Les voitures autonomes favoriseraient le mal des transports

13 avril 2015 à 10h43
0
Des universitaires américains se sont penchés sur la question du mal des transports appliqué aux voitures sans conducteur. L'étude qui en découle évoque une potentielle recrudescence des personnes malades en déplacement dans des véhicules autonomes.

Les voitures autonomes pourront apporter certains avantages aux voyageurs, mais également certains inconvénients à ne pas négliger. L'un d'eux est mis en avant dans une étude menée par deux chercheurs de l'University of Michigan Transportation Research Institute, qui explique que le développement des voitures sans conducteur devrait s'accompagner de celui du mal des transports.

01F4000007989203-photo-flock-voiture-autonome.jpg

En d'autres termes, davantage de personnes pourront être malade dans ce type de véhicule, en particulier ceux qui ont l'habitude de conduire. La raison : à partir du moment où l'on ne contrôle pas le véhicule soi-même, il est impossible d'anticiper de manière optimale les changements de vitesse, les moments où la voiture tourne et tout autre manœuvre sur la route. Or, le mal des transports est justement lié au fait de mal anticiper les mouvements du véhicule, ce qui provoque un conflit entre le sens de l'équilibre et les informations visuelles.

Les chercheurs rappellent d'ailleurs à juste titre que le mal des transports touche bien plus de passagers que de conducteurs de véhicules, ce qui ne va donc pas aller en s'améliorant. Pour leurs recherches, Michael Sivak et Brandon Schoettle ont questionné 3200 personnes adultes à travers le monde, pour leur demander ce qu'ils feraient s'ils se trouvaient dans une voiture autonome. 37% ont cité une activité connue pour aggraver le mal des transports, comme lire, regarder un film ou envoyer des SMS.

De grandes fenêtres pour lutter contre le mal des transports

Pour lutter contre la recrudescence de gens malades dans les voitures autonomes, les chercheurs recommandent certaines mesures aux constructeurs automobiles : opter pour de grandes surfaces vitrées permettant aux passagers de voir un maximum à l'extérieur, et bannir les sièges pivotants pour que les passagers soient toujours face à la route. Par contre, les sièges « entièrement inclinables » sont, eux, recommandés.


A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
L'Assemblée adopte la surveillance des réseaux sociaux par l'administration fiscale
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
The Mandalorian : que vaut le premier épisode de la série TV Star Wars ?
Selon Bloomberg, un MacBook 16

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top