🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT ! 🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Twitter : 1 employé sur 2 sera licencié aujourd'hui, l'angoisse

04 novembre 2022 à 10h30
49
Twitter cible © Shutterstock x Clubic.com
© Brett Jordan / unsplash

Le grand ménage, c'est maintenant chez Twitter. Autant dire qu'en ce vendredi 4 novembre 2022, on ne sait trop à qui souhaiter d'y être employé…

… voire d'y demeurer, car celles et ceux qui garderont leur poste devraient avoir une pression d'autant plus élevée sur les épaules.

Mieux vaut avoir les reins solides ce vendredi

D'après des e-mails internes obtenus par le New York Times et le Washington Post, les 24 heures les plus longues qu'aient connues les 7 500 employés de Twitter ont commencé. Le principe est simple : à 9 h (heure Pacifique) ce 4 novembre 2022, tous les salariés de la firme doivent avoir reçu un e-mail intitulé « Votre rôle chez Twitter ». S'il arrive sur leur adresse mail Twitter, c'est que l'aventure continue. Mais s'il est reçu sur le mail personnel, elle s'arrête. Pour une descente aux enfers parfaite, celles et ceux qui n'auraient rien reçu d'ici 17 h doivent le signaler.

Pas de totem d'immunité dans le cas présent. De plus, de nombreux employés indiquent qu'en réalité, Twitter n'a pas attendu ce 4 novembre 2022 pour couper les accès à bon nombre d'entre eux, comme l'illustre le tweet ci-dessous relayé par le Washington Post. Les bureaux de l'oiseau bleu sont fermés à tous ce jour.

Si la méthode peut paraître brutale, elle n'est pas étonnante au regard des pratiques d'Elon Musk chez Tesla. Dans le cas présent, un e-mail interne impose la discrétion aux employés, dont la carrière s'arrête potentiellement dans la foulée. Plusieurs témoignages reçus par le Washington Post font état de salariés « tombant comme des mouches » et disparaissant ainsi du fil Slack interne à la compagnie. De nombreux cœurs bleus fleurissent aussi sur les comptes des employés de Twitter en signe de solidarité.

Dans tous les cas, Twitter avait prévu de réduire ses forces vives d'au moins un quart

Si la « Longue Nuit » de Twitter va bientôt s'achever, en tout cas en ce qui concerne cette étape, l'avenir des survivants de ce raz-de-marée est toujours incertain. En l'état, l'achat surévalué de Twitter par Elon Musk, fixé à 44 milliards de dollars pour une valeur concrète ne dépassant pas les 25 milliards de dollars selon le Washington Post, nécessite de trouver rapidement des fonds. Musk veut renflouer les caisses alors que Twitter accuse une perte nette de 270 millions de dollars pour le premier semestre 2022. De plus, le nouvel acquéreur a contracté un prêt de 12 milliards de dollars pour « libérer » l'oiseau bleu. Or, d'après le Post, le taux d'intérêt serait d'un milliard de dollars par an (!).

Rester solvable et maintenir l'oiseau dans son nid, Elon Musk n'était, de toute manière, pas le seul à vouloir (devoir ?) le faire. Toujours selon le Washington Post, là où des notes internes révèlent que le milliardaire souhaite économiser environ 500 millions de dollars sur la main-d'œuvre par ces licenciements, l'ancienne équipe dirigeante fraîchement débarquée souhaitait virer suffisamment d'employés pour sauver pas moins de… 700 millions de dollars.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
49
36
Phoenamandre
Je peux insulter Elon Musk ?
Francis7
Les américains doivent vivre continuellement avec la peur au ventre avec cette précarité.<br /> Là, c’est la purge.
Proutie66
C’est quand même balo de payer 40 milliards un site, pour au final virer tout le monde « pour être rentable ». C’est peut être ça, le capitalisme.
Theodri
Ils devraient vite retrouver un boulot avec le CV qu’ils ont mais bon c’est jamais marrant ça peut chambouler des habitudes de vie.
dredd
Business technologique du 21ème siècle et méthodes du 19ème . Belle dystopie.
Bondamanmanw
C’est pas peut-être, c’est ça le capitalisme, celui-ci arrive meme avoir de bon petits soldats hors territoire qui se font presque virer (standby) pour un conflit qui ne les concerne pas (Duralex), c’est aux USA perso je m’en BLC.
Popoulo
Y en a beaucoup qui semblent découvrir l’eau chaude.
fredolabecane
Bon en gros ça veut dire qu’il y a 7500 employés qui servent a rien dans cette boîte, ça fout les jetons.
tfpsly
Phoenamandre:<br /> Je peux insulter Elon Musk ?<br /> Oui sur son réseau social à la liberté d’expression absolue. Puis il va t’en bannir <br /> Un truc intéressant sur le sujet de l’article : ce licenssiment pourrait être illégal en Californie!<br /> La loi californienne WARN impose un avertissement 60 jours en avance pour un licenciement de plus de 75 personnes :<br /> edd.ca.gov<br /> Worker Adjustment and Retraining Notification (WARN)<br /> California employers can find an overview of the Worker Adjustment and Retraining Notification (WARN) Act including, how to file a WARN Notice and what steps are taken after a WARN notice has been filed.<br /> EDIT - bruit de couloir : les personnes virées conserveraient paye et bénéfices jusqu’au 4 janvier environ. Donc techniquement elles ne seraient virées qu’à la fin de cette période, et la loi serait respectée.
thaleh
C’est pas nouveau, chez nous il suffit de regarder à la SNCF, RATP, Service Public, Total, …
GRITI
Si ça se confirmait ce serait trop bon! Mais je me dis que Musk a dû prévoir…Ou pas.
phil995511
Vous n’en avez pas marre de nous inonder avec des news concernant Twitter ou Musk, ce ne sont pas des news d’informatique et franchement tout le monde s’en fout !!!
yam103
J’ai déjà lu ailleurs, que les employés licenciés allaient porter plainte en avançant ce motif de durée de préavis trop courte.
HAL1
Je souhaite à tout le personnel de Twitter de pouvoir rapidement trouver un poste dans une entreprise dont la culture n’est pas toxique comme celle qu’Elon Musk est en train d’instaurer. <br /> phil995511:<br /> Vous n’en avez pas marre de nous inonder avec des news concernant Twitter ou Musk […]<br /> Quel dommage que tu sois obligé de les lire et d’y poster un commentaire, pas vrai ?
fredolabecane
Elon va remplacer tous ces employés par ses robots humanoïdes !
tfpsly
Twitter « modéré » par des Zucks ?
Korgen
Musk n’est pas américain !
Pierre_tombale
Je ne peux qu’approuver le choix de E. Musk.<br /> en tant qu’actionnaire de Twitter, la société doit être rentable et viable, dès lors se débarrasser ce que qui est superflu ou inutile est nécessaire pour maintenir la société à flot. Le personnel licencié pourra aisément se retrouver du boulot ailleurs vu les niveaux de formation qu’il a reçu , mais probablement pas au même salaire. c’est cela aussi la fin de l’abondance !
JohnLemon
Certes, mais je pense que beaucoup d’employeurs essayent d’arrondir les angles et de faire en sorte d’y mettre les formes. On parle quand même d’être humains. Un minimum de respect quoi, même si ça revient à faire la même chose.<br /> Là c’est surtout la forme qui est critiquable. Musk annonce une loterie à 1 chance sur 2, comme dans un mauvais Battle Royale. Et j’ai l’impression en plus qu’il prend ça pour un jeu.<br /> Sans stigmatiser les gens avec ce syndrome, c’est là qu’on voit que son autisme Asperger ressort.
darkkanga
Bonjour,<br /> On donne son avis sans trop savoir quels profils se font virés et quel niveau de formation ils ont…<br /> Après concernant leurs salaires, je ne suis pas sûr que cette information est publique…<br /> Par contre, il semble que Twitter soit devenu une grosse machine qui embauchait différents profils sans se soucier des besoins réels et de la gestion des compétences en internes.<br /> Quand une société commence à se débarrasser de son personnel et/ou outil de travail, y’a un gros loup.
Duben
Les quelques « épargnés » qui restent doivent être en train d’éplucher les petites annonces. Il y aura probablement une 2ème vague de départs volontaires. C’est d’ailleurs tout ce qu’on peut souhaiter aux « survivants »
FortyTwo
@Tombale<br /> « lol » tu t’exprimes comme un « actionnaire » qui détiendrait xx% du capital, ce n’est pas avec tes 2 actions Twitter que tu penses avoir un quelconque droit ou attente.<br /> Lorsque tu auras acquis une part significative du capital, on en reparle.
Ipoire
Il vire, et alors?<br /> La question est de savoir si ces gens etaient nécessaires au fonctionnement de la boîte et non d’argumenter sur le licenciement qui est tout a fait normal.<br /> De ce que j’ai pu lire Twitter était extrêmement mal managé avec des changements de direction permanent, il est évident qu’elon va apporter de la stabilité a cette société.
Duben
C’est pas tellement le fait de virer, si économiquement c’était pas viable, c’est assez logique. C’est plutôt la manière de faire. Certes c’est légal aux USA, mais ça reste très brutal et ça laisse aucun délais aux concernés pour se retourner
bennukem
Oui mais, sur twitter !
MattS32
Korgen:<br /> Musk n’est pas américain !<br /> Si, il a la citoyenneté depuis pas mal de temps.<br /> Pierre_tombale:<br /> ès lors se débarrasser ce que qui est superflu ou inutile est nécessaire pour maintenir la société à flot.<br /> C’est vrai que quand on peut mettre la pression sur la moitié des employés pour les faire travailler pour deux, l’autre moitié devient inutile <br /> Curieux de voir ce que tu penserai si ton employeur appliquait le même principe…
Ipoire
La société pour laquelle je bossais avant (plus de 100.000 employés) a viré le jour même près de 30000 employés. Sauf qu’on a pas eu ces news criant a l’injustice ou a la manière de faire. Peut importe le pays. C’est juste parce que c’est elon Musk que ca fait debat, debat absolument inutile…
pecore
Mon épouse travaille pour une boite américaine et oui, les vague de licenciements sont monnaies courantes et encore oui, c’est très américain comme manière de faire et encore encore oui, le coté humain est très secondaire.<br /> Ainsi, l’entreprise n’a aucun scrupule à embaucher de nouvelles personnes et à les présenter alors que les personnes licenciées n’ont même pas encore terminées leur préavis, ce qui est assez cynique et peu élégant.<br /> L’exemple de Twitter, qui n’est qu’un parmi d’autres, devrait nous faire mesurer à quel point notre droit du travail est protecteur par rapport à celui d’autres pays.
Than
Et aucun de vous ne mentionne ce que l’article précise pourtant : les anciens dirigeants voulaient de toute façon virer pour environ 700 millions d’économie…<br /> Donc ils auraient pas fait bien mieux, ils auraient fait pire (?!).<br /> (Et non, je ne défends pas Musk. Je trouve la méthode déplorable. Mais autre pays, autres lois… ou absence de lois travail).<br /> Bienvenue aux USA. Faut pas regarder uniquement quand tout va bien (en apparence).
yoda_net
« il est évident qu’elon va apporter de la stabilité a cette société »<br /> Elon … stabilité … LOL
yoda_net
« Quand une société commence à se débarrasser de son personnel et/ou outil de travail, y’a un gros loup »<br /> et là pour le coup, c’est pas « qué s’appelerio Quézac » mais qué s’appelerio Elon
Ipoire
Ecoute on en reparle dans 1an. Personne ne peut dire ce que ca va devenir et comment il va intégrer tt ca avec tesla (vu que les devs sont deja en discussion)<br /> On est deja sur que twitter ne changera plus de ceo tt les ans, donc c’est positif. En plus il est soutenu par le fondateur même de Twitter.
Space_Boy
Au moins c’est en 1 jour. J’ai vécu la même chose mais le « rachat » a pris des semaines/mois. Tous les jours tu as peur d’aller au travail pour trouver que ton badge ne marche plus ou tu es convoqué par HR…pas drôle…
tfpsly
tfpsly:<br /> Un truc intéressant sur le sujet de l’article : ce licenssiment pourrait être illégal en Californie!<br /> La loi californienne WARN impose un avertissement 60 jours en avance pour un licenciement de plus de 75 personnes :<br /> Worker Adjustment and Retraining Notification (WARN)<br /> Bruit de couloir : les personnes virées conserveraient paye et bénéfices jusqu’au 4 janvier environ. Donc techniquement elles ne seraient virées qu’à la fin de cette période, et la loi serait respectée.
Peggy10Huitres
Vous n’en avez pas marre de nous inonder avec des news concernant Twitter ou Musk<br /> Oui, on veut des news Cryptos …
juju251
phil995511:<br /> Vous n’en avez pas marre de nous inonder avec des news concernant Twitter ou Musk, ce ne sont pas des news d’informatique et franchement tout le monde s’en fout !!!<br /> Etant donné le nombre de commentaires, je doute que tout le monde s’en fout … <br /> Je précise tout de même que ce n’est que MON avis et que l’équipe de modération est indépendante de la rédaction (je préfère le dire, des fois que).
StephaneGotcha
« Chef s’il te plait, j’ai pas reçu mon mail de licenciement »
Bombing_Basta
Oui va sur twitter c’est fait pour ça
jvachez
Quelque part c’est logique, la modération nécessitait beaucoup de monde. Ca devait être l’essentiel de l’effectif.
MattS32
La modération était quasi inexistante sur Twitter. Et les chiffres officiels de Twitter, c’est 1867 modérateurs a fin 2021 (chiffre extrêmement bas en fait : ça veut dire que statistiquement, il y a sans doute sensiblement moins de 0.05% des tweets qui passaient sous les yeux d’un modérateur… À l’échelle de Clubic, c’est un peu comme si on avait juste un milli-@juju251 et un micro-@Palou <br /> Donc même si l’intégralité des modérateurs étaient virés (ce qui n’arrivera pas, à moins que Musk soit complètement con), ils ne représenteront même pas la moitié des licenciés.
Duben
J’ai déjà lu ici des histoires de licenciement de masse aux USA, je crois que c’était après les confinement, une entreprise qui avait licencié ses employés par mail, sans trop de préavis. Et on lit ce genre d’histoire régulièrement un peu partout.<br /> On en parle pas ici parce que c’est Elon Musk. On en parle parce que c’est un site qui traite de la high tech. On en parle parce que c’est Twitter qui est une entreprise qui compte beaucoup dans le paysage de ce domaine. On en parle parce que Twitter a une grosse actualité en ce moment. Ca serait Jean Bernard qui aurait racheté Twitter et licencié tout le monde brutalement, on aurait 10 articles par jour sur Jean Bernard.<br /> Aussi, Elon Musk est un type qui joue avec les médias, qui fait en sorte d’être vu et qu’on parle de lui, en bien ou en mal, il s’en fiche, l’important est qu’on parle de lui. Donc si on en parle « parce que c’est Elon Musk », c’est un peu parce qu’il fait en sorte que ça soit le cas. Un patron discret fait moins parler de lui
Duben
Désolé, je peux plus te répondre, je suis plus ton chef, moi je l’ai reçu :’(
Duben
Ce qu’on ne sait pas, c’est de quelle façon ils l’auraient fait.<br /> S’ils ne l’avaient pas déjà fait, on peut déjà imaginer qu’ils n’avaient pas l’intention de le faire de façon brutale, peut être même un peu sociale.<br /> Le fait de licencier une grosse partie de la masse salariale semblait inévitable, et Musk n’a rien inventé de ce côté là, c’est surtout la brutalité qui est critiquable.<br /> Après, pour me faire l’avocat du diable, à un moment il faut agris et c’est ce qu’il a fait contrairement aux anciens dirigeants qui attendaient, attendaient… et qui laissaient donc la situation s’aggraver
Blackalf
fredolabecane:<br /> Bon en gros ça veut dire qu’il y a 7500 employés qui servent a rien dans cette boîte, ça fout les jetons.<br /> Ou ça peut vouloir dire que le nouveau dirigeant s’imagine qu’il va pouvoir appliquer les mêmes méthodes que dans ses autres entreprises et que ça marchera forcément.
yoda_net
@Ipoire<br /> « En plus il est soutenu par le fondateur même de Twitter »<br /> Jack Dorsey? Le mec qui vient de créer Bluesky Social ? Forcément qu’il applaudit des deux mains ce que Musk est en train de faire, plus vite Twitter se cassera la gueule, plus il aura de potentiels clients pour sa copie
tfpsly
D’un ex-employé de TW qui fait des dessins sur sa boite :<br /> image1265×869 166 KB<br />
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Cyber Monday Amazon : TOP 10 des promos high-tech ce lundi !
Pour le Cyber Monday, NordVPN prolonge son offre canon à -63%
Attention, cette extension Chrome veut voler votre portefeuille crypto ET vos mots de passes
Black Friday Amazon et Cdiscount : les 50 bons plans encore disponibles !
Est-ce l'avenir ? Cette maison a été imprimée en 3D et assemblée en une demi-journée
Quand l'app de billetterie de la Coupe du monde crashe... et laisse les spectateurs hors du stade
Black Friday Apple : économisez 100€ sur le dernier iPad Air et sa puce M1
3 bonnes raisons de s’équiper du VPN CyberGhost durant le Black Friday
Mettez votre casque de pilote, Star Wars: Squadrons est actuellement gratuit !
Voici les dernières offres du Black Friday chez Amazon 🔥
Haut de page