Boeing investit 20 millions dans Virgin Galactic

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
09 octobre 2019 à 17h33
8
Virgin Galactic espace terre
L'avion suborbital VSS Unity de Virgin Galactic

Avec l'annonce de sa prochaine introduction en bourse, Virgin Galactic, célèbre pour son projet d'avion de tourisme suborbital, deviendra une entreprise publique. Boeing en profite et annonce un achat de 20 millions de dollars de parts, avant même le début des vols commerciaux.

Virgin Galactic a le vent en poupe. Il y a quelques jours, l'entreprise annonçait un partenariat avec l'Armée de l'Air italienne, qui a été la première à lui acheter un vol parabolique, à venir en 2020, pour ses chercheurs et ses expériences. À présent c'est Boeing qui fait valoir ses engagements dans toutes les aventures spatiales habitées américaines, et annonce un achat de 20 millions de dollars de parts de Virgin Galactic, effectif dès que cette dernière sera sur le marché public. Cet investissement suit le rachat à hauteur de 49 % l'entreprise de Richard Branson par Social Capital Hedosophia, cet été, pour la coquette somme de 800 millions de dollars, en vue de former la première société de tourisme spatial cotée en Bourse.

Les comptes au vert, mais...

Malgré les investissements, les vols commerciaux de VSS Unity, le petit avion-fusée qui décolle suspendu sous l'aile de son avion porteur VMS-Eve, n'ont pas encore commencé. À terme, l'entreprise devrait proposer à ses clients des paraboles à plus de 80 km d'altitude, et environ cinq à sept minutes d'impesanteur une fois le moteur éteint. Une prouesse que Virgin Galactic n'a pour l'instant atteint que deux fois au cours de ses campagnes d'essais, en décembre 2018 et février 2019 (ce dernier vol embarquait une première passagère-test, la responsable de l'entraînement des astronautes de Virgin Galactic Beth Moses).

Depuis, la firme a dévoilé sa vision d'avenir, et déménage à petits pas ses activités depuis son siège, à Mojave (Californie), vers le SpacePort America, splendide complexe « astroportuaire » construit par les contribuables du Nouveau-Mexique pour Virgin Galactic dès 2012... Et malheureusement pratiquement désert depuis.

Les touristes attendent !

Selon les documents officiels de Virgin Galactic, les vols commerciaux doivent démarrer dès le début de l'année prochaine, après un ou deux essais supplémentaires de l'avion suborbital avec sa cabine enfin toute équipée. Il faudra ensuite trouver un rythme de croisière puisque l'entreprise espère réaliser pas moins de 16 vols en 2020, embarquant chacun quatre touristes à la « frontière de l'espace » (en tout cas sa définition américaine à 50 miles d'altitude) pour 250 000 dollars chacun.

Dans ce cadre, l'investissement de Boeing est une véritable marque de confiance, autant pour les choix techniques que pour le modèle économique à venir. Et peut-être une volonté de peser dans les décisions futures...

Source : Virgin Galactic
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
6
Droz
Quelle honte.
Ipoire
Projet qui ne fait pas avancer la science ou l’exploration spatiale. surtout vu le lancement de leur avion nécessitant un autre avion… je vois pas trop ou est l’avancé technologique.
ebottlaender
Technologiquement, il y a quand même plusieurs avancées. Un avion suborbital avec un moteur fusée comme celui-ci monte à Mach 3,5 et 80 km d’altitude avant de descendre se poser, c’est très impressionnant s’ils arrivent à le faire voler régulièrement. C’est aussi un petit catalyseur de science dans le cadre où les chercheurs ont du coup une solution intermédiaire entre un avion parabolique type Airbus 0G et un vol en orbite.<br /> Cela dit on est tout à fait d’accord que ça reste avant tout un business, qui plus est destiné dans un premier temps aux super-riches.
Urleur
vraiment fais pour les riches au lieu de donner l’argent à des recherches par exemple.
ebottlaender
Ma foi, c’est de l’argent privé d’une entreprise privée… A défaut je me réjouis quand même qu’ils aient fait des recherches dans le spatial plutôt que sur un yacht 3.0 !
Fulmlmetal
Une solution intermédiaire entre l’avion 0G et l’orbite !!! non j’en doute.<br /> Le vol suborbital ne fournira qu’un vol de 3 à 5mn en apesanteur. Pas de quoi bouleverser la recherche. Les vols paraboliques sont limités à 20sec mais sur un vol tu cumul plus de 30 à 40 paraboles.
ebottlaender
Pour de nombreuses expériences, ces poignées de seconde, c’est trop peu et la répétition n’y change pas grand chose, tandis que plusieurs minutes peuvent aider. C’est le cas pour l’observation des comportement de liquides ou de dispersion de matériaux, etc. Les vols 0G sont très contraignants, même si ça reste une solution “peu chère” au regard de l’alternative en orbite.
sandalfo
250K$ ??? avec ça j’investis et je touche un revenu régulier et un patrimoine.
ebottlaender
Du coup on peut affirmer que tu n’es pas tout à fait dans la clientèle cible <br /> (moi non plus)
Fulmlmetal
Pour ce type de chose il existe des microlanceurs qui permettent d’envoyer en vol suborbital ce type d’expérience, et pour des durées supérieures à 5mn et un prix pas forcément plus cher.<br /> soyons franc, Virgin Galactic vendra principalement du vol touristique, qui est le fond de commerce de cette société aérienne.<br /> Et franchement l’aménagement e la capsule New Shepard me parait plus adapté à ce type d’expérience.
ebottlaender
Ce sera leur coeur de métier, ça ne fait aucun doute (encore faut-il qu’ils arrivent à montrer que c’est un business rentable). Il n’empêche que l’engagement des italiens avec leur expérience est assez intéressant je trouve. La suite au prochain épisode !
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le gouvernement américain bannit huit nouvelles entreprises chinoises de la tech
Cyberpunk 2077 sera à la Paris Games Week 2019
🔥 Notre séléction de bons plans pour gamer PC
OVH fête ses 20 ans en changeant de nom (et pas que) : dites désormais « OVHcloud »
Recyclage : l'Inde va imposer aux constructeurs auto de récupérer les batteries usagées
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
Haut de page