Les scientifiques viennent d'observer la collision entre deux étoiles à neutrons

10 mai 2019 à 13h03
10
Galaxie

Le 25 avril, grâce au LIGO (Observatoire d'interféromètre laser à onde gravitationnelle), récemment réouvert, un phénomène spectaculaire a été observé : une ondulation dans l'espace-temps qui suggère une collision entre deux étoiles à neutrons incroyablement denses. C'est arrivé il y a plus de 500 millions d'années, mais nous ne l'avons repéré qu'à présent sur Terre.

Une découverte qui en cache une autre

Le LIGO a enregistré les ondes gravitationnelles après sa réouverture en avril, aux côtés du détecteur européen Virgo. Les installations avaient été fermées pour des mises à jour importantes : suite à ce contre-temps, les scientifiques espèrent ainsi et à présent faire de nouvelles découvertes.

De fait, la découverte la plus importante reste sûrement à venir. Le 26 avril, au lendemain de l'observation de la collision des deux étoiles par LIGO, les scientifiques ont repéré une autre source : une collision potentielle entre une étoile à neutrons... et un trou noir. Si cela est bel et bien confirmé, ce sera ainsi la première fois que les scientifiques enregistrent une telle collision. "L'univers nous maintient en haleine", a déclaré Patrick Brady, professeur de physique à l'Université du Wisconsin-Milwaukee. Le seul problème : le signal de cette collision était trop faible. "C'est comme si on écoutait quelqu'un chuchoter un mot dans un café très fréquenté", a expliqué Brady, "il peut être difficile de comprendre le mot, ou même d'être sûr que la personne chuchote du tout. Il faudra un certain temps pour arriver à une conclusion".

LIGO et Virgo disposant de trois installations distinctes permettant des localisations précises, la possible collision entre le trou noir et l'étoile à neutrons aurait eu lieu à 1,2 milliard d'années-lumière.

LIGO et Virgo à la recherche de nouvelles collisions

Pour ce qui est de l'autre collision d'étoiles à neutrons (hors trou noir) il est plus complexe de déterminer son emplacement. Seul deux des trois installations ont enregistré cet événement, ce qui signifie que les astronomes devront scanner 25% du ciel pour en trouver la source.

Selon Brady, il est difficile de repérer la localisation de l'événement en raison de la quantité de ciel à couvrir et des changements rapides de luminosité. LIGO et Virgo offriront à priori davantage de possibilités en recherche d'explosions et de collisions et ce, au cours de l'année prochaine.

Depuis qu'il a été remis en route, LIGO (associé à Virgo), a également repéré trois collisions de trous noirs.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
0
Vanilla
Donc en clair, tout ce qu’ils peuvent détecter, ça fait des centaines de millions d’années que c’est fini. Et si ça se trouve, y’a des petits hommes verts en ce moment même qui jouent à Fortnite la bas. Ça fait peur.
cyclohexanol_1_1
Tu veux avoir encore plus peur?<br /> Si le grand cauchemar éteints le soleil maintenant, tu le saura que dans 8mn :]<br /> Vitesse de la lumière toussa toussa
TooFatBoy
Ca s’est passer y a 500 millions d’années a 1,2 milliards d’année-lumières et on le perçoit déjà ???<br /> Moi pas comprendre.
Zourbon
il y a deux évènements : la rencontre de deux étoiles à neutrons il y a 500 millions d’années donc situé à 500 millions d’année-lumière et la rencontre d’un trou noir et d’une étoile à neutrons il y a 1,2 milliards d’années-lumière donc il y a 1,2 milliards d’années .<br /> Comme l’information nous arrive à la vitesse de la lumière, les nombres d’années depuis l’événement et sa distance en année-lumière sont les mêmes.
le-tof
si ça c’est passé il y a 500 millions d’années lumières, 500 millions d’années après ça nous arrive, donc maintenant !
Badulesia
Bonjour<br /> merci de citer votre source.<br /> merci de mettre un S à neutrons dans le titre.<br /> merci de mettre une image d’illustration qui ait un rapport, parce que M51 n’en a aucun.<br />
zozolebo
Non. Si on est à 1,2 milliard d’années-lumières, il faut 1,2 milliard d’années (à la vitesse de la lumière) pour que ça arrive jusqu’à nous.<br /> Si ça s’est passé il y a 500 millions d’années mais qu’on est juste à côté (donc pas à 1,2 milliard d’années-lumières), bah on le reçoit tout de suite quand ça se produit (comprendre : au moment où ça s’est produit il y a 500 millions d’années).<br /> Du coup effectivement il y a un problème : si l’événement s’est produit à 1,2 milliard d’années-lumières de nous, il faut 1,2 milliard d’années pour que ça arrive chez nous. Or si ça s’est produit il y a 0,5 milliard d’années, il est impossible en l’état des connaissances actuelles que ça nous parvienne plus vite. Mais tout ça sous une hypothèse très importante : la distance entre la Terre et le lieu de l’événement n’ont pas bougé !<br /> Du coup :<br /> – soit la Terre s’est rapprochée de 0,7 milliard de km en 500 millions d’années, ce qui est possible car ça fait 1,4 km/an ;<br /> – soit il y a un bug dans les explications quelque part.<br /> Si l’on s’en tient à l’article, alors c’est qu’il y a eu rapprochement de la Terre.
zozolebo
Oulala.<br /> Alors :<br /> un événement peut s’être produit il y a 500 millions d’années, mais si on est juste à côté on le voit tout de suite, au moment où ça se produit, pas 500 millions d’années plus tard ;<br /> “il y a 1,2 milliard d’années-lumières” : l’année-lumière est une mesure de distance, pas de temps. C’est comme dire “ça s’est produit il y a 30 kilomètres” ;<br /> comme tu le dis, l’information nous arrive à la vitesse de la lumière, donc si l’événement s’est produit à 1,2 milliard d’années-lumières, il faut 1,2 milliard d’années pour qu’on puisse le voir. A condition qu’entre temps on soit resté au même endroit. Si on s’est rapproché, alors ça met moins de temps.<br />
Zourbon
il y a deux événements distincts.<br /> C’est que dit l’article et ce que j’ai expliqué à TooFatBoy<br /> PS : comme ces deux évènements on les voit aujourd’hui depuis la terre et qu’on a estimé leur distance à respectivement 500 et 1,2 milliards d’années-lumière, c’est qu’ils se sont passés respectivement il y a 500 millions et 1,2 milliards d’année puisque le vecteur d’information est justement la lumière.<br /> On ne peut pas estimer les distances des objets autrement qu’en estimant le temps que la lumière a mis pour nous arriver en analysant le spectre de cette lumière.
Garden_Dwarf
Y parait que les étoiles à neutrons disposent d’un module de pilotage automatique installé par Tesla.
TooFatBoy
Je n avai pas comprit qu’il y avais 2 évènements différent. Je doit relire l article .merci
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Fortnite, iPhone 11, Nintendo Switch, Peugeot, Netflix : les actus tech' de la semaine
Le 4 mai, synonyme de Star Wars Day dans les parcs d'attractions Disney
AntStream, le service de jeu en streaming qui mise sur le retrogaming
YouTube confirme vouloir rendre Originals gratuit
🔥 Free, RED et B&You : le top 3 des forfaits sans engagement
Les trottinettes électriques causeraient 20 blessures pour 100 000 trajets, selon une étude
Le Moto Z4, en fuite, affiche son encoche en goutte d'eau et sa prise jack
Airbnb lance sa propre plateforme de dons pour reloger les personnes en difficulté
Borderlands 3 contiendra des microtransactions... mais seulement pour les cosmétiques
On connait les configurations PC nécessaires pour faire tourner Rage 2
Haut de page