Death Stranding au cœur de plusieurs polémiques liées aux tests de la presse

Thibaut Popelier
Expert Gaming
12 novembre 2019 à 14h40
0
Death Stranding TGS

Death Stranding est sorti sur PS4 le 8 novembre dernier et a beaucoup divisé les joueurs comme les critiques.

Si certains le mettent directement au panthéon des meilleurs jeux de l'histoire, d'autres soulignent son aspect répétitif, allant même jusqu'à le qualifier de « simulateur de marche ». Ainsi, la polémique n'est jamais bien loin...

Les Américains pas assez intelligents pour comprendre le jeu ?

De manière générale, la presse européenne a plébiscité le jeu créé par Hideo Kojima. Ce constat est bien moins évident outre-Atlantique et cela n'a pas échappé au charismatique développeur japonais. Ce dernier s'est expliqué au sujet de cette réception plus froide (sans être foncièrement négative) en Amérique du Nord. Son explication est plutôt déconcertante et ne devrait pas plaire aux joueurs visés.

Lors d'un entretien accordé au site italien TGCom 24, Hideo Kojima a déclaré : « Je dois dire que le jeu a reçu des critiques élogieuses, particulièrement en Europe et au Japon. C'est aux États-Unis que nous avons reçu les critiques les plus négatives. Peut-être parce qu'il s'agit d'un jeu difficile à comprendre par un certain type de critique et de public. Les Américains sont fans de FPS et Death Stranding n'est pas un FPS, il va plus loin que cela ».


Des amis bien placés ?

Passons maintenant au continent asiatique et plus principalement au Japon. Si Death Stranding y a été reçu avec les honneurs, le titre de Kojima Productions se trouve aussi au cœur d'une petite polémique. Une fois encore, il faut aller du côté des tests de la presse spécialisée. Le célèbre magazine japonais Famitsu lui a attribué la note de 40/40. C'est le 26e jeu a réalisé un tel exploit... mais il y a un os !

Nous le savons, Hideo Kojima a inclus des amis proches dans Death Stranding. Par exemple, le producteur Geoff Keighley y fait une apparition, tout comme le nouveau président des Worldwide Studios de PlayStation Hermen Hulst. C'est aussi le cas d'un certain Hirokazu Hamamura, ancien rédacteur en chef de... Famitsu ! Son nom figure même dans les crédits à la fin du jeu. Il n'en fallait pas plus pour que de nombreux sites nippons pointent du doigt un possible conflit d'intérêts. De plus, Hamamura précise dans sa biographie Twitter qu'il représente toujours le groupe Famitsu (dont la mascotte est aussi présente dans le jeu).




Death Stranding aurait-il profité des contacts d'Hideo Kojima avec la presse spécialisée pour obtenir des notes parfaites ? C'est difficile à dire puisque le jeu possède tout de même des qualités évidentes. Mais il est clair qu'une telle proximité peut prêter à confusion.

Source : Kotaku
Modifié le 12/11/2019 à 21h09
12
12
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Renault accuse une perte nette de 141 millions d'euros en 2019
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
L'Europe s'est équipée de parcs éoliens offshore d'une capacité record de 3,6 GW en 2019
Des températures supérieures à 20 °C enregistrées pour la première fois en Antarctique
La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Volkswagen et E.ON dévoilent un projet de stations de charge rapide pour véhicules électriques
Citroën devrait dévoiler une voiture électrique particulièrement abordable le 27 février
L'iPhone 11 Pro émet deux fois plus de radiations que la limite recommandée
Le Batman interprété par Robert Pattinson se dévoile en vidéo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top