🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Tim Sweeney, P.-D.G. d'Epic, s'en prend à Google et Apple dans des termes peu flatteurs...

17 novembre 2021 à 10h55
14
Tim Sweeney
Tim Sweeney

Le boss du développeur de Fortnite , Tim Sweeney, a lâché les chevaux mardi lors de son déplacement en Corée du Sud, égratignant Google et sa cible prioritaire Apple, entreprise avec laquelle il est toujours en conflit ouvert.

Netflix , Disney+ ou Prime Video nous ont-ils pondu un remake de Règlement de comptes à O.K. Corral, le célèbre western de John Sturges (1957) ? Négatif mon capitaine. Par contre, Tim Sweeney, le patron d'Epic Games de passage en Corée du Sud, a sorti l'artillerie lourde face à Google et Apple, mardi lors d'une conférence qui, il faut le dire, se prêtait aux punchlines rien que par son thème.

Sweeney veut « arrêter Apple »…

Cette semaine, Tim Sweeney, le président-directeur général d'Epic Games, est en Corée du Sud. Il a notamment assisté, il y a quelques heures, à une conférence mondiale sur l'équité et l'anticoncurrence des écosystèmes d'application en Corée. Il faut savoir qu'au Pays du Matin calme, le Parlement a récemment adopté une loi qui exige des boutiques d'applications l'autorisation de moyens de paiement alternatifs, autrement dit d'autoriser les systèmes d'achats alternatifs.

Les géants Google et Apple avaient l'obligation de livrer des résultats probants à la mi-octobre. Un mois plus tard, Apple ne s'est toujours pas conformée à la loi. Une aubaine pour Tim Sweeney.

Le patron d'Epic Games a donc dit tout le bien qu'il pensait des deux géants américains, appelant d'abord à « arrêter Apple », qui pour lui « verrouille un milliard d'utilisateurs dans une boutique et un seul processus de paiement ». Le dirigeant est même allé plus loin, expliquant qu'à présent, « Apple se conforme aux lois étrangères oppressives qui surveillent les utilisateurs et les privent de leurs droits politiques. Mais Apple ignore les lois adoptées par la démocratie ».

… et traite Google de « fou »

Rappelons qu'aujourd'hui, Fortnite n'est toujours pas disponible sur iOS. Ce bannissement du célèbre jeu de l'App Store fait suite au lancement, en août dernier, d'une fonctionnalité permettant aux joueurs d'acheter des V-Bucks, la monnaie du jeu, auprès d'Epic directement. Cela lui permettait de contourner la commission excessive prélevée par Apple. Les décisions de justice n'en finissent plus de pleuvoir, et la dernière en date impose à la firme de Cupertino d'ouvrir son App Store à d'autres modes de paiement d'ici le 9 décembre 2021, décision contre laquelle Apple s'est portée en appel.

Outre Apple, Google, qui a également écarté Fortnite de sa boutique d'applications, en a aussi pris pour son grade. Tim Sweeney reproche à Google d'avoir facturé des frais sur des paiements qu'il ne traite pas directement. Google est « fou », a-t-il martelé. La firme de Mountain View s'est défendue par l'intermédiaire d'un porte-parole, qui affirme : « Les frais de service de Google Play n'ont jamais été simplement pour le traitement des paiements. C'est ainsi que nous fournissons gratuitement Android et Google Play et investissons dans les nombreux services de distribution, de développement et de sécurité qui prennent en charge les consommateurs et les développeurs, en Corée du Sud et dans le monde ».

Dans un monde idéal, Sweeney plaide pour une boutique unique qui proposerait à la fois les applications de Google et d'Apple, mais aussi l'ensemble des autres stores (PlayStation, Switch, Microsoft, Xbox, etc.). Un appel lancé en même temps qu'une dernière déclaration fracassante. « Si le web mondial avait été conçu après le smartphone, Apple et Google auraient bloqué tous les navigateurs web de leurs plateformes ». La hache de guerre est loin d'être enterrée.

Source : Bloomberg

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
14
9
idhem59
«&nbsp;Dans un monde idéal, Sweeney plaide pour une boutique unique qui proposerait à la fois les applications de Google et d’Apple, mais aussi l’ensemble des autres stores (Playstation, Switch, Microsoft, Xbox etc.).&nbsp;»<br /> Donc si je comprends bien… Il essaye de combattre des monopoles, en voulant imposer un monopole ?<br /> En gros, il veut SA boutique partout et s’en mettre plein les poches en étant dominant sur toutes les plateformes et OS, pas l’ouverture des OS à tous les acteurs qui voudraient proposer leur store.<br /> Encore une énième contradiction de monsieur Sweeney, et qui montre bien son faux combat.
lapin-tfc
Qui a dit qu’il voulait que ce soit sa boutique ? Relis bien
AlexLex14
idhem59:<br /> En gros, il veut SA boutique partout et s’en mettre plein les poches en étant dominant sur toutes les plateformes et OS, pas l’ouverture des OS à tous les acteurs qui voudraient proposer leur store.<br /> Même si Epic Games se rapproche un peu, dans l’esprit, du modèle de boutique qu’il veut, il n’a pas dit qu’il voudrait que ce soit sa boutique.<br /> Il imagine une boutique à laquelle chacun (Google, Sony, Apple, Microsoft, Epic…) contribuerait et qui mettrait tout le monde sur un pied d’égalité, sans que personne n’en tire davantage profit qu’un autre, si ce n’est le succès de certains titres par rapport à d’autres, évidemment.<br /> Mais son projet est bien utopiste.
idhem59
Sweeny se bat depuis des années parce qu’il ne veut plus payer de commissions à Valve/Google/Apple/Microsoft/Sony/Nintendo en voulant tout gérer soi même via son Epic Game Store qu’il veut pouvoir proposer sur tous les systèmes, et tu crois vraiment qu’il sera heureux de payer des commissions à celui qui gérera cette boutique unique ?<br /> Et qui dit boutique unique non gérée par Epic veut aussi dire fermeture de l’Epic Game Store si on pousse le raisonnement jusqu’au bout.
idhem59
AlexLex14:<br /> Il imagine une boutique à laquelle chacun (Google, Sony, Apple, Microsoft, Epic…) contribuerait et qui mettrait tout le monde sur un pied d’égalité, sans que personne n’en tire davantage profit qu’un autre, si ce n’est le succès de certains titres par rapport à d’autres, évidemment.<br /> C’est justement impossible. Celui qui gère cette boutique doit forcément y trouver son compte. Surtout si cet acteur est indépendant dans l’histoire et donc ne se fait pas son beurre sur la vente d’appareils ou de services.
lapin-tfc
Tu extrapoles totalement… Si il y avait une boutique unique gérée par un acteur autre que les gafams l’epic gs ne justiferiait plus non plus
Kriz4liD
« Apple se conforme aux lois étrangères oppressives qui surveillent les utilisateurs et les privent de leurs droits politiques. Mais Apple ignore les lois adoptées par la démocratie » !<br /> GG pour celle-là ! et il n’a pas tord !
pecore
Comme souvent les meilleurs mensonges sont ceux qui contiennent un peu de vérité. Mais cela reste des mensonges.
Urleur
Si EP et poire n’était pas en procès pour la fameuse taxe, à l’heure actuelle, elle serait toujours d’actualité. je dis GG à EP et surtout à ses jeux gratuits.
HAL1
idhem59:<br /> En gros, il veut SA boutique partout […]<br /> Ah bon ? Et c’est pour ça qu’il fait un parallèle avec le Web, qui justement n’appartient à aucune société unique et n’est pas contrôlé par une seule entité ?<br /> Tu n’as vraisemblablement pas compris ce dont il parle…
HAL1
La firme de Mountain View s’est défendue par l’intermédiaire d’un porte-parole, qui affirme : « Les frais de service de Google Play n’ont jamais été simplement pour le traitement des paiements. C’est ainsi que nous fournissons gratuitement Android et Google Play et investissons dans les nombreux services […]<br /> Cet argument, souvent utilisé par Apple également, est complètement débile !<br /> Le fait que Google fournisse gratuitement Android et Google Play ou qu’Apple se charge d’héberger et de valider des applications gratuites sur sa boutique sans le faire payer, ce sont les choix de Google et d’Apple, et elles le font car ça sert LEURS intérêts.<br /> Tenter de justifier respectivement leur position dominante et leur monopole sur la distribution d’applications mobiles en disant qu’il faut bien qu’elles gagnent de l’argent ailleurs c’est totalement inepte.<br /> Ça revient pour un propriétaire d’un local commercial à dire à l’entreprise qui y est installée «&nbsp;je vais prélever 30% de votre chiffre d’affaires car, vous comprenez, je loue gratuitement à d’autres sociétés des locaux, sans rien leur demander en échange&nbsp;».<br /> Ah ?<br /> OK.<br /> Sauf que c’est VOTRE problème. Pas celui du locataire.
c_planet
C’est du vent, sa ritournelle ne concerne pas la liberté des gens face aux règles des gafa. Le jour où un millionnaire pensera honnêtement cela, vous le verrez mettre à disposions gratuitement des apps qui rendent les utilisateurs moins visibles dans l’analyse big data des big brothers.
Procyon92
Un peu de fact checking : la loi coréenne dont il parle est applicable en 2 étapes décembre et mars. Et il manque toujours l’équivalent des décrets d’application. Et elle ne supprime pas les commissions il s’agit d’une ouverture à plusieurs systèmes de paiement…
pecore
A part jouer le populiste de très bas étage, tricher et se faire prendre la main dans le pot de confiture et pleurnicher parce qu’Apple et Google ne le laissent pas jouer avec leurs jouets, j’aimerai qu’on m’explique ce que ce Sweeney a fait de si grandiose pour qu’il s’autorise ainsi à donner des leçons d’étique à tout le monde.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Surfshark VPN fait couler ses tarifs : faut il craquer pour ce VPN prometteur ?
Après le scandale Pegasus, Israël recule sur les logiciels espions et réduit la liste des pays autorisés
Le Black Friday continue chez Bitdefender, le bon moment pour choisir un antivirus efficace !
Black Friday VPN : votre futur VPN se trouve sûrement dans une des offres de Cyberghost, NordVPN ou Surfshark !
37 % des smartphones Android auraient une puce vulnérable et pourraient se faire espionner à leur insu
Le Black Friday bat son plein chez NordVPN, le moment idéal pour un abonnement à prix choc !
Cyber-espionnage d'État : comment Apple veut informer les utilisateurs ciblés
Windows Defender montre les dents ! Il est parmi les meilleurs antivirus de 2021 selon AV-TEST
Antivirus pas cher pendant le Black Friday : pourquoi céder aux offres d'Avira jusqu'à -60% ?
NordVPN vous gâte pour le Black Friday : pourquoi succombe-t-on à cette promotion immanquable ?
Haut de page