Le robot CIMON est prêt pour aller dans l'espace

le lundi 05 mars 2018
En juin 2018, la Station spatiale internationale accueillera un nouveau robot. Son nom : CIMON (comme « Crew interactive mobile companion »).

Développé par Airbus et IBM, ce robot fonctionne grâce à l'intelligence artificielle et est capable de reconnaître les voix et les visages. Il devrait rester à bord de la Station spatiale internationale jusqu'en octobre 2018.

Le robot CIMON détectera les problèmes techniques et guidera l'équipage


Dans quelques mois, la Station spatiale internationale accueillera un nouveau résident. Il aura un visage et une voix, mais ne sera pas humain : il s'agit du robot CIMON. Ce robot sera l'assistant de l'astronaute allemand Alexander Gerst. Au fil des semaines, à l'aide de photos et d'enregistrements audio, des ingénieurs d'Airbus et d'IBM ont « appris » à CIMON à reconnaître le visage et la voix d'Alexander Gerst. Pour sa part, l'astronaute a participé au choix du visage et de la voix du robot, pour que les deux deviennent plus facilement « amis ».

Dans la « tête » de ce robot, les ingénieurs ont mis les plans du module Columbus de la Station spatiale internationale, de façon à ce qu'il puisse se déplacer de manière autonome. Grâce à sa connaissance de différentes procédures utilisées à bord de la station, il peut guider l'astronaute mais également servir de système de détection précoce de problèmes techniques.

le robot cimon


CIMON n'est pas le premier robot à la SSI, mais il est le plus intelligent


CIMON n'est pas le premier robot à bord de la Station spatiale internationale. En 2011, la NASA y a envoyé le robot humanoïde Robonaut. Il était censé accomplir des tâches simples, comme nettoyer des rampes. Un autre robot, baptisé Kirobo, était jusqu'en 2015 l'assistant personnel de l'astronaute japonais Wakata Koichi. Depuis, il est retourné sur Terre.

CIMON, dont le poids est limité à 5 kilos, est le premier robot à pouvoir maintenir sa position et contrôler lui-même ses déplacements. C'est également le premier robot embarquant l'intelligence artificielle à aider l'équipe de la Station spatiale internationale. Son corps et certains de ses composants ont été fabriqués grâce à l'impression 3D.

Voir aussi :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36