Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune

Benoît Théry Contributeur
14 septembre 2019 à 14h14
0
Ascenseur spatial

Les amateurs de science-fiction ont certainement déjà entendu parler d'un « ascenseur spatial », une idée que la communauté scientifique juge impossible.

Pourtant, deux astronomes pensent avoir trouvé une alternative pour la construction d'un « ascenseur lunaire ».

De la science-fiction...

Jusqu'à présent c'étaient les œuvres de fiction qui exploitaient la thématique d'un ascenseur capable de nous emmener jusqu'à la Lune. Les Fontaines du paradis, une oeuvre publiée par Arthur C. Clarke en 1979, est connue pour avoir popularisé l'idée. Dans ce roman, l'ascenseur prend simplement la forme d'une tour extrêmement haute. Les personnes se rendant au sommet, c'est-à-dire au-delà de l'orbite géosynchrone (à environ 36 000 km d'altitude), peuvent ainsi atteindre l'espace sans avoir recours à un quelconque lancement d'appareil.

Bien entendu, cette tour est impossible à réaliser avec les moyens et les connaissances contemporaines. Parmi les obstacles à la réalisation d'un tel projet, le fait qu'aucun matériau connu ne serait suffisamment résistant pour que l'édifice puisse supporter son propre poids.


... à la réalité ?

Deux astronomes des universités de Cambridge et de Columbia, Zephyr Penoyre et Emily Sandford affirment cependant qu'un procédé alternatif est possible. Baptisé Spaceline, le projet présenté par les scientifiques dans leur publication parue le 25 août propose l'inverse des théories de science-fiction : au lieu d'ancrer une tour depuis la Terre vers la Lune, il s'agirait de mettre en place un câble ancré sur notre satellite. La publication précise : « En dessinant une ligne ancrée sur la Lune et allant profondément dans le puits gravitationnel terrestre, nous pourrions mettre en place un câble stable autorisant des mouvements libres, depuis la Terre jusqu'à la surface de la Lune ».

Le Spaceline s'apparenterait donc davantage à un crochet qui « hisserait » les personnes et le matériel vers la Lune, qu'à une tour, les navettes spatiales devant s'y accrocher. On ne tentera pas ici de confirmer ou d'infirmer la viabilité de l'hypothèse. Mais dans le cas où ce « crochet-ascenseur » devait voir le jour, il s'étendrait alors sur quelques 360 000 kilomètres, s'arrêtant à une distance suffisante de la Terre pour ne pas risquer d'interférer avec des objets tels que des satellites.


Notons que cette idée d'un câble tendu depuis la Lune a déjà été avancée par le passé, y compris avant l'oeuvre de science-fiction de Clarke. Un citoyen nommé James Cline l'a en effet suggéré en 1972 à la NASA. Des chercheurs de l'université japonaise de Shizuoka ont aussi affirmé, en 2018, travailler sur un projet similaire. Dans le cas du Spaceline, les deux astronomes affirment cependant avoir présenté « une description mathématique complète et autonome du concept », une réalisation qui leur paraît donc « éminemment plausible ».

Source : Tech Crunch
Modifié le 15/09/2019 à 10h23
30 réponses
24 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...
SpaceX : plutôt 42 000 satellites pour Starlink ?
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top