La définition d'un kilogramme change à partir d'aujourd'hui

Le Grand K

Depuis 130 ans, un kilogramme se définissait par la masse d'un lingot nommé « le Grand K », mais la Journée mondiale de la métrologie, célébrée ce jour, marque l'adoption d'une nouvelle définition.

C'est lors de la Conférence générale sur les poids et mesures que les chercheurs, alors réunis à Versailles, ont décidé de la nouvelle définition du kilogramme, la faisant reposer sur un courant électrique.

Le kilogramme était la dernière unité SI encore définie par un objet physique

Le Grand K, un cylindre de platine iridié, était conservé sous trois cloches, dans un coffre fermé par trois clés, au Bureau international des poids et des mesures à Sèvres, en Île-de-France. On vous l'annonçait en novembre dernier : après 130 ans de bons et loyaux services, le Grand K n'est plus aussi efficace qu'auparavant. Il ne répondait plus aux exigences désormais demandées. Et surtout, il pouvait parfois accuser d'un écart de 50 microgrammes sur des pesées en comparaison à ses copies-témoins.


Son remplaçant est une mesure effectuée à partir de la constante de Planck

La constante de Planck est le terme scientifique qui permet de parler du rapport énergie/fréquence du photon en fonction duquel est désormais défini un kilogramme. Cette constante physique était déjà utilisée en physique quantique, sa valeur est d'exactement 6,626 070 15 × 10-34.

Ainsi, pour mesurer la masse d'un kilo, il faudra alors utiliser une balance de Kibble. Cette dernière est un appareil qui permet de convertir, avec neuf chiffres significatifs, la puissance mécanique en puissance électrique et inversement.

Pour les pesées quotidiennes, rien ne changera

Dans le cadre d'une utilisation ordinaire, un kilo de farine restera un kilo de farine. Les véritables changements seront pour les utilisateurs de mesures plus précises, notamment en ce qui concerne les domaines de l'ingénierie de précision, des nanotechnologies et du développement des médicaments.

Selon Terry Quinn, Directeur émérite du Bureau international des poids et mesures, « l'idée est que, si toutes les unités sont basées sur les constantes de la physique, elles sont par définition stables et inchangées à l'avenir et universellement accessibles à tous ». Ainsi, pour les scientifiques responsables de la maintenance du système international, la seule solution pour adopter une définition plus robuste d'un kilogramme était de jeter aux oubliettes progressivement le Grand K.

Source : Standard Media

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Yokô Tarô (NieR) serait déjà au travail sur un nouveau jeu indé chez Square Enix
5G : pour l'ANSES, il n'y a
VESA précise que le DisplayHDR 2000 n'est pas une certification
Vous pouvez analyser des fichiers et URL suspects via le site VirusTotal
Ingenuity : retour sur un premier vol pour en préparer d'autres, plus hauts et plus longs
BMW annonce une batterie à semi-conducteurs pour 2025 ; qu'est-ce que ça change ?
Xbox Series X|S : la fonctionnalité Quick Resume va gagner en lisibilité
Deux ans après son annonce Homeworld 3 se
Comparatif des meilleurs casques de réalité virtuelle (VR) (2021)
F1 2021 : les configurations requises se dévoilent, vous faudra-t-il une bête… de course ?
Haut de page