🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

Twitter : il ne reste presque plus d'employés

23 janvier 2023 à 14h45
13
Twitter Elon Musk © Soumyabrata Roy / Shutterstock.com
© Soumyabrata Roy / Shutterstock.com

Elon Musk vient de révéler le nombre de salariés qui restaient encore dans les locaux de Twitter.

Depuis la reprise de Twitter par le milliardaire sud-africain, de nombreuses personnes se demandent combien d'employés continuent d'exercer leur profession au sein du réseau social. Eh bien, d'après Elon Musk, ce ne serait même pas la moitié de l'effectif présent à son arrivée qui serait encore en place !

Elon Musk, l'homme qui renvoyait plus vite que son ombre

Les premiers mois d'Elon Musk à la tête de Twitter ont été symbolisés par de nombreuses polémiques, dont celle des licenciements massifs au début de son règne. En effet, à peine arrivé, le patron de Tesla et de SpaceX avait tout simplement décidé de licencier la moitié des personnes travaillant au sein de l'entreprise fondée par Jack Dorsey.

Et si cette coupe drastique dans la masse salariale avait été brutale, elle avait été suivie peu de temps après par des licenciements sporadiques. Au point de se demander : combien reste-t-il encore d'employés au sein du réseau ? Une question à laquelle la CNBC vient de répondre : 1 300. Ce que le patron de Twitter a rapidement réfuté.

1 300, ou 2 300 salariés encore présents ?

Deux versions s'affrontent. Pour le média américain, qui aurait eu accès à des sources internes, seules 1 300 personnes sur les 7 500 travaillant pour Twitter au début du mois de novembre dernier seraient encore actives. Parmi elle, à peine encore 550 ingénieurs. Et l'équipe Trust & Safety (Confiance et Sécurité), chargée de conseiller Twitter sur ses produits et ses règles pour assurer la sécurité compterait à ce jour moins de 20 personnes à temps complet.

Elon Musk de son côté a démenti directement sur son compte Twitter. Il affirme que le réseau compterait encore 2 300 salariés actifs, dont plusieurs centaines travaillant sur les sujets de la Confiance et de la Sécurité. Il ajoute par ailleurs que seule une dizaine de collaborateurs de ses autres entreprises, comme Tesla, travaillerait pour Twitter.

Source : CNBC, Reuters

Si Twitter avait fait les gros titres de l'actualité à l'automne dernier pour ces vagues de départ, l'ensemble du secteur de la tech a depuis rejoint le mouvement. Amazon va ainsi licencier 18 000 personnes, alors que Microsoft devrait pousser 11 000 personnes vers la sortie.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
12
madforger
Bah vu que twitter marche aussi bien qu’avant c’est peut être qu’il n’y avait pas réellement besoin de tout ce personel.
kast_or
Oui, si l’on considère que l’on a pas besoin de modération, de r&d, de nouvelles fonctionnalités, de gestion de la sécurité etc… on peut se permettre de virer tout le monde à l’exception de quelques mecs qui s’occupent de l’exploitation :-D…
TotO
« Depuis la reprise de Twitter par le milliardaire sud-africain »<br /> Vous avez découvert ça sur 20minutes ou dans Voici ?<br /> C’est sa nationalité étatsunienne qui prévaut aujourd’hui.
Blap
Il y a eu pas mal de nouveaux bugs qui sont arrives peu apres sa prise de pouvoir et malheureusement toujours pas resolu.<br /> Surement la faute aux iterations rapides et peu testes
paulposition
@phoenix2 et @kast_or : Messages supprimés; Merci de vous calmer dans vos echanges<br /> @phoenix2 merci de rester courtois, tout le monde n’a pas obligatoirement le même avis que toi sur tout<br /> @kast_or réponse a un message supprimé effacée
kast_or
Reprenons dans la calme, l’amour et la la sérénité <br /> Pouvez-vous m’indiquer, mon très cher @phoenix2 ce qui vous a offusqué dans mon message ?<br /> Est-ce le second degré ? Est-ce le fait qu’il s’agit d’un petit pique contre la gestion de twitter ?<br /> Merci d’avance d’apporter une réponse constructive.<br /> Très cordialement,
gekola
J’ajouterais que même les quelques mecs qui s’occupent de l’exploitation peuvent être réduit à presque néant, tant qu’il y a pas de problème en production pourquoi payer des gens à rien faire.<br /> Ceci était du sarcasme.
kast_or
C’est clair. En fait, il faut juste payer un comptable pour encaisser l’argent et c’est tout
StephaneGotcha
Il te reste combien pour finir le mois ? Presque plus rien, environ 2 300€ !<br /> Un titre légèrement alarmiste même si moins d’un tier, c’est déjà quasi du jamais vu dans une entreprise qui au dernière nouvelle n’était pas en chute libre.<br /> C’est pas facebook quoi
ABC
madforger : « Bah vu que twitter marche aussi bien qu’avant c’est peut être qu’il n’y avait pas réellement besoin de tout ce personel. »<br /> Bah justement non, Twitter est en train de se ramasser. Si la direction précédente avait prévu une compression du personnel, rien à voir avec le carnage provoqué par Musk. Un réseau social ouvert sans modération fonce dans le mur, avec risque de crash à tout moment. Facebook en sait quelque chose. Les procès liés à la prise du Capitole ou l’ingérence de la Russie dans les élections auraient pu les pousser à fermer. Mais eux, ils ont du répondant financier et des équipes, pas Twitter.<br /> Twitter n’est même plus en mode survie vu les sommes qu’il perd chaque mois. Et plus d’équipes pour soutenir de nouveaux axes de développements, sauf à facturer tout et n’importe quoi, ce qui ne semble pas porter ses fruits non plus.<br /> De plus, en cas d’attaque, avec des équipes réduites et déjà débordées, c’est un navire qui vogue à vue en eaux troubles. Un coup de glaçon sur la coque et le capitaine ne répond plus de rien.<br /> Dernier point, Musk ne peut plus soutenir Twitter comme il l’a fait jusqu’à présent. S’il perdait autant en 2023 qu’il a perdu en 2022 (tous business confondus), il serait endetté à hauteur de plusieurs dizaines de milliards de dollars. C’est peut être ce qui explique sa fébrilité. Tout semble se faire dans la précipitation et n’importe comment. Les premiers que Musk aurait dû virer, ce sont ses conseillers, vu qu’il ne les écoute pas et que s’ils le fait, ça se passe de commentaire.<br /> Après avoir réduit la voilure de Twitter, Musk va devoir revoir ses objectifs. Mais du coup, Twitter vaut-il les 44 milliards dépensés ? La réponse, évidente, éclate au grand jour.
pecore
C’est clair, Musk aurait mieux fait de payer les 1 ou 2 milliards de pénalité pour rupture de promesse d’achat et laisser Twitter continuer à voguer dans ses eaux troubles. D’ailleurs c’est ce que je pensais qu’il ferrait dans le pire des cas, si la justice lui donnait tort, ce qui n’était même pas certain.<br /> J’avoue que j’aimerai vraiment savoir ce qui est passé par la tête de ce gars, d’ordinaire plutôt avisé du point de vue investissement, pour qu’il soit aussi butté à acheter très cher un réseau social à la réputation déjà écornée, sauf pour en faire une sorte d’expérience libertarienne pouvant servir ensuite de modèle.<br /> Mais si c’est ça, cela fait cher l’expérience.
EricARF
Ces gens ultraqualifiés trouveront des emplois bien plus constructifs que d’essayer d’améliorer un système de messagerie purulé par un tas de trolls de tous les modèles possibles ou par des gens qui cherchent à déverser la bave qui leur coule sous le menton ou leur dernière impression du goût d’un cuberdon. Twitter, bien souvent et selon ma propre expérience, c’est un porteur de vanité stérile matiné d’informations fraîches ou fausses. Musk remet l’entreprise dans son juste cadre puisque ses dirigeants précédents avaient p…é plus haut que leurs c.ls en la gonflant par des quantités de dettes de manière très peu prudente. Avant cet achat par Musk, l’entreprise allait faire faillite et pouf, plus de twitter. Pas étonnant qu’il cherche à sauver cet investissement acheté à un prix hypersurévalué tout à fait indécent à des dofus incompétents mais très riches désormais. 44 milliards de $ pour une quasi ruine, quelle farce!
Cmoi
Euh…La quasi totalité des entreprises payent aujourd’hui pour leur badge doré sur Twitter car il n’y a pas d’alternatives sérieuses. Et Musk aurait comme objectif d’en faire un acteur du m-pay, un espèce de WeChat occidental. Lorsque la restructuration sera finalisée, Twitter sera probablement une machine à cash.
ABC
Euh… Même si ce que tu dis était vrai, peux-tu nous indiquer ce que ça rapporterait comparé aux pertes abyssales du réseau social ? Des cacahuètes…<br /> Twitter perd encore plus de pognon qu’avant malgré les effectifs laminés suite à l’arrivée de Musk. Seul le retour massif de tous les grands annonceurs pourrait limiter le carnage (le principal revenu de Twitter), mais ça ne sera pas suffisant. Twitter est condamné à rester un gouffre sans fond pour un bon moment, avec un propriétaire qui ne pourra pas injecter des milliards indéfiniment (voir les commentaires précédents).<br /> Cmoi:<br /> Lorsque la restructuration sera finalisée, Twitter sera probablement une machine à cash.<br /> C’est finalisé. Là ils ne peuvent plus virer, il n’y a même plus de personnel de ménage et les développeurs se tapent les corvées de chiottes…<br /> En effet, c’est une machine à cash, mais avec un gros signe négatif devant le chiffre.<br /> Cmoi:<br /> il n’y a pas d’alternatives sérieuses<br /> Le cimetière du web est rempli de services sans alternatives sérieuses.
Cmoi
Twitter est actuellement incontournable pour les entreprises et il faut y être…Va faire un petit tout sur Twitter pour voir si ton entreprise préférée n’a pas déjà son petit badge payant.<br /> Informe-toi mieux car les annonceurs sont en train de revenir.<br /> C’est quoi la restructuration d’une entreprise ?<br /> La restructuration est une opération de gestion décidée par un employeur et consistant à réorganiser une entreprise en fonction de la conjoncture ou d’une stratégie. C’est-à-dire que ça ne se résume pas aux licenciements.
ABC
Tu ne réponds pas à la question. Combien ça leur rapporte et combien ils perdent ?<br /> Tu penses que « mon entreprise préférée » a payé son badge… Qu’en sais-tu ? Ça s’appelle faire de la diversion et ne fait que démontrer l’absence d’arguments crédibles.<br /> C’est pas avec ça qu’ils vont compenser leurs pertes abyssales qui se sont aggravées avec Musk, et malgré le licenciement de la majorité des équipes.<br /> Quant aux retours de certains annonceurs, ils ne sont que très partiels et au prix de réductions énormes de l’ordre de 50% ! Ça rapporte 10 fois moins qu’avant. Twitter sont très loin du compte.<br /> Tu ne fais que t’auto persuader avec des arguments caduques, qui ne tiennent pas ou qui indiquent tout l’inverse.<br /> En effet, informe-toi mieux…
ABC
Cmoi:<br /> La restructuration est une opération de gestion décidée par un employeur et consistant à réorganiser une entreprise en fonction de la conjoncture ou d’une stratégie. C’est-à-dire que ça ne se résume pas aux licenciements.<br /> Et liquider la majorité du personnel, y compris ceux qui travaillent sur les axes de développement, demander aux développeurs de dormir sur place et de faire la corvée de chiottes, pour au final perdre encore plus de pognon, ça s’appelle comment ?
Cmoi
ABC:<br /> Tu penses que « mon entreprise préférée » a payé son badge… Qu’en sais-tu ? Ça s’appelle faire de la diversion et ne fait que démontrer l’absence d’arguments crédibles.<br /> L’immense majorité des entreprises/marques ont déjà payées leur badge sur Twitter (abo. mensuel) donc il y a de très très grandes chances que de très nombreuses entreprises que tu utilises en abo. ou consommes soient maintenant clientes de Twitter avec leur badge. On est donc très loin d’une fuite des entreprises de la plateforme car il n’y a actuellement pas d’alternative dans ce domaine.<br /> Des licenciements massifs de Twitter la presse en ligne en a fait ses choux gras, avant que les autres sociétés du secteur en fasse de même comme Microsoft, Amazon ou Google.<br /> Nous verrons bien la situation dans quelques mois…mais tu sous-estimes beaucoup le flair de Musk pour le business (et de toute son équipe de pro. autour qui le conseille).
ABC
Tu fais des amalgames et alignes des contres vérités. OK on a compris que tu vénères Musk.<br /> Rien qu’un exemple, les licenciements dans la high tech sont pour nombre d’entre eux des réajustements suite aux embauches massives de ces dernières années (notamment liées au covid), de l’ordre de 3% à 10%. Ce sont des entreprises rentables qui gagnent énormément de pognon.<br /> Rien à voir avec Twitter qui perd des sommes encore pires qu’avant Musk, qui a flingué son modèle économique déjà bancal basé sur la pub, qui n’a pas de modèle de rechange et qui a viré la majorité de sont personnel.<br /> Les abonnements, même si toutes les entreprises achetaient leur badge, ce qui ne sera jamais le cas, ça rapporte que dalle comparé à la pub. Vous n’avez toujours pas répondu : Combien ça rapporte et combien Twitter perd…<br /> Tous vos arguments ne sont que réthorique et se retournent systématiquement contre vous. Vous êtes dans ce qu’il est convenu d’appeler la réalité alternative. Après Musk on s’en tape, je n’ai pas besoin d’une face de fion à vénérer.
Cmoi
Je ne vénère pas Musk mais toi tu me sembles être un de ses meilleurs hater <br /> Récapitulons: La publicité n’était pas avant Musk capable de faire de Twitter une entreprise rentable, alors qu’il n’y avait pas d’alternative dans son domaine. Donc, il y avait un petit problème. Alors Musk (et ses conseillés qui ne doivent pas être des candides en affaire) ont décidé de mettre en place une autre stratégie avec des abos (avec les badges), et j’ai fait le tour d’innombrables entreprises multinationales étrangères et françaises et elles payent toutes leur badge: EDF, Orange, SFR, Danone France, Nestlé France et ses marques comme Nescafé, Nespresso…le challenge c’est plutôt d’en trouver une qui n’a pas son badge. Quant à la publicité, les annonceurs sont déjà en train de revenir, et ça ira crescendo car Twitter est nº1 dans son domaine.<br /> Donc, Abos+Publicité (revenue à son niveau)+certainement d’autres choses comme du m-pay (Cela avait été évoqué…comme fait WeChat en Chine)…et tu auras une machine à cash. Mais bon, si tu es plus calé qu’eux (Musk et ses conseillés) en affaires et restructuration d’entreprises…
ABC
Le niveau… comment dire.<br /> On vas vous laisser Monsieur.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Galaxy S23, S23 Plus et S23 Ultra : lequel choisir ? Zoom sur les différences entre les nouveaux Samsung
Baisse de 21% sur le prix du PC gamer ASUS TUF Gaming F17 avec sa GeForce RTX 3070 Max-P
Est-ce que Spotify est en train de monter... ou en train de tomber ?
Apple TV+ annonce l'arrivée d'un film autour du jeu le plus iconique jamais créé : Tetris
C'est signé ! Iliad (Free) va acheter de l'énergie à Engie provenant de panneaux photovoltaïques
L'applique murale Philips Hue White & Color Daylo est soldée à -38% chez Amazon
ChatGPT Plus : l'abonnement est là, à quoi vous donne-t-il droit ?
Soldes Amazon : les 10 offres canons de la dernière démarque
Cdiscount brade la souris Logitech MX Master 2S et son tapis pour la fin des Soldes
Vous pensez que Facebook Messenger vide votre batterie ? Vous avez raison
Haut de page