RGPD : Twitter a partagé des données d'utilisateurs avec des tiers, sans le consentement nécessaire

Alexandre Boero Contributeur
08 août 2019 à 13h54
0
twitter-mobile-main.png
© Pixabay

Le réseau social à l'oiseau bleu a fait une entorse au RGPD en utilisant des données de ses utilisateurs sans leur consentement, en marge de la diffusion de publicités cette dernière année.

C'est assez rare pour être souligné, Twitter a pris les devants en annonçant, du mardi au mercredi 7 août, avoir partagé certaines données récoltées auprès de ses utilisateurs avec des tiers, sans avoir obtenu de consentement. Si aucune donnée sensible n'a été transférée, la pratique constitue une entorse au Règlement général sur la protection des données (RGPD), entré en vigueur en mai 2018. Décidé à anticiper, le réseau social a lui-même annoncé avoir « résolu ces problèmes le 5 août 2019 ».

Twitter partageait des données avec des tiers, mais aucune donnée sensible compromise

« Sur Twitter, nous voulons vous donner le contrôle de vos données, y compris lorsque nous les partageons. Bien sûr, ces options ne sont utiles que si nous suivons les choix que vous faites et nous avons récemment détecté des problèmes pour lesquels vos choix de paramètres n'ont peut-être pas fonctionné comme prévu ». Sur son centre d'aide, Twitter ne passe pas par quatre chemins et fait preuve de transparence en énumérant les deux cas de figure.


Ainsi, la société américaine détaille que si vous avez visionné une publicité via l'application mobile Twitter et interagi avec cette dernière (clic sur la publication, « J'aime », retweet, réponse...), il est probable que certaines de vos données ont été partagées sans avoir donné votre aval, et ce, depuis mai 2018. Celles-ci peuvent aller du code de pays à votre engagement et le moment où vous avez fait acte d'engagement sur la publicité.

Les données collectées ont été communiquées, selon Twitter, à des partenaires commerciaux et de publicité dits « de confiance ».


Un ciblage publicitaire sans le recueil du consentement

La seconde entorse au RPGD de Twitter tient au ciblage publicitaire. Le réseau social cherche toujours des moyens de diffuser des publicités plus pertinentes à ses utilisateurs, afin de les rendre moins intrusives et de les inclure plus naturellement sur la home page. Sauf que depuis septembre 2018, Twitter proposait à ses membres (en évoquant des « déductions ») des publicités basées sur leurs habitudes et l'utilisation de leur smartphone, alors même que la firme n'avait pas obtenu le consentement de ses utilisateurs. Dans ce cas également, les données cruciales, comme les mots de passe et identifiants, n'ont pas été partagées.


Twitter indique être en train de calculer combien de personnes ont potentiellement été touchées. En attendant, le réseau social vous invite à le contacter via son formulaire d'enquête sur la protection des données, en cas de doute.

Alors faute avouée est à moitié pardonnée ?

Source : Twitter
8 réponses
8 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
Radars tronçons : le ministère de l'Intérieur mis en demeure par la CNIL
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
Cyberharcèlement, usurpation d'identité : une Française vivant aux USA condamnée à de la prison
Grève du 5 décembre : les meilleures applications mobiles pour contourner les perturbations
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?
BMW profite de la sortie de son SUV pour montrer à Tesla ce qu'est un véhicule blindé

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top