Les scientifiques viennent d'observer la collision entre deux étoiles à neutrons

04 mai 2019 à 12h37
0
Galaxie

Le 25 avril, grâce au LIGO (Observatoire d'interféromètre laser à onde gravitationnelle), récemment réouvert, un phénomène spectaculaire a été observé : une ondulation dans l'espace-temps qui suggère une collision entre deux étoiles à neutrons incroyablement denses. C'est arrivé il y a plus de 500 millions d'années, mais nous ne l'avons repéré qu'à présent sur Terre.

Une découverte qui en cache une autre

Le LIGO a enregistré les ondes gravitationnelles après sa réouverture en avril, aux côtés du détecteur européen Virgo. Les installations avaient été fermées pour des mises à jour importantes : suite à ce contre-temps, les scientifiques espèrent ainsi et à présent faire de nouvelles découvertes.

De fait, la découverte la plus importante reste sûrement à venir. Le 26 avril, au lendemain de l'observation de la collision des deux étoiles par LIGO, les scientifiques ont repéré une autre source : une collision potentielle entre une étoile à neutrons... et un trou noir. Si cela est bel et bien confirmé, ce sera ainsi la première fois que les scientifiques enregistrent une telle collision. "L'univers nous maintient en haleine", a déclaré Patrick Brady, professeur de physique à l'Université du Wisconsin-Milwaukee. Le seul problème : le signal de cette collision était trop faible. "C'est comme si on écoutait quelqu'un chuchoter un mot dans un café très fréquenté", a expliqué Brady, "il peut être difficile de comprendre le mot, ou même d'être sûr que la personne chuchote du tout. Il faudra un certain temps pour arriver à une conclusion".

LIGO et Virgo disposant de trois installations distinctes permettant des localisations précises, la possible collision entre le trou noir et l'étoile à neutrons aurait eu lieu à 1,2 milliard d'années-lumière.

LIGO et Virgo à la recherche de nouvelles collisions

Pour ce qui est de l'autre collision d'étoiles à neutrons (hors trou noir) il est plus complexe de déterminer son emplacement. Seul deux des trois installations ont enregistré cet événement, ce qui signifie que les astronomes devront scanner 25% du ciel pour en trouver la source.

Selon Brady, il est difficile de repérer la localisation de l'événement en raison de la quantité de ciel à couvrir et des changements rapides de luminosité. LIGO et Virgo offriront à priori davantage de possibilités en recherche d'explosions et de collisions et ce, au cours de l'année prochaine.

Depuis qu'il a été remis en route, LIGO (associé à Virgo), a également repéré trois collisions de trous noirs.
Modifié le 10/05/2019 à 13h03
10 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Selon Bloomberg, un MacBook 16

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top