Le cœur de notre Voie Lactée a violemment explosé il y a 3,5 millions d'années

07 octobre 2019 à 11h45
0
voie lactée

Une équipe de chercheurs présente des preuves confirmant la théorie d'une très violente explosion dans notre galaxie il y a 3,5 millions d'années. Soit, à son échelle, il n'y a pas si longtemps que cela.

Des scientifiques du Centre of Excellence for All Sky Astrophysics in 3D (Astro 3D), financé par l'Australian Research Council (ARC), sont sur le point de publier un article dans la revue The Astrophysical Journal, étayant l'hypothèse d'une explosion du cœur de la Voie Lactée il y a environ 3,5 millions d'années.

Des conséquences aussi aux alentours de la Voie Lactée

L'événement a profondément bouleversé notre galaxie bien sûr, mais a aussi eu des conséquences en-dehors de celle-ci. Le Petit Nuage de Magellan et le Grand Nuage de Magellan, deux galaxies naines situées à proximité et considérées comme des satellites de la Voie Lactée, ont aussi été impactés.

D'après les chercheurs, la violence de l'explosion ne laisse que peu de place au doute quant à sa nature : elle aurait ainsi été déclenchée par l'activité nucléaire autour du trou noir Sagittarius A*, qui pourrait d'ailleurs se dévoiler en vidéo dans les années à venir. Ce trou noir est environ 4,2 millions de fois plus massif que notre soleil. Et il y a 3,5 millions d'années donc, le phénomène aurait créé deux énormes cônes d'ionisation traversant toute la Voie Lactée. Logiquement, le diamètre de ces cônes, réduit aux abords du trou noir, s'est très largement étendu en s'éloignant, puis en sortant de la galaxie.

Ces mystérieux trous noirs

« Une énorme explosion d'énergie et de radiations est sortie du centre galactique pour pénétrer dans la matière environnante. Cela montre que le centre de la Voie Lactée est un endroit beaucoup plus dynamique que nous l'avions imaginé auparavant. Nous avons de la chance de ne pas y vivre », a réagi Lisa Kewley, directrice d'Astro 3D.

« Ces résultats changent radicalement notre compréhension de la Voie Lactée », estime pour sa part Magda Guglielmo, co-auteure de la publication et chercheuse à l'Université de Sydney. « Nous avons toujours pensé que notre galaxie était inactive, avec un centre très peu lumineux. Ces nouveaux résultats ouvrent au contraire la possibilité d'une réinterprétation complète de son évolution et de sa nature », explique-t-elle.

Le travail est donc bien loin d'être terminé. Il existe en effet encore de nombreuses incompréhensions concernant l'évolution des trous noirs et leur manière d'interagir avec les galaxies...

Source : ScienceDaily
Modifié le 07/10/2019 à 14h05
12 réponses
8 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Netflix menace les partages de compte entre amis
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
M6, France Télévision et TF1 engagent un triple Salto... pour espérer retomber sur leurs pieds

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top