🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Les voitures électriques nouvelles stars des salons auto aux dépens des voitures de luxe

16 mai 2022 à 08h00
7
Kia EV6 © David Nogueira
La Kia EV6 fait partie des modèles électriques exposés au NYIAS © D.N. pour Clubic

Dans la lignée bavaroise, le dernier salon de l'auto de New York, qui s'est tenu du 15 au 24 avril dernier, a fait la part belle aux véhicules électriques.

À l'opposé, les modèles de luxe, notamment thermiques, n'ont pas été aux premières loges et font leur promotion autrement.

Un contexte américain de plus en plus favorable à l'électrique

La dernière édition du salon automobile de New York (NYIAS) s'inscrit dans la lignée d'un contexte toujours plus favorable aux voitures électriques. Avec 122 ans d'existence, ce rassemblement annuel a pourtant vu des milliers de moteurs thermiques ronronner à Manhattan. Pourtant, après deux années d'absence consécutives à la pandémie de COVID-19, le NYIAS n'a pas (vraiment) repris toutes ses habitudes.

Divers modèles tels que la Chevrolet Silverado , le pickup Ford F-150 ou encore les Kia EV6 et Hyundai Ioniq 5 ont ainsi attiré l'attention du traditionnel million de visiteurs venant admirer les voitures de l'année. Qu'ont en commun ces quatre véhicules ? Tous sont des nouvelles créations ou des évolutions de modèles existants qui disposent d'une motorisation électrique.

Il faut dire que, selon Bloomberg, le parc automobile de voitures électriques rechargeables doit compter vingt millions de membres en juin 2022, contre seulement un million en juin 2016. Plus encore, le média estime que pas moins d'un million de nouveaux véhicules électriques devraient être mis en circulation chaque mois durant le second semestre 2022, soit un toutes les trois secondes.

Le luxe manque à l'appel du NYIAS

Même au pays de l'Oncle Sam donc, la voiture électrique fait son bout de chemin. Un succès croissant qui, selon Jesse Toprak, analyste en chef du service de voiture électrique par abonnement Autonomy, est notamment dû au fait que le modèle économique évolue majoritairement vers « des voitures électriques produites en série, qui peuvent être achetées par n'importe qui ». Nombre de nouveaux véhicules sont pourtant encore bien loin de la barre des 30 000 euros. Plus encore, selon lui, « même pour ceux qui l'ont fait jusqu'à présent, il deviendra trop difficile d'ignorer le marché des voitures électriques désormais ».

S'il y en a bien un qui semble bouder en tout cas, c'est bien le secteur du luxe. Au total, ce ne sont pas moins de neuf marques plus ou moins huppées qui ne proposent pas de nouveau véhicule cette année. Et quand des noms tels qu'Aston Martin, Bentley, Ferrari, Maserati ou encore Rolls-Royce se font discrets aux États-Unis, les regards se tournent aussi vers eux. Mais selon Bloomberg, une autre raison est à invoquer.

Les campagnes marketing concernant les véhicules de luxe semblent être bien plus efficaces par la recherche du buzz en ligne ou lors d'évènements privés que les traditionnels salons automobiles courus des foules. Lamborghini joue ainsi double jeu entre présentation en studio intimisme et présence au Javits Convention Center où se tient le NYIAS pour dévoiler sa nouvelle Huracan Tecnica. La firme soigne ainsi son image sur un marché américain qui lui réussit toujours aussi bien.

Source : Bloomberg

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
7
fredolabecane
Bah c’est normal, au vu de leurs tarifs, les électriques sont des voitures de luxe !
bafue
Je suis pas sur que de faire seulement 500kms soit un luxe,c’est juste très chère c’est tout…
Nmut
Une Chiron n’a pas 500km d’autonomie en conduite sportive avec ses réservoirs de « seulement » 100L. Est-ce une voiture de luxe ou pas?
rexxie
La Ioniq 5 est très belle. Je l’ai vue au Salon de l’Auto Électrique de Québec ce week end.<br /> La Polestar aussi m’attirait l’œil.
leulapin
Vu les marques citées « Aston Martin, Bentley, Ferrari, Maserati ou encore Rolls-Royce » on peut acheter quelques dizaines de Tesla pour le prix d’une voiture de luxe…<br /> Un peu de mise en perspective ne ferait pas de mal, les électriques sont pour l’instant plus chères que l’entrée de gamme thermique mais ce sont des véhicules de série avec une consommation, des performances et un coût d’entretien de véhicules familiaux.<br /> Pour le prix d’un train de pneus Ferrari on roule deux ans en Kia EV6 énergie comprise…
rexxie
Si la fabrication de masse peut enfin débuter, les prix vont chuter rapidement. La clé est les économies d’échelle, et ils le savent bien. Mais comme Tesla ne PEUT pas baisser ses prix pour l’instant, (et serait bien fou de le faire suivant la grande demande) les fabricants de VT traditionnels en profitent.<br /> Pour rappel, Tesla produit au maximum de sa capacité depuis ses débuts, malgré une croissance quasi exponentielle. Elle ne possède que 5 usines, dont 2 qui commencent.<br /> Renault-Nissan en a environ 35, Toyota 40, Ford 70, GM 90, VW 110 et Stellantis +160.
philouze
« Je suis pas sur que de faire seulement 500kms soit un luxe » le truc incroyable, c’est que tu peux recharger, depuis chez toi, et donc refaire 500 kms
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Bonus écologique : fin du suspense, il sera bien maintenu jusqu'à la fin de l'année !
Hyundai dévoile (enfin !) la IONIQ 6
Risque de décrochage de roue, Toyota rappelle toutes ses bZ4X
Nouveau record pour la Mercedes EQXX avec 1 200 km en une seule charge !
Volkswagen stoppe la production de l'ID. Buzz en raison de batteries défectueuses
620 km d'autonomie pour le concept futuriste ID. AERO de Volkswagen
Metacycle : les motos électriques à 5 000$ de SONDORS arrivent sur le marché
La France accueille e-Vadea, un nouveau réseau de bornes de recharge électrique
Soldes Cdiscount : les trottinettes électriques à prix choc cet été
Peugeot 408 : la prochaine hybride rechargeable se dévoile sous toutes les coutures
Haut de page