Tim Sweeney, P.-D.G. d'Epic Games critique le monopole d'Apple et Google sur les stores applicatifs

27 juillet 2020 à 12h25
0

Tim Sweeney, P.-D.G. de Epic Games lance une pique à Apple et Google, en amont de leurs témoignages devant le panel antitrust du House Judiciary Committee ce lundi 27 juillet. Selon lui, l’App Store bénéficie d’un monopole absolu, tandis que le Play Store étouffe les magasins d'applications concurrents.

On peut effectivement regretter de ne pas pouvoir accéder à un Epic Games Store mobile, alors que la boutique offrait GTA V gratuitement à ses utilisateurs PC et Mac au mois de mai, entraînant d'ailleurs une surcharge des serveurs !

Tim Sweeney dénonce les monopoles d'Apple et Google

Ce lundi 27 juillet quatre P.-D.G. de Big Tech sont rassemblés devant le Congrès américain. Il est reproché à Amazon, Facebook, Apple et Google d'utiliser leur pouvoir de marché pour nuire à leurs rivaux, et atteindre un quasi-monopole sur leurs segments respectifs.

La ligne de défense de Jeff Bezos, Mark Zuckerberg, Tim Cook et Sundar Pichai est connue : ils font eux-même face à la concurrence et ne cherchent pas à nuire à leurs rivaux. Mais c'était sans compter sur Tim Sweeney, le P.-D.G. d'Epic Games !

En effet, ce dernier s'est permis quelques critiques ouvertes à l'encontre des stores applicatifs de Google et Apple, qui lui font de l'ombre sur le marché des mobiles. C'est bien simple : avec leurs politiques, impossible de se lancer sur ce segment.

Vers un Epic Games Store mobile ?

Selon Tim Sweeney, Apple dispose d'un monopole absolu sur son App Store, puisque la firme de Tim Cook a complètement « verrouillé et paralysé l'écosystème », à travers son contrôle arbitraire sur la distribution des logiciels et leur monétisation.

Ainsi, il est impossible pour l'Epic Games Store de se rendre disponible pour les utilisateurs iPhone. Du côté de Google, qu'on peut considérer légèrement plus ouvert, le Play Store étouffe les magasins concurrents, grâce à des « barrières d'interface utilisateur ».

Toutefois, la boutique Epic n'abandonne pas l'idée de se faire une place dans l'écosystème Android ! De cette façon, elle espère pouvoir imposer sa propre commission (12 % sur les jeux disponibles via son store sur PC et Mac), plutôt que subir celle de Apple et Google, à hauteur de 30 % !

Selon Tim Sweeney, les consommateurs profiteraient de belles économies : « Les joueurs obtiendraient de meilleures conditions sur les articles et il y aurait une concurrence économique ».

Source : Neowin

5
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Polémique autour du minuscule impôt sur les bénéfices payé par Netflix en France en 2019
scroll top