Des vols spatiaux pour concurrencer le marché des vols long-courriers d'ici 2030 ?

Matthieu Legouge Contributeur
25 mars 2019 à 21h31
0
Starship - BFR

La banque d'investissement suisse UBS vient de dévoiler dans un long rapport que le secteur du voyage aérien pourrait bien être bousculé par les nouveaux acteurs de l'aérospatiale comme SpaceX, Blue Origin et Virgin Galactic d'ici une dizaine d'années.

Et si les sociétés qui s'activent actuellement à dépoussiérer le secteur de l'aérospatial en venaient à s'intéresser à celui du voyage aérien ? C'est du moins ce que prédit le géant bancaire suisse UBS dans un rapport publié dimanche dernier.

Des vols long-courriers réduits à 30 minutes ?


Bien que cela puisse être aujourd'hui perçu comme de la science-fiction, les experts estiment que d'ici 10 ans de nombreux vols pourraient avoir lieu dans l'atmosphère supérieure et pourraient venir concurrencer le marché des vols long-courriers des compagnies aériennes.


Les analystes d'UBS Jarrod Castle et Myles Walton, estiment en effet que « le tourisme spatial pourrait être le tremplin pour le développement de voyages long-courriers sur Terre, desservis par l'espace ». Les deux experts expliquent : « Alors que le tourisme spatial en est encore à ses balbutiements, nous pensons que si la technologie fait ses preuves et que les coûts diminuent sous l'effet de la technologie et de la concurrence, le tourisme spatial deviendra plus courant ».

Concrètement, les vols long-courriers de plus de 10 heures pourraient voir débouler une concurrence féroce avec des prétendants comme SpaceX. À titre d'exemple, le vaisseau Starship actuellement mis au point par les équipes d'Elon Musk serait capable de relier Shanghai à New-York en seulement 39 minutes et embarquer plus de 100 passagers !

« Bien que certains voient le potentiel d'utiliser l'espace pour desservir le marché des voyages long-courriers comme de la science-fiction, nous pensons ... qu'il existe un marché important. »


Un marché lucratif


Selon les analystes d'UBS, le marché des vols spatiaux pourrait représenter 20 milliards de dollars chaque année d'ici 2030. Ce chiffre a été obtenu sur une base de 5 % de vols long-courriers remplacés par des vols spatiaux et à raison de 2 500 dollars par siège.

Dans son ensemble, le secteur spatial verrait sa valeur doubler en une décennie, passant de 400 milliards de dollars aujourd'hui à plus de 800 milliards en 2030. Quant au tourisme spatial actuellement en développement, il pourrait peser plus de 3 milliards de dollars d'ici 2030, toujours selon le rapport d'UBS.

Des « plans sur la comète » qui se vérifieront peut-être dans 10 ans ou plus !

Source : CNBC

9 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top