Une immense masse métallique découverte sous la surface de la Lune

16 juin 2019 à 10h43
0
moon-lune.jpg

Des chercheurs américains viennent de découvrir l'existence d'une très grande quantité de métaux sous la surface du cratère Aitken de la Lune. Un amas qui aurait pu se former suite à des collisions importantes avec des astéroïdes, ou bien suite au choc entre la planète Terre et le planétoïde Théia.

Des chercheurs de l'Université Baylor, aux Etats-Unis, ont très récemment découvert une immense masse de métaux sur la Lune, sous le plus grand cratère observable de notre système solaire (le bassin Pôle Sud - Aitken et ses 2500 kilomètres de diamètre).

Une gigantesque masse dissimulée

Pour Peter B. James, directeur de l'étude scientifique, l'amas métallique découvert représenterait jusqu'à 5 fois la taille de l'île d'Hawaï.

Comment cette gigantesque masse a-t-elle pu échapper à notre vigilance jusqu'à présent ? Tout d'abord, le bassin Aitken est situé sur la face cachée de la Lune, rendant son étude plus difficile. D'autre part, les métaux se trouvent à plusieurs centaines de kilomètres sous la surface, donc profondément enterrés dans le manteau lunaire.

C'est en cherchant à mesurer les subtils changements de gravité lunaire que le groupe de chercheurs a fait cette découverte. Pour produire leurs résultats, les scientifiques ont croisé des données sur la gravité (récupérées par les expéditions spatiales de la NASA) et l'étude topographique de la Lune transmise par le satellite de reconnaissance lunaire Orbiter. C'est ainsi qu'ils ont découvert, « par hasard », l'existence de cette masse métallique. Pour cette mission, les chercheurs américains ont reçu le concours de l'équipe scientifique du GRAIL (Gravity Recovery and Interior Laboratory), un groupe de la NASA.

L'origine de cette masse : un choc de titans ?

Comment cette immense quantité de métaux peut-elle se trouver dans le manteau de la Lune ? Deux pistes sont envisagées.

La première suggère que cela pourrait être le résultat d'une collision avec un astéroïde d'une taille conséquente. Le chercheur Peter James avance en effet qu'à cause de l'impact, et sous des conditions particulières, le noyau de fer et de nickel de l'astéroïde aurait pu se disperser dans le manteau Lunaire. Les différentes parties du noyau n'auraient ainsi pas une masse suffisamment élevée pour être attirées vers le centre de la Lune, et se retrouveraient piégées dans la couche intermédiaire de notre satellite. Une hypothèse que les calculs de simulation mathématique des chercheurs ont rendue possible - et plausible.

La seconde piste se base sur l'origine de la Lune. Notre satellite se serait créé à la suite d'un choc de titans, entre le planétoïde Théia et la Terre il y a 4,5 milliards d'années. Selon cette théorie, la Lune serait un mélange des débris de cette collision, qui auraient fusionné. Au cours de la phase de cristallisation du magma lunaire, une accumulation d'oxydes aurait pu provoquer la création de cet amas métallique et le piéger dans le manteau.

Cette explication est toutefois considérée moins plausible, d'autant que les origines de la Lune sont encore sources de débats.

En tout cas, pour Peter B. James, le cratère Aitken est « l'un des meilleurs laboratoires naturels pour étudier les grandes catastrophes naturelles d'impact, qui ont donné leur forme à toutes les planètes rocheuses et les lunes telles que nous les voyons aujourd'hui ». Un cratère vieux de 4 milliards d'années, et excellemment bien conservé.

Encore un rebondissement pour la Lune, alors qu'il avait été découvert il y a un mois que notre satellite était en train de rétrécir.

Sources : ScienceDaily, FuturaSciences.
Modifié le 17/07/2019 à 14h29
19 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Dyson laisse tomber son projet de voiture électrique
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top