Twitter veut faire des petits en développant un standard de réseau social open source

12 décembre 2019 à 12h40
0
twitter-monde-smartphone.png

Twitter cherche une solution pour mettre fin à la modération centralisée sur les réseaux sociaux. Et pense pour cela à pousser la création d'un standard proposé par un comité indépendant.

Jack Dorsey, le cofondateur et P.-D.G. de Twitter, annonce la création d'une équipe de recherche composée de cinq personnes dont le rôle sera de développer des standards open-source et universels pour des réseaux sociaux décentralisés. À terme, le réseau social ambitionne d'utiliser lui-même ces nouvelles normes.


Des standards pour les gouverner tous

Mais qu'est-ce que cela signifie concrètement ? Et bien on peut s'attendre à ce que différentes versions de Twitter voient le jour. Il y aurait le Twitter « officiel » que l'on utilise aujourd'hui, réseau social qui s'auto-régule et dicte ses propres règles, mais aussi d'autres variantes qui pourraient être administrées par à peu près n'importe qui. Chaque version serait alors indépendante des autres. Les réseaux sociaux deviendraient ainsi un peu comme des mails ou des logiciels de communication type Discord. Chacun pourrait créer son propre serveur et le gérer à sa manière, sans pour autant être isolé des autres car le tout reposerait sur la même technologie.



Pour Jack Dorsey, il s'agit aussi d'une solution à la modération des contenus. L'objectif est que tout le monde puisse parler librement et partager ce qu'il désire sur un réseau social, sans risque d'être censuré par les plateformes, qui sont tout de même dans l'obligation de contrôler ce qui se dit sur leur service pour des raisons légales ou éthiques. Le problème actuellement est que ce qui peut être dit et montré, ou non, repose sur le bon vouloir de quelques entreprises seulement, généralement américaines. Un standard en la matière, créé par une entité indépendante et adopté par tous les réseaux sociaux permettrait une meilleure gestion de la modération.


L'exemple Mastodon

Pour l'instant, nous sommes loin d'atteindre une telle situation. L'initiative vient seulement d'être lancée et son succès n'est pas garanti. La mission des cinq chercheurs, dont l'équipe a été baptisée Bluesky, est de trouver une norme décentralisée existante et de l'améliorer, ou à défaut, en créer une à partir de zéro.

Une telle idée n'est pas nouvelle. En 2017, nous avions beaucoup parlé de Mastodon, un réseau social libre, gratuit, décentralisé et open source. Il est cependant vite tombé dans l'oubli et si une communauté existe bien sur cette plateforme, on est loin des plus de 300 millions d'utilisateurs actifs de Twitter.

Avec sa puissance de frappe, ce dernier pourrait alors contribuer à l'émergence, à grande échelle, d'un tel standard.

Source : Wired
4
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
L'ESA travaille sur une usine capable de transformer la poussière de Lune en oxygène
La Toyota Mirai propulsée à l'hydrogène, prévue en 2020, promet 650 km d'autonomie

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top