Les tests ADN sur Internet attendent d'être encadrés

29 décembre 2008 à 16h45
0
00C8000001840262-photo-agence-de-la-biomedecine.jpg
Après les gestionnaires de dossier médical en ligne, voici les gestionnaires d'informations génétiques. Un récent rapport de l'Agence française de biomédecine fait état d'une prolifération de ce type de services sur Internet sans pour autant qu'ils soient suffisamment encadrés.

0078000001484558-photo-adn.jpg
Alzheimer, cancer du sein, du côlon, de la prostate, glaucome, diabète ou encore dégénérescence maculaire font partie des tests ADN parmi le millier désormais disponibles (+300% entre 2001 et 2007). Une trentaine de sites Internet, en majorité américains, proposeraient ainsi de tels services pour une somme allant de 200 à plus de 4000 euros (23andMe, DecodeMe). Pourtant la réglementation est encore très floue.

De la fiabilité des résultats à leur confidentialité, en passant par leur impact sur l'utilisateur, nombres de questions restent en suspend. Ainsi, sur certains sites, il est également possible de savoir si l'on risque de devenir chauve ou de s'informer sur son type de performance musculaire... « En dehors des questions éthiques, la question de la validation de ces tests est fondamentale », explique d'ailleurs Georges Dagher, responsable de la division infrastucture de la recherche clinique à l'Inserm. Pour le moment, la plupart de ces tests n'auraient fait l'objet d'aucune validation par les instances publiques.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

iPhone 3G : Orange préparerait de nouveaux forfaits Origami à partir de 38 euros par mois
MediaSmart Server : nouveau serveur de fichiers HP
Google Product Ideas : votez pour les applications Google de demain
Communications maritimes : accord de principe entre l'ISO et l'IMSO
2009 : signes de crise pour les réseaux communautaires ?
MSI Wind U115 : vent de fraicheur sur les portables
Blackberry en 2009 : un nouveau Storm avec WiFi, le Pearl Flip avec 3G
Seulement deux nouvelles captures pour  Wolfenstein
Nokia 6208c : le premier mobile à écran tactile avec interface Series 40
Reportage exclusif et preview d'  Empire Total War
Haut de page