Pour ses 30 ans, la NASA publie une nouvelle version de l’iconique cliché « Pale Blue Dot »

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
18 février 2020 à 17h35
0
pale blue dot 2020
Le « Point Bleu pâle »... Vous êtes dessus, ou vos parents !

À l'occasion de ses 30 ans, le 14 février dernier, la NASA a revisité l'un des derniers et plus célèbres clichés de la sonde Voyager 1.

Un « Point Bleu Pâle », simple pixel illuminé dans un océan sombre et sur un rai de lumière : c'est la Terre bien sûr.

Coup de balai

En utilisant une technique et des logiciels plus performants que les outils disponibles en 1990, l'expert en photographies spatiales Kevin M. Gill (du Jet Propulsion Laboratory), aidé par deux membres de l'équipe originale de Voyager 1, a retravaillé l'iconique photographie « Pale Blue Dot » (le « Point Bleu Pâle »). 30 ans après le cliché original capturé le jour de la Saint Valentin 1990, la NASA a publié cette nouvelle version de l'image. Si certains affirment qu'elle perd en poésie, l'équipe qui a repris les données brutes assure être restée dans l'esprit original de la photographie.

Un portrait de famille

Cela permet de rappeler en tout cas le retentissement qu'avait eu et continue d'avoir cette image de la Terre, qui vient rappeler avec douceur l'immensité de l'Univers qui nous entoure et du Système Solaire en particulier. Réalisé à la demande de l'astrophysicien et grand « passeur de science » Carl Sagan, qui avait demandé très tôt qu'une des deux sondes photographie les planètes du Système Solaire, le cliché faisait partie de l'ultime série de Voyager 1, soit 60 images intitulées « Portrait de famille de notre Système Solaire ».

On y retrouve, après 6,5 milliards de kilomètres de trajet, Venus, la Terre, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune. Mars est caché par un reflet de lumière, Mercure est trop proche du Soleil et Pluton trop petite pour ressortir sur le fond granuleux de l'image. Après ces photographies, l'appareil embarqué sur Voyager 1 est définitivement éteint : le réchauffer aurait demandé trop d'énergie à la sonde.

pale blue dot 1990
L'image « Pale Blue Dot » originale

Du cliché à la légende

Il fallut attendre jusqu'au début du mois de mai 1990 pour transférer les images sur Terre, mais c'est une fois de plus grâce à Carl Sagan que celle-ci connu un retentissement planétaire. Il publie en 1994 « Un point bleu pâle », et son discours a été repris à d'innombrables reprises depuis : « Regardez encore ce petit point. C'est ici. C'est notre foyer. C'est nous. Sur lui se trouvent tous ceux que vous aimez, tous ceux que vous connaissez, tous ceux dont vous avez entendu parler, tous les êtres humains qui aient jamais vécu... »

Et vous, habitants de ce petit point bleu pâle, quelle version préférez-vous ?

Source : Space News
Modifié le 18/02/2020 à 18h31
4
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
La dernière mise à jour de Windows 10 provoque une fois de plus pannes et ralentissements
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
OneWeb opère maintenant 74 satellites en orbite
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Confinement : le gouvernement durcit les restrictions
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
scroll top