Atterrissage du rover InSight : que va-t-il se passer pendant les "7 minutes de terreur" ?

Matthieu Legouge Contributeur
24 novembre 2018 à 15h01
0
MarsInSightLander-Assembly
© NASA/JPL

Première mission martienne destinée à étudier la structure interne de la planète rouge, InSight doit atterrir le 26 novembre, si tout se passe comme prévu. Avant d'atteindre la surface de Mars, le lander va connaitre « 7 minutes de terreur » pendant lesquelles il devra décélérer afin d'atterrir en douceur.

À l'instar de toutes autres sondes devant se poser sur Mars, Insight vivra elle aussi ses 7 minutes de terreur. Lancée le 5 mai 2018 depuis la base de Vandenberg grâce à une fusée Atlas V 401, InSight est maintenant en approche de la planète rouge et réalisera sa rentrée atmosphérique et son atterrissage le 26 novembre, à partir de 20 h 47 UTC+01:00.

InSight
© NASA/JPL-Caltech

7 minutes de terreur pour rejoindre Elysium Planitia


InSight est censée se poser sur un site appelé la plaine d'Elysium, une zone choisie notamment pour sa faible altitude, son sol lisse et dégagé, ainsi que sa position équatoriale qui lui permettra de profiter d'un ensoleillement maximum pour alimenter ses panneaux solaires. Seulement, avant d'en arriver là et de crier victoire, le lander de la NASA devra vivre 7 minutes d'inconnu, comme Curiosity avant lui, ou le regretté Schiaparelli, module de l'ESA qui s'est écrasé sur le sol martien en octobre 2016.


Pourquoi utiliser cette expression et surtout pourquoi est-elle avérée ?


C'est très simple : InSight devra passer d'une vitesse de 20 000 kilomètres par heure à zéro, en seulement 7 minutes ! Une véritable prouesse quand on sait à quel point la tâche est difficile.

L'entrée atmosphérique de la sonde, qui débute à une altitude de 143 km, se fera à la vitesse incroyable de 20 000 km/h, soit plus de 5,5 km/s. C'est la phase hypersonique, durant laquelle InSight devra décélérer de près de 18 000 km/h avant de déclencher son parachute de 12 mètres de diamètre à une altitude de 13 km.

Le déploiement du parachute ainsi que le largage du bouclier thermique doivent ralentir le lander à une vitesse de 485 km/h. Le train d'atterrissage sera ensuite déployé alors que le parachute sera largué à 1,3 km du sol, InSight passera alors de 250 km/h à une vitesse constante d'environ 8 km/h pour un atterrissage en douceur.

InSight déroulement
Déroulement de l'atterissage d'InSight © NASA/JPL

Des conditions d'atterrissage bien différentes de celles de la Terre


Rappelons que Mars possède une densité atmosphérique bien moindre que celle de la Terre, le freinage par le biais de la friction est par conséquent beaucoup moins efficace. C'est d'ailleurs pour cette raison que les sites d'atterrissages sélectionnés sont toujours sous le niveau zéro. Cela permet de laisser un laps de temps supplémentaire à la sonde pour freiner. Si la sonde Phoenix, qui s'est posée en 2008 sur Mars, a atterri sur un site relativement profond (à une altitude de -4 km), Elysium Planitia, le site choisi pour poser InSight, offre une hauteur de -2,5 kilomètres.

Pour en savoir plus sur le déroulement de la mission InSight, rendez-vous sur le site de la NASA.

Nous ne manquerons pas de couvrir cet événement afin de vous faire savoir comment s'est déroulée la mission !
Modifié le 24/11/2018 à 15h45
6 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
scroll top