Des tests d’ADN pour prouver l’existence du monstre du Loch Ness

01 juin 2018 à 15h36
0
Une équipe de scientifiques a pour ambition de résoudre le mystère du monstre du Loch Ness. Pour cela, elle effectuera des tests ADN dans l'eau du lac afin de détecter des anomalies.

Un scientifique veut prouver l'existence du monstre du Loch Ness

Le professeur Neil Gemmell, de l'université d'Otago en Nouvelle-Zélande, veut analyser des échantillons de l'eau du lac Loch Ness, situé dans les Highlands en Ecosse, afin de déterminer si le monstre du Loch Ness, aussi surnommé Nessie, existe vraiment, et ainsi résoudre l'un des plus célèbres mystères de l'histoire.

01F4000008684378-photo-lac-du-loch-ness.jpg

Pour ce faire, le professeur Gemmel et son équipe vont avoir recours à l'ADN environnemental pour surveiller la biodiversité marine. « A partir de quelques litres d'eau, nous pouvons détecter des milliers d'espèces, des baleines, aux requins, en passant par le plancton » a-t-il déclaré dans les colonnes du journal britannique The Sun .

Des tests d'ADN qui détecteront les anomalies

Selon le professeur Gemmel, les technologies génomiques sont suffisamment avancées pour repérer d'éventuelles anomalies : "nous pouvons comparer les données collectées à des bases de données qui contiennent des séquences longues et qui couvrent la majorité des espèces vivantes connues. S'il y a quoi que ce soit d'inhabituel dans le lac du Loch Ness, il est probable que ces outils d'ADN puissent en apporter la preuve".

Alors que cela fait trente ans que des scientifiques ou des curieux tentent de percer le mystère du Loch Ness, l'initiative du professeur Gemmel a été bien accueillie. Interrogé par The Sun , Steve Feltham, qui s'intéresse depuis 26 ans au cas du Loch Ness, a salué le projet : "Si vous pensez que vous pouvez l'identifier, allez-y" s'est-il exclamé.


Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
Une smartwatch Google Pixel à la rentrée ?
Galaxy Note 8 : un modèle imprimé en 3D ?
Le OnePlus 5 en rupture de stock : vers un OnePlus 6 ?
Galaxy Note 8 : de nouvelles images ont fuité
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page