Il va bientôt être possible de faire tourner Linux sur des portables ARM destinés à Windows

le 15 février 2019
 0
Lenovo.jpg

Le site spécialisé Phoronix pointe que Linux pourrait prochainement être en mesure de remplacer Windows 10 sur des ultraportables ARM « Always Connected PCs ». Placés sous les feux de la rampe en début d'année dernière, et un peu oubliés par la suite, ces laptops pourraient donc se réincarner sous Linux pour le plus grand bonheur des amateurs de l'OS libre.

Vous vous rappelez des laptops Windows 10 propulsés par des Snapdragon 835 ? Ces derniers pourraient bien s'offrir une nouvelle jeunesse. Comme indiqué en début de semaine par un lecteur de Phoronix, trois de ces machines devraient bientôt être en mesure de troquer Windows pour Linux. Une éventualité affriolante rendue possible grâce aux avancées du projet aarch64-laptops disponible sur la plateforme de partage logiciel GitHub.

Asus.jpg

Seulement trois modèles concernés pour le moment


Lancée il y a quelques mois, cette initiative vise à créer des images d'Ubuntu permettant de flasher trois des modèles les plus en vue de ces fameux « Always Connected PCs » : les Asus TP370QL, HP Envy x2 et Lenovo Mixx 630.

Pour y parvenir, ces images doivent préalablement être téléchargées puis copiées sur une carte SD, en vue de flasher ces trois appareils, qui pourront alors fonctionner sous leur nouvel OS.

Encore quelques mois pour corriger les problèmes


Reste que, pour le moment, certains problèmes subsistent, notamment sur le modèle de chez Asus. Phoronix note ainsi que l'installation de Linux sur ce dernier empêche encore le touchpad de fonctionner correctement. Le Wi-Fi aurait par ailleurs tendance à faire des siennes, tandis les pilotes graphiques adaptés à cette hybridation ne sont pas encore entièrement terminés. L'utilisateur final devra donc attendre un peu avant de tenter l'expérience. Quelques mois de développement supplémentaires devraient toutefois suffire, est-il précisé.

Pour rappel, l'Asus TP370QL était commercialisé à son lancement au tarif de 650 dollars. Il embarque un SoC Snapdragon 835 de chez Qualcomm, 6 Go de mémoire vive et 128 Go de stockage pour une autonomie estimée à 22 heures. Les modèles HP et Lenovo reprennent ces mêmes caractéristiques, à l'exception de la quantité de RAM qui passe à seulement 4 Go et de l'autonomie (respectivement 19 et 20 heures pour l'Envy x2 et le Mixx 630). Leur prix respectif au lancement était pour leur part de 830 et 650 dollars.

HP.jpg

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Auchan, Carrefour, Casino... les tests de magasins 100% automatiques se multiplient
Notre sélection des meilleurs films et séries à voir en avril sur Netflix et Amazon
Sophia, le robot humanoïde, parlera IA lors d'un Sommet Digital à Kigali
Samsung : une mise à jour du Galaxy S10 apporte un mode photo de nuit
La PS5 proposera
Des satellites bientôt mis en orbite pour identifier les plus gros pollueurs de la planète
Informatique quantique : où en est-on ?
Test Huawei P30 Pro : le nouveau champion de la photographie
Google Chrome : un mode Lecture pourrait bientôt être déployé
Redécouvrez l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame grâce à la réalité virtuelle
BlackBerry Messenger (BBM) va fermer ses portes le 31 mai prochain
Salon de Shanghai - Lotus Type 130, l'hypercar qui pourrait faire renaître la marque
Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
scroll top