faire sous peu, tout spécialement sur les voitures haut de gamme.

Source : TechCrunch
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
blackdoor
Suite à la pratique de la 3DS , j’ai constaté que le temps d’accoutumance pour passer de la vision “normale” à la 3D n’était pas instantané. Si on rajoute les problèmes de vision des plus de 40 ans , je ne vois aucun avenir sérieux de cette techno pour le conducteur.
TAURUS31
Cool plus d’accident dû a l’inattention…<br /> @blackdoor je m’inquiète puis des “jeunes” qui sont incapable de se passer plus de 30s de leur pseudo vie sociale virtuelle …
Blackalf
blackdoor:<br /> Si on rajoute les problèmes de vision des plus de 40 ans<br /> Il y a de nombreuses enquêtes et analyses qui prouvent qu’il ne faut pas avoir 40 ans et plus pour être porteur de lunettes de vue, beaucoup de jeunes sont aussi concernés
antoinekn
D’accord avec Blackdoor, les alarmes c’est mieux par les oreilles, allez savoir
thomas_le_coz
Il est peu probable que la techno utilisé soit la même que la 3DS.<br /> J’ai un écran holographique sur mon bureau à l’heure ou je vous parle, je trouve que ça fonctionne vraiment bien, mais il y a au moins 3 grosses contraintes :<br /> si on le regarde de trop près, on voit les défaut et le rendu n’est pas agréable. C’est vraiment bien à partir de 60cm<br /> l’effet holographique n’est pas appliqué dans tout les sens ; sur mon écran il n’est appliqué que dans le sens horizontal, en contrepartie c’est assez naturel de le regarder<br /> la qualité de l’hologramme dépend beaucoup de la résolution de l’écran (le mien est basé sur un écran 2K et ce n’est pas du tout suffisant. Je suis content d’en avoir un à titre expérimental mais pour moi ça commencera à être réellement intéressant lorsqu’on utilisera une image source en 8K - ce qui permettra d’obtenir une qualité de rendu supérieur ou égale à du full-HD (mais sous forme holographique) -<br /> S’ils utilisent des écran 2K ou 4K pour couvrir une toute petite surface (c’est à dire plein de petit écran autonome plutôt qu’un gros truc), ça peut faire le job, mais bon, je doute que ça apporte un réel plus par rapport aux cadrans conventionnels…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
La Nouvelle-Zélande considère désormais les revenus en Bitcoin comme légaux (et imposables)
Des essaims de drones, prochaine étape de la reconnaissance en test par l'armée américaine
Détecter les deepfakes audio grâce aux souris : une piste qui pourrait porter ses fruits
Bientôt dans nos rues ? Segway présente une trottinette qui part se recharger toute seule
Ecosia : le moteur de recherche plante désormais un arbre toutes les 0,8 s
Google Assistant permettra bientôt de créer des rappels pour ses proches
Les Philippines créent PhilSA, leur propre agence spatiale nationale
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Haut de page