15 ans après son atterrissage sur Titan, l'un des derniers mystères de Huygens est levé !

Eric Bottlaender
Expert espace
16 janvier 2020 à 09h19
0
Lacs Titan
Vue d'artiste de la surface de Titan à partir des données Cassini-Huygens

Le 14 janvier 2005, la petite sonde européenne Huygens atterrissait sur Titan. Un exploit unique et une descente dans l'atmosphère riche en émotions : le petit véhicule s'était mis à tourner... Dans le mauvais sens !

Date anniversaire

Après son décollage en 1997 accroché sur le « dos » de la sonde Cassini de la NASA, le petit atterrisseur Huygens était longtemps resté inactif... Avant d'être largué le jour de Noël 2004 en direction de Titan, la plus impressionnante lune de Saturne. La descente de Huygens (319 kg) à travers l'atmosphère riche en hydrocarbures dura 2 heures et 27 minutes, au cours desquelles les instruments ont pu enregistrer un trésor de données. Le premier, et pour l'instant le seul atterrissage sur une autre lune que la notre fut une réussite éclatante.

Pourtant, les capteurs de bord ont relevé d'étranges mesures : lors de sa traversée de l'atmosphère de Titan, la sonde s'est mise à tourner dans le mauvais sens.


Le monde à l'envers

Huygens avait besoin de tourner sur son axe pour se stabiliser durant ses trois semaines de vol libre en approche de Titan, et faisait un tour sur elle-même toutes les huit secondes, jusqu'à entrer dans l'atmosphère. Là, mystère : en 10 minutes, la rotation a freiné, puis s'est inversée ! Heureusement, Huygens n'a pas fait la toupie jusqu'à être en danger, et s'est finalement posée sans problème majeur.

Reste qu'il aura fallu plusieurs études pour prouver pourquoi les 36 ailettes fixées sur le bouclier d'entrée atmosphérique n'ont pas réussi à diriger les flux correctement. Grâce à la soufflerie du laboratoire PRISME, à l'Université d'Orléans, des résultats définitifs ont permis comprendre le phénomène : l'antenne du radar altimétrique et le dispositif qui a permis d'éjecter Huygens de Cassini ont créé suffisamment de perturbations dans le flux aérodynamique pour inverser la rotation.


Essais en soufflerie d'une maquette de Huygens


Repartons gaiement vers Titan

15 ans après, il est important d'avoir bien résolu ce problème. D'une part parce qu'une autre mission est actuellement en préparation pour partir sur la surface de Titan (Dragonfly, de la NASA), et d'autre part pour ne pas répéter cette erreur dans une autre atmosphère, comme celle de Mars, Venus ou la Terre, avec des conséquences plus dangereuses pour la mission.

Au cours de sa descente, Huygens a tout de même pu mesurer les vents, identifier les hydrocarbures contenues dans l'atmosphère, détecter les signes des processus internes de Titan comme le cryovolcanisme, et fournir de nombreuses images...

Source : ESA
Modifié le 16/01/2020 à 09h19
7
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Windows 7 est mort ? Canonical vous invite à essayer Ubuntu
Reconnaissance faciale : l'Union européenne pourrait interdire la technologie pendant 5 ans
Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
La 5G, une aberration écologique… et économique ?
Cyberpunk 2077 repoussé au mois de septembre
Un député LREM veut inscrire une référence aux Lois de la robotique dans la Constitution
Une ONG accuse YouTube de favoriser la propagation de fake news sur le changement climatique
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
Le nouveau navigateur Microsoft Edge basé sur Chromium est dispo au téléchargement
Sony prévoit de sortir Horizon Zero Dawn sur PC

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top