La Nasa invente le GPS intergalactique

20 janvier 2018 à 14h53
0
L'agence spatiale américaine travaille sur un système de navigation utilisant le rayonnement électromagnétique des pulsars, pour permettre aux futurs engins spatiaux s'aventurant au-delà de notre système solaire de déterminer leur position dans l'espace.

La technique, fondée sur la détection des rayons X, en est à ses débuts, mais est très prometteuse.

Un GPS pour l'espace lointain

Le problème avec l'espace, c'est que c'est très vaste. Au-delà de notre système planétaire proche, l'Univers est encore très largement Terra Incognita, et un vaisseau habité ou une sonde autonome auraient tôt fait de se perdre. Afin de rendre possible l'exploration au-delà des limites de notre système solaire, la NASA est en train de mettre au point un système de navigation spatiale.

Baptisé SEXTANT, comme Station Explorer for X-ray Timing and Navigation, il permettra, comme l'instrument dont il prend le nom, de connaître précisément, grâce aux étoiles, sa position dans l'Univers. SEXTANT tient en fait plutôt du GPS, le système de géolocalisation par satellites. Sauf que les satellites seraient remplacés par des objets astronomiques absolument fascinants : les pulsars.

01F4000008379544-photo-poster-conqu-te-spatiale.jpg


Pulsar, un phare dans la nuit stellaire

Les pulsars (contraction de l'anglais pulsating star, étoile pulsante) sont des étoiles à neutrons nées de l'effondrement sur elle-même d'une étoile massive. Les pulsars sont de véritables dynamos : ils tournent sur eux-mêmes d'une manière extrêmement rapide. Les plus rapides, les pulsars-millisecondes, effectuent même plusieurs rotations par seconde, avec la régularité d'une horloge atomique. Cette vitesse est en quelque sorte leur signature électromagnétique ; elle permet de les distinguer les uns des autres. Et comme les pulsars sont partout dans l'Univers, ils sont autant de balises permettant de déterminer avec précision l'emplacement d'un objet se déplaçant dans l'espace.

C'est dans le spectre des rayons X que le rayonnement électromagnétique des pulsars est le plus visible. En détectant les rayons X de plusieurs pulsars à bord de la station spatiale internationale, la NASA est parvenue à calculer avec une extrême précision la position de la station autour de la Terre. Une vraie percée, qui sera très utile pour l'exploration de l'espace lointain : couplée aux systèmes radio et optique, la navigation par rayon X pourrait devenir le pilier des système de navigation des futurs engins spatiaux, qu'ils soient autonomes ou habités.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Voitures électriques : au Q3 2019, les ventes mondiales ont chuté de 10 %
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
L'Escobar Fold 1 : un smartphone pliable à 349 dollars par le frère de Pablo Escobar
Radars tronçons : le ministère de l'Intérieur mis en demeure par la CNIL
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top