Royaume-Uni : les véhicules diesel et essence neufs interdits dès 2030 ?

18 novembre 2020 à 17h05
48

Le Premier ministre du Royaume-Uni a annoncé que les véhicules particuliers et utilitaires à motorisation purement thermique pourront être définitivement interdits à la vente dans le pays à partir de 2030.

Les véhicules hybrides , eux, seront toujours autorisés. Cette annonce s'ancre de le plan de « Révolution industrielle verte » promu par Boris Johnson pour lutter contre le dérèglement climatique et dynamiser le secteur des énergies sans émission de gaz à effet de serre. Aujourd'hui, 4 milliards de livres sterling sont déjà allouées à ce projet, mais certains estiment que cet investissement ne sera pas suffisant pour parvenir aux objectifs escomptés.

La révolution verte du Royaume-Uni

Le gouvernement britannique souhaite lutter contre le réchauffement climatique et miser sur la création d’emplois dans les industries vertes, aux quatre coins du pays. Pour ce faire, Boris Johnson prévoit de nombreux investissements dans différents domaines et décline un plan en 10 points :

  • Développement de l’éolien offshore pour alimenter chaque maison du pays. L’objectif est de quadrupler l’actuelle production pour atteindre 40 gigawatts d’ici 2030.
  • Développement de la production d’hydrogène bas carbone pour atteindre une production de 5 gigawatts et développer la première ville chauffée entièrement à l'hydrogène d’ici 2030.
  • Soutien des projets ariens et maritimes moins polluants.
  • Protection de la nature et plantation de 30 000 hectares de forêt chaque année.
  • Création d'une grande centrale nucléaire et plusieurs petits réacteurs nucléaires complémentaires.
  • Suppression de la vente de véhicules thermiques essence et diesel ; développement des aides pour l’achat de véhicules électriques et mise en place d'un réseau de bornes de recharge adapté.
  • Valorisation de la marche, du vélo en rendant ces activités plus attractives et investissements dans des transports publics zéro émission.
  • Aides aux bâtiments publics et privés avec l’objectif d’installer 60 000 pompes à chaleur chaque année d’ici à 2028.
  • Développement de solutions pour capter et stocker les émissions nocives afin de réduire de 10 millions de tonnes les émissions de dioxyde de carbone d’ici 2030.
  • Transformation de la City de Londres en place mondiale de la finance verte pour soutenir les projets allant dans ce sens.

Redynamiser les territoires désindustrialisés

Selon le Premier ministre britannique, ces dix propositions devraient permettre, à grand coup de financement public, de créer environ 250 000 emplois dont 60 000 pour l’éolien offshore et 10 000 pour le nucléaire. Le plan prévoit un financement total de 12 milliards de livres sterling pour atteindre ces objectifs, dont 4 sont déjà alloués à différents projets.

1,3 milliard de livres sterling seront par ailleurs investies dans le déploiement d’un réseau de bornes de recharge adapté au futur marché automobile du pays et 582 millions seront versés sous forme de subvention pour l’achat de véhicule plus propre. 500 millions seront également investis dans les Midlands et dans le nord de l’Angleterre pour la fabrication de batteries destinées à l’industrie automobile.

Source : BBC

Modifié le 18/11/2020 à 17h07
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
48
27
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Pour Amazon, le robot est l'avenir de la sécurité des travailleurs
La reconnaissance faciale envisagée pour sauver les koalas de l'extinction
Les compagnies aériennes prévoient d'investir massivement dans les taxis volants
Le robot chinois Zhurong nous fait parvenir des photos depuis la planète Mars
Sur les traces du Concorde : United Airlines achète 15 avions supersoniques auprès de Boom Supersonic
Désinformation en ligne : le MIT met au point une IA capable de détecter les réseaux de fake news
Airbus dévoile son idée d'éclairage à bord des avions pour faciliter le débarquement des passagers
Quand l’intelligence artificielle devient une alliée des archéologues
Le Mayflower, bateau autonome tournant à l'énergie solaire, est prêt à traverser l'Atlantique
Snapchat et LEGO® veulent vous faire construire ensemble, à distance et en réalité augmentée
Haut de page