Un missile anti-satellite indien met en danger l’ISS

03 avril 2019 à 20h04
19
ISS complétée

Les débris provoqués par l'explosion du satellite visé par un missile indien pourraient représenter un danger pour l'ISS et ses astronautes.

« Une terrible, terrible chose » s'est alarmé le grand chef de la NASA Jim Bridenstine. Alors que la mission indienne Shakti vient de détruire par missile l'un de ses satellites en orbite, la NASA a tiré la sonnette d'alarme. En détruisant son satellite, des débris de taille considérable pourraient endommager la Station Spatiale Internationale (ISS) et menacer son équipe.

Une collision de plus en plus certaine

Si vous vous rappelez du film Gravity, vous vous souvenez également de la scène haletante pendant laquelle les astronautes sont forcés de fuir leur navette face au danger de débris en orbite. Depuis une dizaine de jours, les risques de collision entre les débris satellitaires provoqués par la mission Shakti et l'ISS ont déjà augmenté de 40 %.

La NASA a comptabilisé pas moins de 400 débris de plus de 10 centimètres et qui, malgré leur petitesse, peuvent atteindre les 28 000 km/h et lourdement endommager l'ISS. Si la station est en danger, c'est l'équipage lui-même qui s'en trouve menacé, ce qui pourrait contraindre l'ISS à se déplacer pour éviter les débris.

L'éternel syndrome de Kessler

Malgré l'inquiétude de la NASA, l'Inde est sereine et estime que « ce n'est qu'une question de semaines avant que les débris ne chutent sur Terre ». Mais ce n'est pas la première fois qu'un tel problème se produit. Depuis une dizaine d'années, les débris satellitaires s'accumulent, menaçant stations et satellites dans leur trajectoire : c'est ce qu'on appelle le syndrome de Kessler.

En 2009, l'ISS avait déjà été menacée par la collision des satellites russes Kosmos-2251 et Iridium-33 qui avaient explosé en 600 fragments. Pire, en 2007, la Chine détruisait son satellite Fenguyn-1C par missile provoquant un résultat catastrophique : des dizaines de milliers de débris de quelques centimètres en orbite menaçant, encore aujourd'hui, l'ISS.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
19
0
Fulmlmetal
Le sat détruit était à 282km, l’ISS est à 400km d’altitude,et sur un plan d’écliptique différent je me demande donc bien comment ces débris pourraient atteindre ISS. Gravity c’est de la fiction, tous les spécialistes en ont rit tellement c’est bourrée d’erreurs et d’invraisemblances, donc ne tombons pas dans l’excès à cause d’un film catastrophe.<br /> Soyons clair c’est le la pure désinformation américaine pour culpabiliser l’Inde aux yeux de la communauté internationale, qui il faut l’avouer à fait une chose irréfléchie car il y a bien un risque mais pas pour ISS, le risque est surtout pour les capsules habitées qui doivent monter jusqu’à ISS et ne redescendre et qui peuvent donc traverser les quelques 6500 débris détectés.<br /> Bon, cela dit, à moins de 300km, il ne faudra pas plus d’un an pour que tous ces débris retombent se consumer dans l’atmosphère.<br /> L’Inde a réalisé ce teste uniquement pour impressionner la Chine, son ennemi proche, et montrer qu’elle a la capacité de détruire un sat, mais visiblement l’interet politico-géo-stratégique l’a emporté sur la raison. Mais l’Inde, l’un des plus gros pollueurs de la planète n’est pas à ça prêt, la pollution n’a jamais été son problème.<br /> Cela dit n’oublions pas l’hypocrisie américaine qui ont déja réalisé ce type de destruction, tout comme la Russie et la Chine.<br /> Peut etre faudrait il se réunir tous autour d’une table et interdire ce genre d’essai.
offset891
Peut être parce que les fragments ne restent pas sagement sur leur orbite ?<br /> L’explosion donne une énergie énorme qui envoie des débris dans toutes les directions !<br />
Le_Prophete
Que des fragments montent de 100 km ce serait déjà étonnant vu que les frottements atmosphérique ont plutôt tendance à faire redescendre les objets, surtout de petite taille, ensuite il faudrait qu’ils atteignent le même plan orbital ce qui sera déjà un miracle et si ce n’est pas le cas il faudrait qu’ils croisent pile-poil la station à une fraction de seconde près et à l’exacte altitude identique telles 2 voitures qui se croiserait un carrefour. bref il y aura une chance sur 1 million que ça arrive.<br /> Bref beaucoup de bruit pour pas grand-chose, ce qui gêne l’Amérique en fait c’est effectivement que l’Inde ait réussie ce genre de chose et que d’autres pays s’amusent à faire pareil
bmustang
Fulmlmetal est un expert dans les débris et les autres des abrutis. Pire, 118km qui sépare les deux corps n’est pas un danger pour notre expert et s’invite à parler de tout ça autour d’une table. C’est à rire ce commentaire de récréation !
louchi
Salut les astrophysiciens de clubic, merci pour vos analyses, qui, sans aucun doute, sont plus fiables que le monsieur de la NASA. Pensez à envoyer votre CV, on sait jamais ?<br /> Quartz India<br /> NASA says India’s anti-satellite strike endangered the International Space...<br /> Creating debris not compatible with human spaceflight, says the US space agency chief.<br /> Vous avez le droit de mettre les sous-titres
petrus20167
lollllllllllllllll
Zourbon
en réponse à Fulmlmetal :<br /> Attaque gratuite contre un pays qui ne vous a rien demandé<br /> les premiers pollueurs de la planète ce sont les occidentaux.<br /> Les seuls semeurs de dreum sont les occidentaux.<br /> L’Inde était un pays parfaitement propre comme la Chine avant que les conglomérats et multinationales se délocalisent chez eux.<br /> Les occidentaux sont aller produire leurs cochonneries ailleurs que chez eux , en ont tiré les bénéfs et laisser le dépotoir dans ces pays.
Titacol
Et pourquoi pas en profiter pour déplacer l’iss sur la lune.<br /> Pour la prochaine base lunaire.<br /> Ils pourraient profiter des panneau solaires et du reste.
Fulmlmetal
bmustang, c’est vrai que la NASA elle ne ment jamais, c’est pas comme en 2011 où elle annonce avoir découvert des traces de fossile dans une météorite, qui lui a valu la risée de la communauté scientifique, avant finalement d’avouer son erreur.<br /> La NASA est une administration sous controle de l’état, elle dit ce que le gouvernement veut qu’elle dise. si le président et gouvernement estime que d’un point de vu stratégique le tir indien est inquiétant elle passera par la NASA pour justifier une raison pseudo scientifique.<br /> La Chine, les Russes et les USA eux meme ont déja procédé à ce type de destruction dans l’espace donc en quoi celui des indiens serait plus dangereux. C’est un peu comme l’arme nucléaire, on aime l’avoir mais on n’aime pas quand les autres l’ont.<br /> c’est donc une question purement politico-militairo-stratégique. Evidemment ça vous dépasse, vous vous ne croyez tout ce que les gouvernements disent comme des moutons
Nmut
@Fulmlmetal<br /> Tu vas un peu vite en besogne. Si “le mensonge” que tu cites, c’est l’exobiologiste de la NASA qui semble un peu secoué du bulbe et qui a publié une “preuve” qui n’en était pas une en 2001, mais pas du tout au nom de la NASA, il e faut peut-être pas en déduire que toute la NASA est pourrie non? ;-D<br /> Bref, ils racontent peut-être des salades mais il faut quand même reconnaitre que dans les années 70, les américains et les russes faisaient n’importe quoi (pas de stérilisation, déchets en tout genre) et le but n’était que politique. Maintenant que l’espace est plus un enjeu économique et scientifique et que les risques sont mieux évalués, c’est normal qu’ils ralent quand les autres font les mêmes aneries qu’ils ont fait il y a quelques années.<br /> Sinon pour la menace de l’ISS, elle est réelle. Certaines particules peuvent très bien avoir atteint la vitesse de libération et acquis une énergie suffisante pour provoquer des dégats importants. On n’a pas beaucoup de détails sur la destruction (destruction cinétique? explosion de proximité? caractéristiques exactes du missile? …) pour conclure. Et la trajectoire des vaisseaux de ravitaillement peut également être impactées.
AncientAstronaut
Tu me fais bien rire Fulmlmetal, tu parles de chose que tu ne connais meme pas… le pire c’est que tu te crois supérieur a tout le monde “vous vous ne croyez tout ce que les gouvernements disent comme des moutons”. ahaha déja je sais très bien que les gouvernements disent ce qui les arrange, depuis des années j’ai arreté de regarder les informations de la presse ou autres mais par contre toi tu oses parler de quelque chose que tu ne connais pas. Mon père étant astrophysicien j’ai toujours été fan d’astronomie et grace a lui j’ai de nombreuses notions. Alors oui je suis d’accord avec toi aussi la NASA dit beaucoup de “fausse information”, en meme temps recherche les origines de la NASA avec le NACA et tu comprendras certains chose. Maintenant on arrive au plus drole , tout le monde cherche a comprendre ou informer les autres en astronomie alors que la plupart parle de chose qu’ils ne comprennent meme pas ou qu’ils ont appris sur des sites random. Donc oui comme le dit très bien Nmut ou d’autres ce que fait l’inde est très dangereux , certes les étas-unies l’ont fait avant mais c’est une pas une raison. Tu devrais voir une image des débris pour comprendre réellement a quel point on a pourit de nombreuse orbite de la terre. J’aurai besoin de plus de temps pour te démontrer que tu as faux mais bon connaissant les gens de ton genre tu n’écouteras pas et continueras a croire des conneries ^^ enfin bon libre a toi de rester aveugle mais après nous sort pas que nous sommes des moutons des gouvernements car tu ne connais rien a rien sur l’univers.
Fulmlmetal
Ca me fait marrer ces types qui m’agresses en croyant s’y connaitre mais qui n’avance aucun argument.<br /> non, les débris n’atteindront pas le vitesse de libération, d’ailleurs la NASA a dit que l’apogée de certains débris allait juste un peu au dessus d’ISS, on est donc sur une orbite elliptique. on est donc loin d’avoir atteint de haute vitesse suffisante pour une libération.<br /> C’est donc au périgé que les frottement seront les plus forts et ainsi l’apogée de ces fragments à masse ultra faible seront très vite rabaissé. L’inde parle d’ailleurs de quelques moins pour une désintégration dans l’atmosphère.<br /> Ensuite, atteindre une altitude d’ISS c’est une chose mais avoir le meme plan d’écliptique s’en est une autre, et vu que ce n’est pas le meme plan le risque de voirt ces débris traverser le plan orbital d’ISS, à la meme orbite, au meme moment (on appelle ça un noeud orbital) c’est de l’ordre d’une chance sur 100 million. C’est comem deux voiture lancé à fond sur Terre, chacune dans une direction, quelle chance ont elle de se percuter à un moment donné ?<br /> Bref, ce coup de gueule de la NASA est purement symbolique et politique. Le but étant de dire stop à une pratique qui pourrait devenir dangereuse à la longue.<br /> et comme je l’ai dit, le risque est plus grand pour les vaisseaux qui vont et viennent vers ISS, car eux peuvent raverser ces zones où se trouvent les 6500 débris détectés, meme si là aussi le risque est très faible, mais non impossible.
carinae
Fulmlmetal —&gt; va t’en leur dire toi a ceux qui sont la haut que c’est juste de la desinformation !! … Lors d’une collition les debris ne restent pas sagement en orbite et sont bien propulsés dans tous les sens … Reste a savoir s’ils ont accumulé suffisamment d’energie pour arriver jusqu’a la station …
Fulmlmetal
Carinae, pour le moment les mesures radars qui ont été fait donne quelques morceaux sur orbite ellyptique, dont l’apogée atteint l’ISS. donc déja ce n’est pas sur tout l’orbite. Et son périgé très bas fera que ce sera vite freiné et l’apogée redescendra vite, donc hors d’atteinte d’ISS.<br /> Ensuite, les débris sont sur orbite polaire vu que le sat détruit voguait avec cette inclinaison, avec un plan incliné à 95°, or ISS est sur un plan orbital incliné à 28°.<br /> En résumé il ne peut y avoir que deux point de rencontre, les neuds. Or les débris vogue entre sur une orbite ellyptique de 500x280km (la NAS apar d’apogée un petit peu plus haute qu’ISS), il est donc très très peu probable que ces neuds se fassent à la meme altitude.<br /> Bref probabilité très très très faible de rencontre, tout en sachant que dans 3 ou 4 moins l’apogée des débris seront repassé sous ISS. L’inde parle meme de 45 jours mais cela concerne surement les débris les plus bas.<br /> Ej comprend que la NASa soit mécontente de ce type d’essai car il faudrait éviter que ce soit une habitude, mais il faut etre honnete, le risque est quasi nul. c’est une une affaire de comm politico-stratégie pour faire stopper ceux qui voudrait réaliser d’autres essais de ce type.
takavoter
@ Fulmlmetal :<br /> j’adore les gens comme toi qui tentent de converser avec les trolls pour les instruire.<br /> C’est touchant, mais c’est malheureusement sans espoir ;op<br /> Sans espoir car ils ont tellement de choses a apprendre et tellement la flemme de le faire que tu parles dans le vent. Ils continueront a bêler sans fin leurs inepties.<br /> Plus sérieusement, j’agrée a tout ce que tu dis, y compris sur l’inde, qui ressemble a la grenouille qui veut se faire plus grosse que le bœuf (chinois). Souvenons nous de leur satellite tout pourri (vide…) en orbite martienne, qui n’a servi a rien d’autre qu’a dire aux chinois “on l’a fait avant vous”.<br /> Tu parles du danger seulement pour les capsules habitées, mais toutes fusées seront quand même menacées. Certes, les CU ou capsules LEO basses altitudes (- de 500 km) feront face à plus de risques que les autres (qui ne restent que quelques dizaines de secondes dans la fourchette d’altitude dangereuse), mais le risque est quand même réel pour elles, car elles ont tout de même une vitesse relative qui sera très importante avec ces débris a ce moment de leur ascension. Et là, un simple débris de 3 centimètres a 2 ou 3 km/s de vitesse relative, ça peut aussi conduire très facilement à l’échec d’une mission.<br /> C’est comme tirer sur la fusée avec un canon de 30mm ayant une munition 3 fois plus véloce, c’est pas rien ! Si ça atteint un organe vital, c’est terminé, ne parlons même pas d’un réservoir…<br /> D’ailleurs, ce problème peut même conduire au décalage de certains tirs pour éviter le nuage.<br /> Et ça c’est pas gratuit, merci encore l’inde !<br /> De toute façon, il semble qu’on va devoir attendre un accident avant que les nations spatiales finissent par signer un traité qui interdit ces absurdités de tir anti-satellite, qui ne sont au final qu’un concours de celui qui a la plus grosse, bien arriéré, “Neandertal style”.<br /> En tout cas, ici, l’inde a vraiment eu tout faux. Même si les premiers qui ont eu tout faux, c’est ceux qui ont montré la voie, les chinois (suivis un an après par les américains, ne l’oublions pas…).<br /> Et voilà, quand on créé un précédent, après tout le monde se sent exonéré des conséquences de le réitérer. Merci la chine…<br /> Le pire, c’est que c’est elles, les nations spatiales, qui vont en subir les conséquences. Ça s’appelle se tirer une balle dans le pied a cause de l’orgueil nationaliste, et c’est vraiment une attitude d’attardé mental.
Fulmlmetal
Je ne pense pas qu’on a à faire à des trolls, juste de signares à qui ont a fait rentrer dan sle crane que Musk était l’etre supreme et que grace à lui dans 4 ans on marche sur la lune et dans 6 ans sur Mars. Ce sont des gens qui croient toutes les aneries que les gouvernements balancent et que a presse colporte sans vérifier. Je ne parle pas de complot, je parle bien des mensonges qu’on nous sort souvent (par exemple faire croire que les radars n’ont pour unique but de faire baisser les morts sur la route alors qu’on sait qu el’interet est purement financier).<br /> Pour ce que tu expliques, tu as raison, tous les lanceurs sont concernés, je m’étais limité au risque humain. Mais au dela je dirais aussi les sat en orbite basse. Bon cela dit d’ici la fin d’année tous ces débris seront retombés dans l’atmosphère pour y etre brulés.
carinae
Fulmlmetal --&gt; je suis un peu d’accord avec toi en disant qu’il y a peu de chance que ca arrive … mais n’empeche … la on est dans un domaine ou le peu de chance est difficilement acceptable tant sur le plan humain que technique et economique. Les gars la haut ont trés peu de protection … il suffit d’un debris … et c’est la castastrophe … que ce soit l’Inde ou un autre pays peu importe …<br /> Sans compte que ca ne fait que rajouter des debris aux debris deja presents … bientot envoyer un satellite en orbite ca va s’apparenter a la roulette russe …
le-repondeur
@Fulmlmetal<br /> Musk fait comeme des trucs cool ^^je dis pas que c’est un dieu, mais au moins sa as le mérite de “moderniser” un peu les techniques spatiales, je suis curieux de voir si il arrivera a faire des missions Mars avec son lanceur lourd. ( et surtout QUAND il y arrivera)<br /> Ce pourrait être une opportunité pour l’espèce humaine^^ (De pouvoir colonisé un nouveau sol. ) et je trouve sa pas plus mal. Par contre j’ai du mal a comprendre ce que tu lui reproche. Il se fixe des objectif incroyables dans l’espoir de s’en approcher au maximum, et je pense que c’est bien. quand un acteur arrive a faire des trucs bien, il y as ges gens ( comme toi) qui crachent dessus, et je comprend pas pourquoi. parce que AMERIKA!? Parce que son rêve est incroyable? je vois pas pourquoi tu crache sur lui et sa communauté. ils t’ont persécuté? agressé?
AncientAstronaut
ahahaah t’es mignon gamin
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

MàJ - Twitter : Cédric O obtient de débloquer la campagne du gouvernement français
Le Bitcoin prend brusquement 20%... sans qu'on sache vraiment pourquoi
Chromium va remplacer le navigateur des Tesla
Peugeot 208 : 75% des précommandes vont à la version électrique
Le navigateur Edge (basé sur Chromium) conserverait le support de la 4K pour Netflix
Il existe désormais un clavier et une souris officiels Raspberry Pi
⚡️ Bon plan : AIJEESI TWS Écouteurs Bluetooth sans Fil à 23,99€ au lieu de 31,99€
OnePlus 7 : le futur flagship en fuite
⚡️ Bon plan : ILIFE A4s Aspirateur Robot à 179,99€ au lieu de 259,99€ chez Amazon
Haut de page