La Chine se prépare pour sa mission spatiale vers Mars

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
20 janvier 2020 à 12h30
3
Huoxing-1
La mission martienne de la Chine n'attend plus que son décollage

Il faudra être prêts au mois de juillet : les équipes de l'agence spatiale chinoise mettent les bouchées doubles pour que leur première mission martienne indépendante puisse décoller à l'heure.

Cette année 2020 est clairement la plus ambitieuse pour le spatial chinois. Près de 40 lancements vers l'orbite, des tests de sa future capsule habitée, les essais de technologie de lanceurs réutilisables, une mission vers la Lune, le premier module de leur station en orbite basse et... la première mission martienne indépendante de la Chine. Après un traumatisme en 2011 et l'échec de la mission russe Phobos-Grunt qui emmenait la petite sonde Yinghuo-1, l'agence chinoise retente l'expérience seule, avec une mission triple : un véhicule en orbite, un atterrisseur et un petit robot à six roues.

Préparation, et action !

Au moins temporairement appelée Huoxing-1, cette mission aura déjà pour but de démontrer que la Chine est capable d'opérer un système aussi complexe à plusieurs dizaines de millions de kilomètres de la Terre. Mais les véhicules embarqueront aussi des instruments scientifiques afin de chercher des traces de vie présente et passée, ainsi que d'étudier l'évolution de l'environnement martien et de sa surface.


Les équipes mettent tous les atouts de leur côté : le petit robot est déjà complet (il est basé sur le design de ses cousins en action sur la Lune), l'atterrisseur a été testé sur un site « grandeur nature » en octobre dernier, etc. Point crucial pour préparer sereinement la mission, il fallait que le nouveau lanceur CZ-5 soit prêt à temps pour le décollage en juillet.

Derniers tests avant le grand tour

On apprend désormais que les moteurs YF-77 de la fusée en question ont déjà passé leurs tests les plus importants (un allumage pour une mission simulée). Une fois intégrés sur l'étage principal, ils rejoindront le pas de tir à Wenchang, probablement au début du printemps.


Le lanceur CZ-5 a déjà prouvé qu'il pouvait revenir sur le devant de la scène, avec un décollage réussi le 27 décembre dernier. De quoi faire oublier un catastrophique échec en juillet 2017... mais surtout, avec cette puissante fusée, d'autoriser des missions plus ambitieuses. Huoxing-1 sera une étape déterminante. Si la mission se passe comme prévu, la Chine envisage déjà une suite en 2028 avec une mission de prélèvement d'échantillons.

Source : ECNS
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
tangofever
On ne peut que féliciter la Chine qui s’est ouvert au monde, aux technologies nouvelles, au progrès, etc…bien qu’il reste encore beaucoup à faire dans d’autres domaines, contrairement à d’autres pays qui sont encore encrés à une époque moyenâgeuse privilégiant les croyances inutiles et sans fondements que de s’appuyer sur des preuves scientifiques et qui au final empêchent le monde d’aller en avant.
carinae
humm ce n’est pas faux … ceci étant aspect scientifique mis a par quel est le but de tout ça ? Pour l’instant c’est une vocation purement scientifique alors … c’est bien. Il faut simplement espérer que lorsqu’on ira sur la lune ou Mars ça sera dans le cadre d’une mission internationale et pas dans le cadre d’une vision plus nationale
orionb1
au niveau médecin, la Chine a encore pas mal de croyances moyen âgeuses …<br /> mais pour le reste, ils sont effectivement sur la bonne voie et pourraient prendre le leadership sur la quatrième génération du nucléaire, par exemple, alors que chez nous ça avance très très lentement
Bicu
orionb1:<br /> au niveau médecin, la Chine a encore pas mal de croyances moyen âgeuses …<br /> Pas moyenâgeuses mais multimillénaires.<br /> Les chinois ont compris le fonctionnement de l’être humain depuis au moins 5000 ans avec le Yi Jing ,et ont par la même occasion créé un langage binaire (en fait quaternaire avec les 2 transitions).<br /> Et ils ne sont pas près de s’en passer ,surtout que la médecine dite occidentale est basé sur les plantes mais avec une mauvaise utilisation car mauvaise compréhension (voir le cas du ginkgo ).
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Android R fait son apparition sur Geekbench, tournant sur un Google Pixel 4
Des sociétés de paris britanniques détournent les données personnelles de 28 millions d'enfants
Soldes Cdiscount : Ne loupez pas le PC Portable Gaming Lenovo Legion à 749€ au lieu de 999€ via 200€ ODR
Brave accueille désormais des images sponsorisées sur les nouveaux onglets, si vous le voulez
Opera est accusé de proposer des prêts abusifs via des applications sur le Play Store
Android R fait son apparition sur Geekbench, tournant sur un Google Pixel 4
Soldes Cdiscount 2ème démarque : notre sélection de PC portables en promo pour tout budget
L'ESA travaille sur une usine capable de transformer la poussière de Lune en oxygène
Haut de page