La définition d'un kilogramme change à partir d'aujourd'hui

Yvonne Gangloff Contributrice
20 mai 2019 à 16h46
0
Le Grand K

Depuis 130 ans, un kilogramme se définissait par la masse d'un lingot nommé « le Grand K », mais la Journée mondiale de la métrologie, célébrée ce jour, marque l'adoption d'une nouvelle définition.

C'est lors de la Conférence générale sur les poids et mesures que les chercheurs, alors réunis à Versailles, ont décidé de la nouvelle définition du kilogramme, la faisant reposer sur un courant électrique.

Le kilogramme était la dernière unité SI encore définie par un objet physique


Le Grand K, un cylindre de platine iridié, était conservé sous trois cloches, dans un coffre fermé par trois clés, au Bureau international des poids et des mesures à Sèvres, en Île-de-France. On vous l'annonçait en novembre dernier : après 130 ans de bons et loyaux services, le Grand K n'est plus aussi efficace qu'auparavant. Il ne répondait plus aux exigences désormais demandées. Et surtout, il pouvait parfois accuser d'un écart de 50 microgrammes sur des pesées en comparaison à ses copies-témoins.


Son remplaçant est une mesure effectuée à partir de la constante de Planck


La constante de Planck est le terme scientifique qui permet de parler du rapport énergie/fréquence du photon en fonction duquel est désormais défini un kilogramme. Cette constante physique était déjà utilisée en physique quantique, sa valeur est d'exactement 6,626 070 15 × 10-34.

Ainsi, pour mesurer la masse d'un kilo, il faudra alors utiliser une balance de Kibble. Cette dernière est un appareil qui permet de convertir, avec neuf chiffres significatifs, la puissance mécanique en puissance électrique et inversement.

Pour les pesées quotidiennes, rien ne changera


Dans le cadre d'une utilisation ordinaire, un kilo de farine restera un kilo de farine. Les véritables changements seront pour les utilisateurs de mesures plus précises, notamment en ce qui concerne les domaines de l'ingénierie de précision, des nanotechnologies et du développement des médicaments.

Selon Terry Quinn, Directeur émérite du Bureau international des poids et mesures, « l'idée est que, si toutes les unités sont basées sur les constantes de la physique, elles sont par définition stables et inchangées à l'avenir et universellement accessibles à tous ». Ainsi, pour les scientifiques responsables de la maintenance du système international, la seule solution pour adopter une définition plus robuste d'un kilogramme était de jeter aux oubliettes progressivement le Grand K.

Source : Standard Media

11 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top