Twitter abandonne les réponses en flux qui ne plairaient pas aux utilisateurs

04 décembre 2020 à 13h27
3
Twitter

Marche arrière du côté du Twitter , qui abandonne les réponses en thread, disponibles depuis février de cette année. Les utilisateurs trouvaient la fonction peu pratique, complexifiant les échanges au lieu de les simplifier.

En parallèle, Twitter annonce également l'abandon de twttr, une plateforme ouverte en 2019 et dédiée aux expérimentations de nouvelles fonctionnalités.

Même Jack Dorsey a du mal avec conversations sur Twitter

Ce jeudi 3 décembre, Twitter a annoncé l'abandon des réponses en flux. Testées depuis 2019, elles ont été déployées à certains utilisateurs à partir du mois de février de cette année. Pour ceux qui seraient passé à côté, il s'agit simplement de pouvoir créer des sortes de mini-conversations en réponse à un tweet, avec une forme proche des réponses que l'on trouve sur Reddit.

« Nous avons demandé et vous nous avez fait savoir que cette structure de réponse ne fonctionnait pas, et qu'elle rendait plus difficile de lire et rejoindre des conversations » écrit l'entreprise dans un tweet. « Nous avons donc supprimé ce format pour travailler sur d'autres manières d'améliorer les conversations sur Twitter ».

Si Twitter se veut être la plateforme des échanges et débats public,
l'organisation des conversations est un problème de longue date pour
le site. En témoigne ce fameux échange entre Jack Dorsey, CEO de
l'entreprise, et Kara Swisher, cofondatrice du site américain Recode. En février 2019, les deux avaient tenté de réaliser une interview en direct sur Twitter, par écrit. Le résultat : des échanges que personne n'avaient été capables de suivre. Recode résume avec humour cette expérience catastrophique .

La fin de twttr, le site des expérimentations

Twitter ferme également son appli twttr, utilisée depuis 2019 pour tester
des nouvelles fonctionnalités. C'est d'ailleurs sur twttr que les conversations en flux avaient vu le jour.

Cette app de tests était pourtant une idée intéressante. Alors que la
plupart des plateformes réalisent des bêta internes avant d'étendre leurs nouvelles fonctionnalités à des groupes restreints d'utilisateurs, Twitter avait pour idée d'inviter les utilisateurs à essayer de nouveaux outils à un stade vraiment précoce de développement.

Deux raisons peuvent être avancées : la première, soulignée par l'entreprise, est qu'elle veut se concentrer sur de nouvelles manières d'améliorer les conversations avant de rouvrir twttr. « Pour le moment, nous fermons [twttr] pour travailler sur de nouvelles manières d'améliorer l'expérience de la conversation sur Twitter » écrit simplement l'entreprise dans un second tweet.

La deuxième raison, plus prosaïque, est que l'outil est plus ou moins à l'abandon depuis le changement de poste de Sara Haider, ancienne directrice de la gestion des produits, à l'origine du concept. Depuis les tests sur les conversations en flux, aucune fonctionnalité majeure n'a été testée sur twttr, également laissé à l'abandon par les utilisateurs.

Source : 9to5mac

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
5
Peter_Vilmen
Non mais qui utilise encore Twitter en 2020 ??
tfpsly
Non mais qui utilise encore Twitter en 2020 ??<br /> Trump. Mais plus pour longtemps.<br /> Et quelques centaines de millions de personnes.
Yookow
Euh, tout le monde presque ^^
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Black Friday : l'excellent vidéoprojecteur Xiaomi Mi Smart à prix cassé à la Fnac
Petal Maps, l'alternative de Google Maps signée Huawei, est disponible sur l'App Gallery
Apple travaille sur un Pro Stand pour deux écrans Pro Display XDR
Samsung Galaxy Z Fold 2 : personnalisez gratuitement votre smartphone pliant
Razer lance le Tomahawk, son premier PC joueur de type bureau, récompensé au CES
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Mini critique Truth Seekers (S01)
Mini critique The Mandalorian (S02E01)
Mini critique Moonbase 8 (S01E01)
Les meilleures séries d'anthologie
Haut de page