Des vols spatiaux pour concurrencer le marché des vols long-courriers d'ici 2030 ?

le 25 mars 2019
 0
Starship - BFR

La banque d'investissement suisse UBS vient de dévoiler dans un long rapport que le secteur du voyage aérien pourrait bien être bousculé par les nouveaux acteurs de l'aérospatiale comme SpaceX, Blue Origin et Virgin Galactic d'ici une dizaine d'années.

Et si les sociétés qui s'activent actuellement à dépoussiérer le secteur de l'aérospatial en venaient à s'intéresser à celui du voyage aérien ? C'est du moins ce que prédit le géant bancaire suisse UBS dans un rapport publié dimanche dernier.

Des vols long-courriers réduits à 30 minutes ?


Bien que cela puisse être aujourd'hui perçu comme de la science-fiction, les experts estiment que d'ici 10 ans de nombreux vols pourraient avoir lieu dans l'atmosphère supérieure et pourraient venir concurrencer le marché des vols long-courriers des compagnies aériennes.


Les analystes d'UBS Jarrod Castle et Myles Walton, estiment en effet que « le tourisme spatial pourrait être le tremplin pour le développement de voyages long-courriers sur Terre, desservis par l'espace ». Les deux experts expliquent : « Alors que le tourisme spatial en est encore à ses balbutiements, nous pensons que si la technologie fait ses preuves et que les coûts diminuent sous l'effet de la technologie et de la concurrence, le tourisme spatial deviendra plus courant ».

Concrètement, les vols long-courriers de plus de 10 heures pourraient voir débouler une concurrence féroce avec des prétendants comme SpaceX. À titre d'exemple, le vaisseau Starship actuellement mis au point par les équipes d'Elon Musk serait capable de relier Shanghai à New-York en seulement 39 minutes et embarquer plus de 100 passagers !

« Bien que certains voient le potentiel d'utiliser l'espace pour desservir le marché des voyages long-courriers comme de la science-fiction, nous pensons ... qu'il existe un marché important. »


Un marché lucratif


Selon les analystes d'UBS, le marché des vols spatiaux pourrait représenter 20 milliards de dollars chaque année d'ici 2030. Ce chiffre a été obtenu sur une base de 5 % de vols long-courriers remplacés par des vols spatiaux et à raison de 2 500 dollars par siège.

Dans son ensemble, le secteur spatial verrait sa valeur doubler en une décennie, passant de 400 milliards de dollars aujourd'hui à plus de 800 milliards en 2030. Quant au tourisme spatial actuellement en développement, il pourrait peser plus de 3 milliards de dollars d'ici 2030, toujours selon le rapport d'UBS.

Des « plans sur la comète » qui se vérifieront peut-être dans 10 ans ou plus !

Source : CNBC

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Facebook travaille sur son propre assistant vocal, pour concurrencer Alexa et Siri
Face aux géants comme Alibaba, Amazon ferme sa marketplace en Chine
Pinterest pèse 12,7 milliards de dollars et fait une entrée réussie en Bourse
Une association porte plainte contre Xiaomi en raison des DAS trop élevés de ses smartphones
L'UE vote en faveur d'une nouvelle limite d'émission de CO2 pour les camions
Test LIFX Beam : l’éclairage connecté au service du design d’intérieur
Oups : Facebook a
Programmation : quels langages sont les plus recherchés et rémunérateurs ?
Google et Amazon font la paix : Chromecast va désormais supporter Amazon Prime Video
Finalement, Pepsi abandonne son idée de mettre de la publicité en orbite
MSI annonce que les cartes mères en chipset AMD 300 supporteront bien les Ryzen 3000
Mi 9 SE, trottinette électrique : Xiaomi signe une distribution exclusive avec Fnac Darty
Notre-Dame de Paris : Drones, robots... La technologie de plus en plus sollicitée par les secours
Les GAFAM désarment un projet de loi protégeant les données personnelles des utilisateurs
Les Furtifs, le dernier livre phénomène d'Alain Damasio, sort aujourd'hui
scroll top