Twitter : pour avoir votre badge, va-t-il vraiment falloir payer 20 dollars par mois ?

31 octobre 2022 à 12h05
8
FellowNeko / Shutterstock
FellowNeko / Shutterstock

Seulement quelques jours après avoir racheté Twitter « pour le futur de la civilisation », Elon Musk partage ses premières requêtes avec les employés de la plateforme. Le milliardaire souhaite ainsi faire payer les utilisateurs qui ont un compte vérifié. 

Après avoir licencié plusieurs dirigeants de l’entreprise et annoncé le retour prochain des controversés Donald Trump et Kanye West sur le réseau social, Elon Musk cherche désormais comment rendre Twitter plus rentable. 

Musk mise sur les abonnements payants pour renflouer les caisses

En effet, le nouveau dirigeant de l’oiseau bleu a exprimé par le passé son ambition de doubler les profits de la firme en seulement deux ans. Il a donc demandé à ses employés de modifier Twitter Blue, l’offre d’abonnement à 4,99 dollars par mois qui donne accès à de nouvelles fonctionnalités. Elon Musk veut en faire un abonnement plus coûteux qui englobe également la vérification des utilisateurs.

Twitter Blue devrait ainsi connaître une importante hausse pour atteindre les 19,99 dollars par mois. En échange de cette somme, les abonnés obtiendraient automatiquement la vérification, tandis que ceux qui refuseraient de s’y inscrire verraient leur pastille bleue disparaître au bout de 90 jours. Les employés qui travaillent sur le projet ont été informés ce dimanche qu'ils devraient respecter la date limite du 7 novembre pour lancer la fonctionnalité, faute de quoi ils seraient licenciés. 

De son côté, Musk a annoncé sur la plateforme que « l'ensemble du processus de vérification est en train d'être réorganisé » et a fait appel à des ingénieurs de chez Tesla pour le soutenir dans sa tâche. Ainsi, son allié Jason Calacanis a demandé aux utilisateurs de Twitter, à travers un sondage, combien ils seraient prêts à payer pour être vérifiés sur la plateforme. À terme, Elon Musk souhaite que les abonnements représentent la moitié des recettes globales de Twitter.

De nombreux licenciements à prévoir

Afin de renflouer les caisses, l’homme d’affaires n’a pas caché son envie de se séparer d’une bonne partie des salariés de l’entreprise. Il prévoit par exemple de licencier massivement les cadres moyens et les ingénieurs qui n'ont pas récemment contribué au code du réseau social. 

Ces licenciements devraient d’ailleurs débuter dès cette semaine, et les responsables sont déjà en train d’établir des listes de personnes à mettre à la porte. La prise de pouvoir du milliardaire s’annonce donc particulièrement ardue pour les salariés de Twitter, qui ont été contraints de travailler tard dans la nuit de jeudi soir dernier, jour où Elon Musk a fait l’acquisition de l’entreprise, et pendant tout le week-end.

Source : The Verge

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page

Sur le même sujet

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (8)

HAL1
Nul doute que cette bonne ambiance va motiver les meilleurs employés à se dévouer pour l’entreprise et à ne surtout pas aller travailler ailleurs…<br /> Ah, et sinon 80% des gens ont répondu qu’ils ne paieraient pas pour Twitter et un peu plus d’un dixième sont prêts à verser $5 par mois. Ça s’annonce comme un véritable succès !
Bombing_Basta
« Pour le bien de l’humanité »… Dont sont exclus les travailleurs sous la coupe de ce dictateur.
LowRun
Musk a dit qu’il ne ferait pas de twitter un hellscape mais il semble bien parti pour en faire un shitshow.
phoenix2
Ce Musk c’est un taré et un adorateur du fric, malheureusement un modèle pour beaucoup de personnes.
pecore
Musk va réussir à tuer Twitter .<br /> En même temps, c’est Musk, il est capable de vendre du sable aux bédouins. Je préfère attendre un peu avant de sabrer le champagne.
danicela
Hmmm la bonne entreprise toxique en devenir, les ingénieurs développeurs vous trouverez mieux ailleurs !
RobinPrieur
Il le paye lui son badge ? C’est gratuit ?
Voir tous les messages sur le forum