SpaceX tente d’accélérer son programme Crew Dragon

Eric Bottlaender
Expert espace
09 octobre 2019 à 11h55
0
Crew_Dragon_IFA
La capsule Crew Dragon de SpaceX en préparation pour son prochain test

La capsule habitée de SpaceX, qui aura pour mission d'emmener des astronautes vers l'ISS, est très en retard sur son programme. Les derniers tests sont en vue mais la NASA s'inquiète pour la présence de ses astronautes dans la station.

« Je suis très content de l'échange que j'ai eu avec Elon Musk, et je me rendrais chez SpaceX à Hawthorne jeudi prochain », annonce Jim Bridenstine, l'administrateur de la NASA. Une déclaration qui sonne comme un appel au calme après le tacle du même Jim Bridenstine, une semaine plus tôt, accusant l'entreprise d'avoir des années de retard dans le contrat « Commercial Crew », visant à amener des astronautes américains sur l'ISS.


Malgré tout, la pression monte pour la NASA, qui pensait début 2019 que les tests habités des capsules Boeing et SpaceX auraient lieu dans le courant de l'année, ce qui aurait permis de voir venir et commencer des rotations régulières d'équipages en 2020. Résultat, la NASA n'a pas commandé de nouvelle place au sein des capsules Soyouz, et le prochain décollage en avril 2020 n'inclut pour l'instant pas d'astronaute américain. Le manque de capsules se fait sentir !

Tout le monde sur le pont

Après l'explosion catastrophique de sa capsule Crew Dragon au mois d'avril lors d'un test de moteur d'évacuation, SpaceX et les responsables du contrat annoncent que tout est rentré dans l'ordre, et que les modifications nécessaires sont mises en place. De quoi reprendre a priori le rythme des essais vers les vols habités, brusquement arrêté avec cet accident - survenu après un vol de démonstration très réussi d'une semaine sur l'ISS en mars dernier.

Selon Elon Musk, son entreprise a mis les bouchées doubles récemment, et pourrait amener le matériel nécessaire au décollage des deux astronautes, Bob Behnken et Eric Boe, au Kennedy Space Center dans les dix semaines à venir. Le focus est aussi fait, actuellement, sur des parachutes « nouvelle génération », pensés après un autre essai raté à la fin du printemps. Il faudra toutefois que la NASA donne son feu vert avant d'autoriser les astronautes à monter dans leur vaisseau...

Évacuer dans le calme

Le prochain essai nommé IFA, pour In-Flight Abort, est un test d'évacuation d'urgence de la capsule en vol. L'idée est de simuler un souci sur la fusée au pire moment de son accélération dans l'atmosphère et d'éjecter la capsule pour sauver ses occupants. Le lanceur Falcon 9 pour le test et la capsule associée sont tous les deux en Floride en préparation, mais Elon Musk a avoué sur Twitter que l'essai n'aurait pas lieu avant la fin du mois de novembre.

Boeing doit réaliser un test similaire au sol depuis la base de White Sands dans les semaines à venir mais garde le silence sur son calendrier, plus en retard encore que celui de SpaceX, la capsule CST-100 Starliner n'ayant même pas encore fait ses preuves lors d'un voyage vers l'ISS sans astronaute.

Source : Arstechnica
Modifié le 09/10/2019 à 15h47
4
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Windows 7 est mort ? Canonical vous invite à essayer Ubuntu
Le partage de comptes coûte chaque année des milliards de dollars à Netflix, Amazon, HBO et Hulu
La vignette Crit'Air devient obligatoire pour les véhicules en vente ou en location
Adieu, Windows 7, tu seras longtemps resté le meilleur...
Le P.-D.G. de Peugeot sous-entend la fin de ses moteurs à combustion d'ici 2030
Le diesel n'est pas mort : il se tourne vers les SUV américains et européens
Vente de voitures électriques en France en 2019 : Renault ZOE, Tesla Model 3 et Nissan Leaf en tête
L'UE dévoile son projet de
La 5G, une aberration écologique… et économique ?
La série Code Quantum pourrait-être ressuscitée par NBC

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top