Après une mise en orbite réussie, la sonde solaire LightSail 2 envoie ses premiers signaux

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
07 juillet 2019 à 20h00
3
LightSail 2
© The Planetary Society

Lancé avec succès le 25 juin, le petit Cubesat LightSail 2 vient de confirmer son bon état de santé en orbite en envoyant pour ses premiers signaux depuis l'espace.

D'ici une poignée de jours, l'équipe en charge de ce projet devrait déployer la fameuse voile solaire, faisant de LightSail 2 le premier engin à être propulsé uniquement par la pression de radiation exercée par le rayonnement solaire.

Connexion établie

Lancé avec succès le 25 juin à bord d'une fusée Falcon Heavy, réalisant par la même occasion le « lancement le plus difficile » de l'histoire de la société selon Elon Musk, « l'engin à photons » LightSail 2 a, le mardi 2 juillet, correctement quitté son véhicule porteur, Prox-1.

Quelques heures après, l'équipe de la Planetary Society a confirmé la bonne santé de l'engin en recueillant ses données grâce à son antenne radio qui a pu être déployée. Enfin, hier LightSail 2 a envoyé son premier signal depuis l'espace alors qu'elle survolait le centre de contrôle de la mission, situé à l'Université d'État polytechnique de Californie (Cal Poly pour faire court) de San Luis Obispo. D'autres signaux ont également été transmis à l'Université Purdue ainsi qu'au Georgia Tech.

Bruce Betts, responsable du programme, a déclaré : « Nous sommes tous très heureux. Après des années de préparation, nous pilotons un vaisseau spatial opérationnel ! »

Encore un peu de patience avant le déploiement de la voile

Étape primordiale avant le déploiement de sa voile solaire, cette communication établie avec LightSail 2 est loin d'être une simple formalité. La Planetary Society a en effet annoncé dans un communiqué avoir débuté les vérifications nécessaires, ainsi qu'une série de tests visant à s'assurer que LightSail est belle et bien prête à déployer sa voile solaire de 32 m2. Au nombre de 73, ces tests ont d'ores et déjà été complétés au tiers et la date du déploiement de la voile devrait être dévoilée dans les prochains jours.

Cet engin d'à peine 5 kg et dont le but est de démontrer la viabilité de la navigation solaire comme système de propulsion déploiera d'abord ses panneaux solaires avant de tenter de se propulser à l'aide de sa toile en mylar.

Un court résumé en vidéo de la mission de LightSail 2 :



Source : Engadget
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
0
Badulesia
Article intéressant.<br /> en quoi consistent les “tests” ? J’imagine qu’une fois la voile déployée, on ne va pas la refermer (ça ne doit même pas être possible).<br /> “navigation solaire” il manque radiation -&gt; navigation par radiation solaire<br />
asskicker_zobificator
“bel et bien”, pas “belle et bien”…<br /> c’est invariable.
gwlegion
probablement des test des systemes internes … l’informatique embarquée, la navigation, les transmissions, les panneaux solaires, test des roues a reactions …<br /> Bref, probablement tout ce qu’il y a dedans
Badulesia
Comme toutes les sondes juste mises en orbite …<br /> Je pensais à des “tests” plus spécifiques à la mission.
gwlegion
Ben si j’en crois ce que je me souviens de cette mission la sonde est relativement simple … C’est plus la voile solaire qui fais l’objet de la mission.<br /> Et puis de toute facon, avec les distance envisagées, la bande passante sera a peine sufisante pour recevoir un ping …
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le système de paiement chinois AliPay vous
Selon des chercheurs, abuser du smartphone rendrait mauvais élève
E-commerce : 93 milliards d'euros, 39 millions d'acheteurs... les chiffres français de 2018
La tech pour nous sauver du réchauffement climatique ? Comptez plutôt sur les arbres
Des écrans de smartphones incassables qui s'inspirent de coquillages
Les Pays-Bas et le Canada testent un vol sans passeport, suppléé par une appli blockchain
Horace : un concours (malin) pour déterminer le prix de vente du jeu sur Steam
Le premier bateau de croisière à batterie est lancé
Finale coupe du monde féminine : comment regarder Etats-Unis vs Pays-Bas en streaming ?
Un essaim de drones réalise un graff participatif
Haut de page