🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

Twitter taille encore dans les effectifs de la modération... qu'est-ce qui pourrait mal se passer, hein ?

09 janvier 2023 à 15h30
6
App Twitter © © Jeremy Bezanger / Unsplash
© Jeremy Bezanger / Unsplash

De nouvelles personnes viennent d'être licenciées dans l'équipe de modération de Twitter.

Des réductions de personnel totalement justifiées d'après la direction du réseau social américain.

Deux équipes de la modération touchées

Combien restera-t-il d'employés chez Twitter d'ici à la fin de l'année ? Voici une question à laquelle il semble difficile de répondre. Depuis la reprise du réseau social par Elon Musk, les licenciements ne semblent, en effet, jamais s'arrêter. Tout le monde se souvient évidemment du limogeage de 3 700 employés quasiment à l'arrivée du milliardaire sud-africain, ce qui correspondait alors à la moitié des effectifs. Une décision très forte, qui est pourtant très loin d'avoir arrêté l'hémorragie, de nouveaux renvois étant régulièrement décidés.

Et c'est encore ce qui vient d'arriver chez l'oiseau bleu ! Ainsi, selon Bloomberg, plusieurs personnes travaillant dans les équipes de modération ont été congédiées. D'après le média américain, il s'agirait de personnes employées dans l'équipe de modération globale des contenus, et dans l'unité dédiée aux discours de haine ainsi qu'au harcèlement. Elles occupaient des postes dans les bureaux de Singapour et de Dublin.

Un ajustement nécessaire des effectifs selon Twitter

Une douzaine de salariés seraient concernés par cette nouvelle vague de départs. Parmi ceux-ci, on retrouverait l'un des dirigeants récemment recrutés pour le secteur Asie-Pacifique Nur Azhar Bin Ayob et la directrice senior pour les politiques de revenus Analuisa Dominguez. D'autres collaborateurs affectés cette fois à la désinformation, aux appels mondiaux et aux médias d'État auraient aussi dû quitter définitivement leur bureau.

Pour la vice-présidente de la direction Confiance et Sécurité Ella Irwin, ces licenciements, justifiés, n'auraient aucun impact sur l'activité de la modération. « Nous avons des milliers de personnes au sein du [département] Confiance et Sécurité qui travaillent à la modération de contenu et nous n'avons pas fait de coupes dans les équipes qui font ce travail quotidiennement », a-t-elle ainsi expliqué à Reuters.

Source : Reuters

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
7
malak
Ah, ils avaient oublié des coupes dans des équipes, donc pas de jaloux, hop!<br /> Pour info, y’a l’équipe PDG qui n’en a pas subi non plus, coupez lui les mains et la langue, ça sera un bon début (toutes façons avec Neuralink, ça sert plus rien).
fredmc
Ben la ca commence à tourner à la pornographie … dans mes suggestions y a que des nanas qui vendent des photos nues … pourtant c’est pas du tout le sujet des personnes que je suis. Je pense qu’elles se sponsorisent … Parti comme ca ca va être le paradis des pédophiles … vaudrait mieux carrément fermer ce truc …
ayaredone
C’est pourtant pas compliqué de trouver la solution à « comment faire pour que Twitter ne perde pas d’argent ? »<br /> FERMER TWITTER
Maraut
oui mais là, ce ne pas Twitter qui perd de l’argent mais Elon M.
MattS32
fredmc:<br /> Parti comme ca ca va être le paradis des pédophiles<br /> Mais non voyons, Melon a juré que la protection de la jeunesse était sa top priorité
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Thylacine, mammouth laineux et dodo : cette entreprise de biotechnologie veut tous les ressusciter
Bon Plan : obtenez un VPN fiable et sécurisé en promo (-65%)
Électricité : le solaire et l'éolien doublent le gaz pour la première fois !
Votre smartphone comme webcam pour votre ordinateur ? Ça arrive vite !
Soldes Amazon et Cdiscount : TOP 10 des offres folles à saisir ce week-end
Wi-Fi à la maison : qui est le roi des débits (selon nPerf) ?
Les VPN bradent leurs prix : jusqu'à -82% de réduction !
Meta Quest 3, vers une version
Une nouvelle vague de malwares déferle sur l'Ukraine
Et hop ! Au tour d'Instagram de vous facturer pour... une certification
Haut de page