Thales Alenia Space va construire deux nouveaux modules privés pour l'ISS

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
24 juin 2020 à 18h35
0
Vue d'artiste de l'extension possible de l'ISS avec les modules Axiom Space. Crédits Axiom Space

Axiom Space a signé en janvier 2020 un accord avec la NASA pour agrandir la station spatiale internationale avec des modules privés. Le constructeur européen Thales Alenia Space, très expérimenté, construira les deux premiers.

Rendez-vous en orbite en 2024 !

Un contrat à l'expérience

Avec plus de vingt ans d'expérience Thales Alenia Space (TAS) continue de s'imposer comme une référence mondiale de la conception et de l'assemblage de modules spatiaux pressurisés. On doit à l'entreprise européenne, filiale de Thales (67 %) et Leonardo (33 %) une part importante de la station spatiale internationale : les modules Harmony, Tranquility, MPLM, la structure du laboratoire européen Columbus et surtout la pièce la plus connue, la Cupola ! D'ici fin 2024, ce sont deux nouveaux modules qui feront leur apparition à l'avant de l'ISS.

Axiom Space, entreprise américaine dont les ambitions en orbite ne cessent de grandir, vient de commander deux compartiments pressurisés à Thales Alenia Space. Un module de jonction (ou nœud) d'abord, AxN1, qui sera amarré à l'ISS d'un côté, et permettra aux astronautes de rejoindre les autres compartiments de la partie de station Axiom. Un module habitat AxH ensuite, pour que les futurs habitants de cette extension ne soient pas trop dépendants des installations existantes.

Une station collée à la station

TAS livrera les modules « nus » à Axiom Space, basée à Houston qui se chargera de les préparer avant leur départ pour l'orbite et leur amarrage à l'ISS. S'agissant de compartiments d'une station « privée », qui vise à accueillir à la fois des astronautes des agences spatiales, d'entreprises ainsi que des touristes, un soin particulier sera porté à l'aménagement intérieur (le designer Philippe Stark serait d'ailleurs de la partie).

« L'héritage de la station spatiale internationale, c'est la fiabilité et la sécurité malgré une grande complexité technique. Nous sommes ravis de cette association entre l'expertise d'Axiom dans les vols habités et l'expérience de Thales Alenia Space, pour ces deux modules qui formeront le socle de notre future station spatiale commerciale. », explique Mike Suffredini, qui fut le chef de projet ISS pour l'agence américaine durant dix ans. Axiom Space compte dans ses rangs de nombreux vétérans de la NASA…

Vue d'artiste de la station privée Axiom Space, détachée de l'ISS. Crédits Axiom Space

L'orbite basse privatisée ?

Voici donc la mise sur pied une station spatiale privée… Ou en tout cas publique-privée, la NASA ayant financé Axiom à hauteur de 140 millions de dollars en janvier 2020 pour ce projet. L'entreprise vise surtout l'arrivée de touristes, d'astronautes de différentes agences et de matériel en orbite, même avant d'installer ses propres modules.

Axiom Space table sur deux rotations par an (indépendantes de celles de la NASA) avec trois astronautes, et ce dès octobre 2021. L'idée est de mettre en place une économie spatiale commerciale avec la location d'emplacements, l'arrivée de touristes et personnels scientifiques, l'installation de modules. En tout cas tant que l'ISS est encore en place, l'objectif étant, à terme, de pour pouvoir s'en détacher et devenir une station indépendante lorsque l'aventure internationale se terminera en orbite basse.

À terme donc, Axiom espère avoir au moins un module scientifique, une grande Cupola et un module dédié au stockage en plus des deux commandés aujourd'hui, pour pouvoir répondre à tous types de besoins à la fin de la décennie.

De bonnes perspectives pour Thales Alenia Space, donc…

Source : Thales Group

9
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
En réponse à des accusations de harcèlement des têtes tombent chez Ubisoft
Bosch dévoile son vélo concept électrique et tout suspendu
L'administration Trump va bientôt se passer des entreprises qui utilisent des appareils Huawei
L'Union européenne mise sur le développement d'un hydrogène propre
Far Cry 6 confirmé par Ubisoft, la présentation programmée au 12 juillet
Microsoft Flight Simulator sortira le 18 août sur PC
Thunderbolt 4 : 40 Gb/s ,mais Intel veut du 32 Gb/s en PCIe et la prise en charge double 4K
Taxe GAFA : 1,3 milliard de dollars de frais de douane pour la France... et 6 mois pour changer la donne
Apple recommande de ne pas fermer votre MacBook si vous en cachez la webcam… voilà pourquoi
scroll top