SpaceX prépare son prototype de vaisseau spatial Starship à une première vague de tests

le 21 mars 2019
 0
Starship - BFR_cropped_705x540

Un prototype du vaisseau spatial Starship va faire l'objet d'un premier essai sur le site de Boca Chica, au Texas. Une étape à la fois symbolique et importante dans la course à la conquête spatiale menée par SpaceX.

SpaceX poursuit ses exploits spatiaux. Après le décollage couronné de succès de sa capsule Crew Dragon, dans le cadre d'une première mission habitée vers l'ISS, l'entreprise fondée et dirigée par Elon Musk est sur le point de franchir une nouvelle grande étape importante : effectuer les premiers essais de son vaisseau spatial Starship, qui, selon les objectifs finaux de Musk, réalisera des vols touristiques autour de la Lune.

Un prototype plus petit que la version finale


Mais avant d'en arriver là, la société américaine a du pain sur la planche. Et doit tout d'abord prouver au monde entier que son engin fonctionne parfaitement. SpaceX a donc lancé les premiers tests de Starship sur le site de Boca Chica, au Texas, à la frontière mexicaine. Les habitants de la région ont en effet reçu un message les alertant que des essais SpaceX allaient être réalisés à partir de la semaine du 18 mars 2019.

Mise en ligne sur le forum Reddit, l'alerte en question a ensuite été publiée par une internaute sur le réseau social Twitter, sans oublier de taguer le protagoniste de ce projet, Elon Musk. Utilisateur invétéré de la plateforme à l'oiseau bleu, ce dernier n'a pas mis longtemps à réagir : « on l'espère », a-t-il répondu, tout en précisant que le prototype testé s'équiperait d'un seul et unique moteur Raptor. La version dédiée aux vols orbitaux en abritera pas moins de trois.


Car oui, ce n'est évidemment pas la version finale de Starship que la firme d'outre-Atlantique compte mettre à l'oeuvre. Elon Musk lui même nous avait prévenus : Starhopper, du nom du prototype « a été conçu pour les tests VTOL suborbitaux. La version orbitale est plus haute, a une coque plus épaisse qui ne se froisse pas et un nez bien courbé », avait-il déclaré en janvier dernier.

Un calendrier serré


Cette expérimentation pourrait d'ailleurs se cantonner à des vols stationnaires dans l'optique de tester les systèmes de décollage et d'atterrissage. Avant des vols orbitaux prévus pour l'année 2020.

Un calendrier serré que SpaceX compte respecter, mais qui sera difficile à tenir au regard des nombreux retards souvent observés dans le domaine de l'aérospatial.
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
Rage 2 ne sera pas un jeu service, mais aura droit à du contenu additionnel gratuit
Luke Wood, CEO de Beats : « Le Powerbeats Pro est le premier produit totalement conçu avec Apple »
Un Huawei Mate 20 X compatible 5G apparaît sur Internet
La NASA a découvert le tout premier type de molécule à avoir existé dans l'Univers
Facebook bannit plusieurs grands groupes britanniques d'extrême droite de son réseau social
iPhone 2019 : Apple va muscler son jeu en photo, notamment en autoportrait
Castlevania Anniversary Collection : le 16 mai sur PC, Xbox, PS4 et Nintendo Switch
L'Etat français déploie sa messagerie Tchap... et on a déjà détecté une grosse faille
[MàJ] Cloud computing : les Lyonnais de Hume détaillent leurs tarifs
Deux plaintes déposées contre Apple, qui aurait menti sur ses performances de ventes
Fnac-Darty lance son Appartement du Futur, un lieu immersif et expérientiel au coeur de Paris
scroll top