Google Maps débute les tests sur son nouveau mode incognito

1
Google Maps logo
© Google

Annoncé par Google lors du IO 2019, le mode Incognito de Google Maps se laisse d'ores et déjà approcher par les bêta-testeurs de l'application sur Android.

Remarquée par XDA Developers, la fonctionnalité s'illustre ci-dessous dans un GIF.



Stopper l'enregistrement dans l'historique des positions... mais pas le tracking

Évidemment, personne n'est dupe. À l'instar du mode Incognito du navigateur Google Chrome, cette nouvelle fonctionnalité de Maps permettra simplement de mettre à l'arrêt l'enregistrement des recherches et des endroits visités dans votre historique. Google, lui, restera bien entendu informé de vos faits et gestes.

Dit autrement : activer le mode Incognito permet de dissocier vos recherches et votre géolocalisation de votre compte Google. Pour l'activer sur Maps ? Rien de plus simple. Si vous êtes membre du Google Maps preview group, vous trouverez l'option dans le panneau s'affichant après un clic sur votre profil utilisateur.


Un bandeau noir vous notifiant du fonctionnement du mode Incognito apparaîtra en haut de l'interface. Notez que la fonctionnalité est également disponible sur Android Auto.

Enfin,si la chose est désormais en bêta-testing ouvert, on peut raisonnablement s'attendre à ce que Google la déploie assez rapidement sur une prochaine version de Maps. En ce qui concerne iOS en revanche, il faudra sans doute patienter davantage.

Source : XDA Developers
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Huawei annonce le
Mitsubishi tease un SUV hybride rechargeable, qu'il présentera au Tokyo Motor Show
Une seconde voix arrive dans Google Assistant en France (notamment)
Zero présente sa roadmap produits et tarifs pour 2020
Les Stadia Founder's Edition ont été tous vendus (en Europe)
WhatsApp : la fonction
Contrôle parental : Google Family Link permet maintenant de limiter le temps d'utilisation par application
Oracle fait sensation avec son super ordinateur composé de 1060 Raspberry Pi
Aux États-Unis, les internautes vont pouvoir régler leurs achats Amazon... en espèces
Haut de page